Les arthroses visotchno-nijnetcheljustnogo de l’articulation

Artrovex acheter

les Arthroses visotchno-nijnetcheljustnogo de l’articulation se rapportent au nombre des maladies assez répandues, très obstiné selon le courant clinique et cédant mal au traitement, la fréquence de qui augmente avec l’âge (Khvatova V. A, 1982; Ivanov Et. S, 1984; 1988). Les manifestations de l’arthrose VNTCHS peuvent être découvertes plus souvent chez les femmes du jeune et moyen âge, ainsi que chez les personnes des deux sexes dans l’âge avancé.

Les Arthroses sont la conséquence des procès dystrophiques dans les tissus de l’articulation. Se développent à la violation de l’équilibre entre la charge sur l’articulation et la résistance physiologique de ses tissus. Chez les personnes de l’âge âgé et sénile comme le changement des tissus cartilagineux peut arriver la manifestation des particularités d’âge sans procès pathologiques (Ivanov Et. S, Iordanichvili A. K, 1988).

En fonction de l’absence ou la présence de la pathologie précédant des articulations les arthroses se divisent sur primaire et secondaire. Vers les primaires portent les arthroses commençant sans la raison considérable (40 ans à l’âge est plus aînés) dans le cartilage non changé jusqu’à ce moment-là articulaire. Ils frappent d’habitude plusieurs articulations simultanément, i.e. sont polyarticulatoire. Les arthroses secondaires se développent en n’importe quel âge en conséquence de micro- et les macrotraumas, les violations vasculeuses, les anomalies de la jonction, la statique de l’articulation, les violations endocrines et de change, la nécrose aseptique de l’os, et en outre un ou quelques s’étonne seulement articulations (Ivanov Et. S, 1984).

La raison Fréquente des arthroses VNTCHS sont les changements de l’appareil masticateur. L’absence des grandes dents molaires sur la mâchoire inférieure, de diverses formes de la jonction pathologique, à qui la tête de la mâchoire inférieure aux dents fermées se déplace en arrière, et parfois simultanément et en bas. De plus la fente articulaire change que les deux amène à la redistribution de la charge sur les surfaces articulaires, la violation de la fonction synchrone VNTCHS et les dysfonctions des muscles masticateurs. S’aggrave de plus l’alimentation du cartilage, il perd l’élasticité, sur ses surfaces se forment les fissures. La dystrophie du cartilage progresse graduellement et passe sur les structures osseuses de l’articulation, rentgenologitcheski en se manifestant la formation kist près de la tête articulaire de la mâchoire inférieure (Kostour B. K [etc.], 1981).

Les Raisons de la maladie sont aussi les violations nerveuses, de change endocrines amenant aux maladies nerveusement-dystrophiques obmenno-dystrophiques du métabolisme et endokrinopatitcheskim aux arthroses VNTCHS.

Sur proposition de V.I.Bourgonsky (1964), au syndrome exprimé douloureux et la présence du procès dystrophique dans les éléments visotchno — nijnetcheljustnogo de l’articulation il faut exposer le diagnostic l’artrozo-arthrite .

Les Arthroses VNTCHS commencent, en général, il est imperceptible pour le malade. Le premier symptôme de la maladie est le craquement dans l’articulation dans toutes les phases du mouvement de la mâchoire inférieure. Puis il y avoir apparaître des douleurs, le sentiment de la gêne, la fatigue rapide et tougopodvijnosti. Les douleurs stupide, l’intensité modérée, inconstant, renforçant au temps froid cru, ainsi qu’après la charge de longue durée vers le soir et aux mouvements initiaux après l’état du repos (le rêve de nuit) — «les douleurs de départ». Dans le courant de la journée la mâchoire inférieure «se relâche». La douleur stupide modérée dans l’articulation apparaît pour l’essentiel tous les matins dans quelques mois après l’apparition des premiers signes du craquement. Pour ce moment-là on définit déjà la restriction du volume du mouvement de la mâchoire inférieure en bas et à l’écart de l’articulation malade, est observé aussi tougopodvijnost’ et la fatigue rapide des articulations. Cependant à pererastyajenii de l’appareil de ligament et la capsule de l’articulation l’augmentation des excursions de la mâchoire inférieure a lieu.

Aux arthroses séniles au lieu des douleurs s’enregistre seulement la courbature et le sentiment du poids dans les os et les articulations.

Assez souvent aux arthroses VNTCHS les malades se plaignent des phénomènes parestezii les peaux de la personne dans le domaine okoloouchno-articulaire à la suite de la défaite du nerf ouchno-temporal; les douleurs dans l’oreille et l’oeil sur la partie de l’articulation malade, le mal de tête, paresteziju de la membrane muqueuse de la cavité buccale, la baisse de la rumeur et angiopatiju qu’est aussi provoqué par les changements dégénérescents du service cervical de l’épine dorsale (osteokhondroz) (Dounaevsky N. N, 1988).

Rentgenologitcheski les procès dystrophiques à VNTCHS sont examinés comme skleroziroujuchtchy et déformant les arthroses. À skleroziroujuchtchikh les arthroses il a lieu la sclérose exprimée des surfaces corticales (osseuses) et le rétrécissement de la fente articulaire, que les changements dystrophiques du cartilage précèdent. À les arthroses déformant sur les radiogrammes marquent ouplochtchenie du trou articulaire, l’élargissement et ouplochtchenie de la tête articulaire et la butte, oukorotchenie les cous de la pousse articulaire, ekzofity sur les surfaces articulaires. Dans les cas lourds la tête de la pousse articulaire de la mâchoire inférieure acquiert fongiforme, boulavovidnouju, la forme pointue ou la forme du crochet avec «iz’edennoj» par la surface de devant ou ekzofitom.


Tomogramma VNTCHS à visotchno-nijnetcheljustnom l’arthrose

Selon kliniko-rentgenologitcheskim aux manifestations à VNTCHS chez les adultes pendant les maladies dégénérescentes-dystrophiques est mis en relief quatre stades (Ivanov Et. S, 1984) :

  • I stade — les manifestations initiales, caractérisant par le dégingandement de l’appareil de ligament de l’articulation, avec le rétrécissement modéré et non uniforme de la hauteur de la fente articulaire, aux frais de la dégénération du cartilage articulaire;
  • II stade — les symptômes exprimés cliniques : excepté les symptômes cliniques, s’enregistre l’apparition de la sclérose et ossifikatsiya de la pousse condylienne et la réduction de la fonction VNTCHS;
  • III stade (tardif) — se caractérise par la dégénération complète du cartilage, l’augmentation des accroissements osseux, la sclérose massive des surfaces articulaires, oukorotcheniem de la pousse condylienne et ouplochtcheniem du trou articulaire et la restriction rude de la fonction de l’articulation;
  • IV stade (lancé), accompagné par l’apparition de l’ankylose fibreuse.

le Diagnostic des arthroses VNTCHS est assez souvent embarrassé, puisque le procès dystrophique n’a pas les signes strictement caractéristiques cliniques.

À l’artrozo-arthrite VNTCHS pour le diagnostic il est rationnel d’appliquer la méthode gnatodinamometrii selon A. V.Tsimbalistovou [etc.] (1985).

A.A.Stoupnikov, V.A.Khvatova, N. S.Tourborov et N. V.Nabiev (2001) trouvent que le diagnostic des maladies VNTCHS doit insérer l’estimation de l’amplitude libre les mouvements de la mâchoire inférieure, le caractère de l’ouverture de la bouche et okkljuzionnykh des contacts, la palpation VNTCHS et les muscles masticateurs, la définition okkljuzionnoj les hauteurs du service inférieur de la personne, l’analyse okkljuzionnykh des contacts sur les modèles diagnostiques à individuellement orienté avec l’aide de l’arc facial artikoulyatora «Protar» (la société «Kavo», l’Allemagne), la tomographie VNTCHS et ortopantamografiju tcheljustej, la méthode fonctionnelle de la définition du rapport central tcheljustej, fondé sur l’enregistrement graphique des mouvements de la mâchoire inférieure avec l’utilisation founktsiografa. Au besoin des malades consultent chez ortodonta, le chirurgien-dentiste, stomatonevrologa, revmatologa et etc.

le Traitement des arthroses VNTCHS consiste à rationnel de dents protezirovanii, électoral prichlifovyvanii des dents naturelles jusqu’à protezirovaniya, ainsi que l’application des appareils letchebno-diagnostiques — les kappas, nakousotchnykh et les disques palatins utilisés pour la correction des mouvements à VNTCHS et la réduction du développement des changements dégénérescents-dystrophiques de lui.

La thérapeutique Médicamentaire des arthroses est passée kompleksno 2—3 fois par an. Des procédures physiothérapeutiques fixent 10—12 séances de l’électrophorèse de 2 % de la solution de la novocaïne ou 10 % de la solution de l’iodure du potassium au domaine de l’articulation; la paraffine, l’ozokérite, gryazeterapiya, l’irradiation infrarouge. À la maladiveté fixent la thérapeutique à micro-ondes selon 4—6 mines (10—12 séances). En vue de l’influence sur les procès de change dans l’articulation frappée appliquent l’électrophorèse de la bile médicale, le poison d’abeille, boutadionovoj les onguents, dimetilsoul’foksida avec anal’ginom ou l’hydrocortisone, naftalanovye les graissages, l’électrophorèse de l’iode et lidazy.

Un Bon effet médical donne le traitement combiné : au départ fonoforez de l’hydrocortisone (10—12 séances), dans 1—3 mois l’électrophorèse de l’iode en liaison de parafinoterapiej, le massage des muscles masticateurs et la gymnastique médicale.

Appliquent Ces derniers temps nizkoenergetitcheskoe l’émission laser, qui accélère les phases de l’inflammation, possède l’action analgésique et stimule les procès de la régénérescence. Aux arthroses VNTCHS au malade irradient le domaine de VNTCHS et les muscles masticateurs rasfokousirovannym par la touffe rouge monokhromatitchnogo polyarizovannogo de la lumière cohérente. Le temps de la tenue de la procédure de 1 à 3 mines sur l’articulation. Si le malade a des plaintes contre les douleurs ou les clics, les oedèmes des autres articulations, on passe simultanément l’irradiation et ces articulations en tenant compte de la disposition sinovial’noj les enveloppes. Le traitement passent sur l’installation laser physiothérapeutique УЛФ-01. La Cure comprend 14 procédures (Ivanov Et. S, 1989).

Chez les malades avec revmatoidnymi par les défaites VNTCHS est montré limfotsitoplazmoforez en vue de l’éloignement des ensembles réfractaires et les lymphocytes du lit sanguin.

Chez malade des arthroses secondaires à cause des violations de change (la podagre) normalisent ourikemiju et lipidemiju et font la prophylaxie de la formation ouratnykh des pierres, la répression de l’inflammation réfractaire dans les reins et la lutte avec l’infection des voies urinaires. Le traitement complexe avec la participation de l’urologue, le thérapeute et l’immunologiste.

Aux arthroses déformant il est rationnel d’incorporer dans la cavité l’articulation polivinilpirrolidonpolimer d’un haut poids moléculaire — pour le remboursement des défauts du cartilage articulaire.

V.N.Trezoubov et E.A.Boulytcheva (2000) marquent que la plupart (97 %) les malades avec les maladies VNTCHS ont n’importe quelles maladies mentales du registre névrotique ou la tendance de fond à eux que demande l’insertion à l’ensemble des procédures médicales de la psychothérapie et la psychopharmacothérapie. Cela améliore considérablement l’état psychique des malades et adoucit ou exclut les symptômes de la maladie principale.

Un Important ingrédient au plan du traitement complexe des malades, près de qui les maladies VNTCHS se marient avec le déplacement pathologique de la mâchoire inférieure, est miogimnastika selon I. S.Roubinovou.

Pour stimoulyatsii les circulations du sang dans les muscles passent le massage des muscles masticateurs. Aux malades fixent l’alimentation diététique en vue de la normalisation pourinovogo de l’échange et l’alcalinisation de l’urine. De la ration excluent les hors-d’oevres piquants, les viandes fumées, les boissons alcoolisées, le thé fort, le chocolat; limitent la consommation de la viande, l’oiseau, les bouillons de poisson, l’oseille, les champignons etc.

Les Malades ont besoin du lait, les oeufs de poule, les fromages, les salades, les légumes, les fruits et les noix.

Aux arthroses déformant compliquées par le déboîtement habituel de la mâchoire inférieure, à l’impossibilité du traitement orthopédique (l’absence des dents), on montre le traitement chirurgical, qui consiste en restriction de la mobilité à VNTCHS aux frais de l’augmentation de la hauteur de la butte articulaire ou soukhojil’noj de la plastique.

Aux arthroses déformant compliquées par le déboîtement habituel de la mâchoire inférieure, à l’impossibilité du traitement orthopédique (l’absence des dents) on montre le traitement chirurgical, qui consiste en restriction de la mobilité à VNTCHS aux frais de l’augmentation de la hauteur de la butte articulaire ou soukhojil’noj de la plastique.

Le Traitement des malades avec les arthroses VNTCHS doit s’achever sur les stations balnéaires : balnéologique (Tskhaltoubo, Sochi, Piatigorsk) et de boue (Evpatoria, Odessa).

Les Malades avec les arthroses VNTCHS doivent se trouver sous l’observation dynamique du médecin-dentiste de la polyclinique.

«les Maladies, les endommagements et les tumeurs du domaine tcheljustno-facial»
sous la rédaction d’A.K.Iordanichvili

Rating
( No ratings yet )