Le traitement de la podagre sur les doigts des mains dans les conditions domestiques

la Podagre, ou l’arthrite de goutte – la maladie apparaissant en conséquence de la violation du métabolisme de l’acide urique dans l’organisme et l’augmentation de son contenu dans le sang à cause de la désagrégation intensifiée pourinov. À la podagre on observe l’ajournement des sels dans de divers tissus, à savoir dans les articulations et les organismes avec le foyer de l’inflammation. Si on observe l’inflammation rude maxima des articulations, ou la défaite d’un d’eux avec assimetritchnymi ottekami, la rubéfaction de la peau sur l’articulation enflammée et aux résultats positifs des tests de la maladie donnée, il faut s’adresser vers revmatologou pour la destination des méthodes du traitement de la podagre.

L’Apparition des violations de l’échange de l’acide urique dans l’organisme ne se passe pas soudain, en effet, la maladie svyazanno avec les douleurs dans les articulations, la podagre, les raisons de qui sont assez vastes — s’enrichissent les années en conséquence du mode de vie incorrect. Extrêmement rarement la raison de la podagre sont les raisons héréditaires.

La Podagre s’offre par les problèmes avec le métabolisme, en particulier l’acide urique, que, en s’attardant, détermine par l’apparition de ses ajournements cristallins dans les articulations. Il y a cela d’habitude dans les doigts des mains et les pieds.

ainsi, les provocateurs du développement de la maladie et son aggravation sont tels facteurs

  • la masse excessive du corps;
  • de diverses maladies accompagnant, le plus souvent les infectieux;
  • l’accueil de l’alcool, particulièrement la bière (contribue dans une plus grande mesure à l’augmentation du niveau de l’acide urique dans le sang);
  • les interventions chirurgicales;
  • constant pereedanie et l’utilisation de la grande quantité des produits contenant pourinovye les raisons : du poisson gras, les viandes, le chocolat, les légumineuses, les cafés, le caviar rouge;
  • l’accueil de certaines préparations médicinales (chimiothérapique, les diurétiques).

Mais il faut connaître que si se trouve uns ou deux raisons de tout décrit ci-dessus, il ne faut pas soupçonner les apparitions de la maladie, en effet, il faut définir n’importe quelle maladie selon ses symptômes, et non pour les raisons.

La Podagre a le système héréditaire de la transmission de la maladie, mais il faut comprendre ici que, si vous conduisez le mode de vie actif, n’abusez pas des produits nuisibles fumés et gras, respectez le régime, la maladie, probablement, passera de côté. Plus difficilement à ces gens, qui préfèrent au sport — la coupe de la bière ou le cognac, et les fruits frais — le découpage du saucisson fumé.

Les Symptômes de l’arthrite (podagre) de goutte se manifestent soudain. On peut sentir la douleur rude dans le doigt ou dans la partie séparée du pied, on ajoute aux syndromes douloureux rudement l’enflement de la place enflammée et la rubéfaction jusqu’à la rougeur ou la nuance purpurine. Toucher la place qui vous a dérangé soudain, il sera extraordinairement difficile — la douleur rappellera immédiatement. Cependant bientôt la douleur s’apaisera, mais ne se trouve pas penser que cela pour longtemps – la crise de l’arthrite de goutte peut se répéter pour une nuit suivante ou dans quelques heures. Les symptômes de l’arthrite de goutte peuvent être semblables avec les autres maladies, par exemple, l’arthrose. Seulement extraordinaire vospalennost’ de l’endroit sensible dira au spécialiste expérimenté sur le diagnostic fidèle. Il y a aussi une pseudo-podagre-pielonefrit, où le cours d’une maladie se passe ainsi, et les sels pielonefritovoj les acides sont semblables sur ourat du sodium. On peut les distinguer à moins que sous le microscope, ils se distingueront par la structure et le coefficient de la réfraction des cristaux.

les Symptômes de la podagre tels

  • de très fortes sensations douloureuses dans l’articulation;
  • on observe l’enflure près de la douleur;
  • la crise apparaît la nuit les jours, se prolonge de 1-er à 10 jours et peut passer sans intervention médicale;
  • il y a une augmentation de la température totale du corps;
  • sont observés tofousy – les bulles installées dans le domaine des auricules, de genou et les coudes et explosible avec l’éruption de la substance pâteuse.

La podagre peut amener la Maladie à la maladie des reins, à savoir – motchekamennoj les maladies, en effet, l’acide urique est déduit notamment avec leur aide, et l’ajournement des cristaux des sels conduit à la formation des pierres.

Tous les stades du développement les maladies remplaçant l’un l’autre, se distinguent par les symptômes, dans le nombre desquels la crise de la podagre entre. En effet, distinguent trois stades de la maladie avec trois différent, selon les sensations et selon la durée, les crises.

les Stades de la podagre

  • au stade initial de l’arthrite de goutte par les phénomènes fréquents il y a des crises piquantes de goutte. Le temps est caractéristique pour ceux-ci de 1-er à 10 jours, après qui, en général, la crise avec ses conséquences cesse indépendamment;
  • mejpristoupnyj la période est un intervalle de temps entre les crises. Passe sans symptôme. La période caractéristique pour initial, ainsi que pour le stade plus développé de l’arthrite de goutte;
  • chronique tofousnaya la podagre – le stade négligé, qui est apparu au non-respect des recommandations du médecin traitant et la non-exécution des manipulations préventives au sujet du traitement. L’ajournement des sels est caractéristique pour ce stade déjà dans le domaine sous-cutané et l’apparition ainsi de gala tofousov – les noeuds de la forte densité, sur les organismes intérieurs, ainsi que sur les tissus extérieurs de l’organisme.

Quel médecin traite la podagre

La Podagre est traitée par le médecin — revmatolog. À l’apparition des premiers signes de n’importe quelle maladie, il est nécessaire de s’adresser au spécialiste qualifié pour la réception de la consultation, le diagnostic et la destination du traitement. En cas avec le soupçon sur le développement de la podagre, il faut agir immédiatement, en effet, n’importe quel délai peut menacer de la complication. Quel médecin traite la podagre ? En rapport avec ce que la maladie frappe à la fois quelques systèmes de l’activité vitale de l’organisme, réponse commune, à quel médecin s’adresser à la podagre est absent.

En cas du soupçon sur la podagre ou les observations d’un des symptômes de la maladie, le patient il est nécessaire de s’adresser au thérapeute. Le Médecin-thérapeute ayant estimé tout le tableau de l’état du malade définira exactement, s’il y a une raison sous les soupçons ou pour la crise de la podagre on acceptait les douleurs dans l’articulation traumatisée. Si, d’après les résultats des analyses et la visite, le patient on diagnostique la maladie la podagre, le thérapeute donne la direction sur le traitement chez le spécialiste correspondant.

Le Médecin traitant la podagre au stade piquant et chronique s’appelle revmatolog. Le médecin-revmatolog s’occupe du traitement des maladies rhumatismales du coeur, les maladies du tissu conjonctif et les articulations. C’est pourquoi, revmatolog il y a ce médecin, qui traite la podagre sur les pieds et dans toutes ses manifestations, puisque à son développement, les articulations des pieds en premier lieu souffrent. En rapport avec ce que la podagre a le caractère chronique, le traitement des articulations chez revmatologa sera long et complexe. Il insérera médicamentaire, ainsi que les méthodes physiothérapeutiques.

le Traitement de la podagre

Un Important rôle à la thérapeutique et même dans la prophylaxie de la maladie est occupé par le régime médical à la podagre, donnant l’effet médical. Ainsi, il est recommandé de passer sur l’alimentation juste, mais avec l’observation du besoin de vingt-quatre heures des albumines, les graisses et les hydrates de carbone pour la couverture des dépenses énergétiques de l’organisme que fait environ 2000 kcals.

Le fait Connu est ce que si utiliser la quantité excessive de calories, la masse du corps se rassemblera d’une manière intense le poids se transformera dans les frontières de la norme, en effet, l’énergie non utilisée fait provision en forme des ajournements lipidiques sur de divers terrains du corps.

Ainsi, le risque de tomber malade de la podagre ou aggraver la maladie augmente à plusieurs fois, parce que plus les stocks dans le dépôt de graisse de l’organisme, lui il est plus difficile de fonctionner et produire les procès physiologiquement signifiants, où le métabolisme pourinovykh des raisons et l’acide urique entre.

Quant à l’alimentation notamment avec l’effet thérapeutique, le médecin doit prévenir le patient des produits, qu’il est recommandé d’exclure de la ration quotidienne.

l’Alimentation à la podagre

En fonction du but primordial poursuivi par le traitement, distinguent deux principal comme les régimes, pour malade de la podagre : le régime №6 et le régime №8.

  1. le Régime №6 est considéré plus ménageant, le standard de l’alimentation juste à la podagre, car est la combinaison des divers produits, permet de déduire les urates superflus de l’organisme, en utilisant les soupes, les bouillies, les légumes, les fruits et même certains aspects de la viande.
  2. le Régime №8 est fixé aux patients avec l’obésité dans n’importe quel degré. Est dirigée sur la réduction des ajournements superflus du tissu adipeux.

Quel régime à la podagre est plus effectif pour n’importe quel patient peut montrer seulement l’analyse de son état par les spécialistes qualifiés.

le Régime à la podagre sur les pieds

Le Régime №6 à la podagre prévoit la restitution du métabolisme par voie de la restriction maxima de l’entrée à l’organisme de la nourriture avec pourinami. C’est pourquoi, la nourriture de viande ou de poisson (il est obligatoire otvarnaya) fait partie du menu du régime 6 à la podagre sur les pieds pas plus de trois fois par semaine. Aussi la table du régime №6 à la podagre prévoit l’utilisation de la grande quantité de liquide (l’eau minérale et de citron, les jus les thés) entre les repas. Le menu de l’alimentation à la podagre sur les pieds peut changer par jours et de la semaine vers la semaine, ou être zatsikleno, en fonction du souhait du malade.

Le Régime №6 aide dans le traitement de la podagre au stade précoce, et améliorer l’état total de l’organisme. On peut faire le menu complet du régime numéro 6 à la podagre, comme est indépendant, en se servant des restrictions sur les produits, et à l’aide du diététicien professionnel. Cependant, autrefois la consultation avec le médecin, sur qui on doit esquisser la liste des produits, qui peut utiliser le patient donné en tenant compte des réactions allergiques et les médicaments est nécessaire.

que l’on ne peut pas manger à la podagre

Le Traitement et l’alimentation à la podagre, particulièrement, poursuivent l’exception de la ration du malade des produits influençant la formation et l’ajournement dans l’organisme de l’acide urique. Il faut selon-maximum remplacer l’albumine animale sur végétal, refuser la préparation des repas sur les graisses complexes, exclure la nourriture piquante et la nourriture avec le contenu des levains. Réduire l’utilisation de l’albumine jusqu’à la quantité 1 g sur 1 kg de la masse du corps.

Quels produits on ne peut pas utiliser à la podagre :

  • l’alcool, tous les aspects sans exception, particulièrement la bière;
  • toutes les variétés des viandes fumées et la charcuterie;
  • les cultures de fève, en rapport avec un grand contenu pourinov;
  • le supplément à la nourriture des épices piquantes, les amplificateurs du goût est interdit;
  • les produits de viande, les subproduits (le coeur, les reins, le foie et protch.), le lard, les bouillons de viande;
  • le poisson;
  • les champignons;
  • les aspects piquants des fromages;
  • le chocolat;
  • le thé fort, le café, le cacao;
  • les aliments conservés;
  • les légumes et la verdure avec un grand contenu de l’acide oxalique (les oseilles, les aubergines, la salade, l’épinard, le radis);
  • la confiserie avec les crèmes grasses (les gâteaux, les gâteaux et protch.);
  • la framboise.

Les Produits, de la liste interdit à la podagre doivent être entièrement exclus de la ration! Dans le cas contraire, leur utilisation provoquera l’aggravation de la maladie, et même l’action dlekartsvennykh des préparations sera réduite au minimum.

Limiter, mais ne pas exclure entièrement, on peut les produits, que pourront diversifier les cartes des plats diététiques :

  1. en complément des bouillies on peut utiliser le lait et le beurre avec le pour-cent minimal des matières grasses;
  2. à la nourriture on peut ajouter le laurier et une petite quantité de vinaigre de table;
  3. il est nécessaire au maximum de réduire l’utilisation à la nourriture povarenoj les sels;
  4. otvarnoe la viande de l’oiseau et le poisson (la truite, le saumon, le saumon);
  5. avec les restrictions on peut insérer dans le menu les tomates, le chou-fleur;
  6. jtsa, pas plus d’un aux jours;
  7. le biscuit, la confiture, le zéphire, la gelée de fruits.

que l’on peut manger à la podagre

  • les potages de légumes (avec les gruaux et sans);
  • les gruaux;
  • aux macaronis изделия4
  • la viande pauvre en matières grasses du poisson, la viande de lapin;
  • les produits pauvres en matières grasses laitiers;
  • les pommes vertes, les oranges, les mandarines, soukhofroukty, à l’exception du raisin sec;
  • les noix;
  • le miel;
  • les légumes, à l’exception des interdits;
  • les baies, à l’exception de la framboise.

Pourquoi on ne peut pas utiliser la framboise à la nourriture à la podagre ? De tous les aspects des baies, dans la framboise le plus grand contenu pourinov, c’est pourquoi il est nécessaire de l’exclure de la ration.

le menu Diététique pour une semaine à la podagre

Le menu Approximatif pendant le régime à la podagre représente la combinaison ochtchelatchivajuchtchikh des produits et les liquides avec les soupes végétariennes, les bouillies et une grande quantité de fruits et les légumes au minimum du sel, les graisses animales et les albumines.

Le Menu pour une semaine de l’alimentation à la podagre dans la coupe par jours, qui on peut prendre à titre du fondement, est présenté plus bas.

  • à jeun : l’eau de citron ou le coulis de l’églantier;
  • le premier petit déjeuner : le porridge et la portion de la salade fruitière insérée par l’yaourt maigre;
  • le deuxième petit déjeuner : le jus ou le thé avec le lait;
  • le déjeuner : le potage de légumes, les boulettes de pomme de terre, le kissel;
  • le goûter : l’oeuf cuit, le coulis de l’églantier;
  • le souper : la bouillie de sarrasin avec le fromage blanc;
  • une heure avant le rêve : le jus de fruit.
  • à jeun : le coulis de l’églantier;
  • le premier petit déjeuner : la salade des concombres et les tomates, inséré par l’huile, otvarnoj les pommes de terre;
  • le deuxième petit déjeuner : le thé avec le lait;
  • le déjeuner : le borchtch végétarien, les côtelettes de carotte, le kissel laitier;
  • le goûter : le sandwich du pain noir avec le fromage et la verdure;
  • le souper : les macaronis avec le fromage blanc, le yaourt;
  • une heure avant le rêve : le verre de l’eau minérale.
  • à jeun : le coulis de l’églantier;
  • le premier petit déjeuner : la salade du chou, le kissel laitier;
  • le deuxième petit déjeuner : le verre du jus;
  • le déjeuner : la soupe avec le riz et les légumes, les ratons;
  • le goûter : le découpage de légumes;
  • le souper : le fromage blanc avec les pruneaux et les crèmes dégraissées;
  • une heure avant le rêve : le coulis de l’églantier.
  • à jeun : l’eau de citron;
  • le premier petit déjeuner : la salade de la betterave cuite avec les pruneaux, rôti khlebtsy;
  • le deuxième petit déjeuner : le kissel laitier;
  • le déjeuner : la soupe avec les nouilles domestiques, otvarnaya le poisson;
  • le goûter : les pommes cuites, la compote;
  • le souper : la salade du chou avec la verdure et l’oeuf cuit;
  • une heure avant le rêve : le coulis de l’églantier.
  • à jeun : le coulis de l’églantier;
  • le premier petit déjeuner : la purée de pommes de terre, les courges à la moelle à l’étouffée dans l’huile (ou le caviar);
  • le deuxième petit déjeuner : le verre du jus de fruit;
  • le déjeuner : la soupe avec gretchkoj, la salade du chou avec otvarnym par la poule et les pommes vertes;
  • le goûter : fruitier smouzi (les fruits essuyé à la bouillie);
  • le souper : les légumes à l’étouffée;
  • une heure avant le rêve : l’eau de citron.
  • à jeun : l’eau minérale ou le coulis de l’églantier;
  • le premier petit déjeuner : la carotte à l’étouffée dans l’huile et spagetti des sortes fermes du blé;
  • le deuxième petit déjeuner : le thé vert avec le citron;
  • le déjeuner : la soupe d’oignon, les pommes de terre cuites, otvarnaya la viande de lapin;
  • le goûter : trois pommes vertes;
  • le souper : cuit à la coque l’oeuf, la compote;
  • une heure avant le rêve : le coulis de l’églantier.
  • à jeun : l’eau de citron ou le coulis de l’églantier;
  • le premier petit déjeuner : le riz avec les légumes, l’oeuf poché;
  • le deuxième petit déjeuner : le thé avec le lait;
  • le déjeuner : la soupe avec les boulettes, les croquettes de poisson;
  • le goûter : le kissel;
  • le souper : la salade fruitière avec le fromage blanc.

La Consommation du liquide ne doit pas se limiter seulement aux accueils décrit au menu. La norme de l’accueil du liquide pour malade de la podagre pas moins 2 l. Par jour (si le malade n’a pas de problèmes avec les reins et le coeur, dans le cas contraire, la quantité de liquide est fixée par le médecin). C’est pourquoi, entre les repas il faut aussi boire les boissons alcalines pour sposobstvovaniya au retrait des urates de l’organisme.

Les Produits de l’alimentation pour les menus malade de la podagre sortent en tenant compte des restrictions du type choisi du régime. Il faut se rappeler aussi les restrictions individuelles sur les produits (les réactions allergiques etc.).

Le Régime pour une semaine à la podagre peut changer sur chaque nouvelle période, ou être cyclique est un choix du patient. Naturellement, il vaut mieux que l’alimentation soit diverse et n’accablait pas le patient. En effet, l’état affectif influence le rétablissement pas moins, que physique.

Ces derniers temps, populaire, soi-disant «le régime oriental» aussi est devenu. C’est un nouveau régime au traitement de la podagre propose l’insertion à la ration des plats de la cuisine japonaise (tofou, le plat avec la sauce soya et protch.). Les plats de la cuisine traditionnelle japonaise contribuent au retrait le plus rapide de l’organisme des acides uriques. Au fond, un tel menu ne contredit pas les principes de l’alimentation et le régime à la podagre, c’est pourquoi vers elle on peut venir parmi les autres. Le mieux, insérer les plats de la cuisine japonaise dans la ration du régime №6.

La valeur De jour énergétique des produits utilisés ne doit pas excéder plus de 2500 kcals. Il est recommandé d’utiliser plus d’agrumes et kislomolotchnykh des produits, qui sont capables de normaliser pourinovyj l’échange et le métabolisme de l’acide urique.

les Pastèques et les melons à la podagre

La Pastèque à la podagre est montrée aux frais d’une petite valeur énergétique et les propriétés diurétiques. Les minéraux se trouvant dans lui contribuent à la dissolution et le retrait des reins et kanal’tsev des ajournements des acides uriques. En plus, sa succulence peut remplacer l’accueil du liquide. La pastèque à la podagre on peut manger ou utiliser à titre de la base pour les liqueurs médicinales.

Aussi l’alimentation à la podagre est complétée parfaitement avec le melon. En comprenant la quantité immense de substances utiles le melon utilisé à la podagre, donne l’effet antiphlogistique et diurétique. Est le melon pendant le régime à la podagre on peut comme à l’état pur, et au nombre des salades, les pâtés et protch.

On Peut utiliser les melons et les pastèques à la podagre, comme le mono-produit pour les jours de déchargement. Cependant, comme n’importe quels représentants des fruits et les baies, en liaison d’autres plats, eux peuvent provoquer la fermentation aux estomacs, c’est pourquoi est le mieux de ceux-ci entre les repas.

les Tomates à la podagre

L’Insertion dans le menu diététique la tomate, était assez longue par la question des discussions. Est d’accord des dernières études, on peut utiliser les tomates à la podagre. Par le malade avec l’allergie cependant, ne se trouve pas oublier que cette baie s’est trouvée dans la liste des produits, utiliser qui se trouve prudemment. Les tomates lui sont apportées aux frais du contenu à eux de l’acide oxalique. Et selon la liste est plus haut, les légumes avec un haut contenu de l’acide oxalique sont contre-indiqués malade de la podagre. C’est lié ce que l’acide oxalique, en se trouvant dans l’organisme, empêche le retrait des articulations des sels de l’acide urique que, peut provoquer à son tour la crise.

Néanmoins, dans les tomates le contenu de l’acide oxalique tellement bas que ne donne pas l’influence pernicieuse sur le retrait des sels de l’organisme. En plus, le produit donné contient la quantité immense de minéraux, les vitamines et les liaisons organiques améliorant le travail de l’organisme. Particulièrement bien ces substances sont étudiées par l’organisme après le traitement thermique. De sorte que la salade chaude ou la sauce de la tomate — le plat excellent pour le menu diététique.

De sorte que, si en répondant à la question on peut il y a des tomates à la podagre, nous nous répéterons — on peut. Prudemment il faut se rapporter à ceux-ci par le malade dans les stades lourds de la podagre et les allergiques. Dans un tel cas il est nécessaire absolument de consulter avec le médecin traitant.

les Médicaments contre la podagre

Au traitement de la maladie on utilise un grand spectre des moyens antigoutteux. À la catégorie le médicament contre la podagre se rapportent de divers comprimés, les injections, les onguents.

On peut diviser tous les moyens de la podagre en préparations des symptômes de la crise de goutte et le moyen de la podagre chronique. Aux premiers se rapportent les moyens analgésiques et antiphlogistiques, vers deuxième — les médicaments à la podagre, normalisant le niveau augmenté de l’acide urique dans l’organisme, en empêchant alors les nouveaux ajournements ouratov.

La Particularité de deux ces types des préparations antigoutteuses est ce que simultanément ils ne peuvent pas agir. En cas de la crise de goutte on applique toujours les moyens insensibilisant et antiphlogistiques, et le médicament contre la podagre, influençant le niveau de l’acide urique, ne donne pas aucune influence. Cependant, récemment dans la vente il y avait un principalement nouveau médicament contre la podagre foulfleks.

Foulfleks est un principalement nouveau mot dans le traitement de la podagre, t.k est capable simultanément de délivrer de la douleur à la crise de goutte et réduire dans l’organisme le niveau motchekisloty. Créé à la base des ingrédients salubres et les herbes médicinales, tels, comme : le genièvre, l’écorce du saule, le marronnier d’Inde, l’huile les eucalyptus, l’écorce du bouleau, l’huile de l’épicéa l’extrait de la racine de la plante martiniya odorant, foulfleks délivre effectivement de la douleur, l’inflammation.

Travaille foulfleks de la podagre selon le principe de la conclusion de l’organisme des cristaux des urates que réduit considérablement l’inflammation et l’impulsion douloureuse de la crise. Après l’application d’un tel médicament contre la podagre, comme foulfleks, la durée de la crise est réduite considérablement. À l’application régulière prophylactique, la préparation rend le fonctionnement à l’articulation endommagée.

les Comprimés de la podagre

La forme la plus utilisée des moyens médicinaux à la podagre sont les comprimés. Vers insensibilisant de la crise de la podagre aux comprimés se rapportent les préparations non stéroïdes. À ceux-ci se rapportent telles préparations, comme : la colchicine, akroksia, diklofenak du sodium, indometatsin et protch.

Le Cours de l’accueil est fixé par le médecin individuellement, en fonction de l’état du malade.

Les Préparations fixées pour la stabilisation du niveau de l’acide urique dans l’organisme, se subdivisent sur trois groupes :

  • ourikozouritcheskie — intensifiant le retrait des acides uriques de l’organisme;
  • ourikodepressivnye — les comprimés protégeant l’organisme contre la formation de l’acide urique à la podagre, en bloquant sa synthèse;
  • les comprimés de l’action mélangée : protègent l’organisme contre la formation de l’acide urique et intensifiant son retrait de l’organisme.

Les actions se rapportent aux comprimés de la podagre ourikozouritcheskogo : Antouran, Ketazon, Benemid (Probenetsid), Fleksin, l’Atophan, Ourodan. Et vers les préparations bloquant la synthèse de l’acide urique dans l’organisme (ourikodepressivnym) : l’Allopurinol, Tiopourinol, Gepatokatalaza, Orotovaya l’acide.

Aux comprimés de la podagre du type mélangé se rapporte Allomaron. Représente la combinaison de Benzobromarona et l’Allopurinol.

l’Aspirine à la podagre

L’Iode avec l’aspirine — le beau moyen de la podagre. Avec leur aide se photographie l’inflammation et la douleur à la crise. Est utilisé aussi dans les buts prophylactiques pour éviter les nouveaux dépôts d’urates dans les articulations. La préparation de la solution médicinale demande 10 ml. De l’iode et 5 comprimés de l’aspirine. Il faut concasser les comprimés, répandre à l’iode et diluer. Avec la solution reçue graisser les articulations frappées par la podagre devant le rêve. Puis, envelopper les terrains travaillés des vêtements chauds.

On peut utiliser Aussi la solution médicale de la podagre, dans qui dozirovka l’aspirine il y a moins de : à 10 ml de l’iode diluer 2 comprimés concassés de l’aspirine et exprimer le jus d’un citron. Le traitement même.

On peut passer le Traitement de la podagre et dans les conditions domestiques, si, certes, le stade non zapouchtchenna. Ainsi, on peut appliquer les compresses froides pour la réduction de l’intensité de la douleur. Il est nécessaire pour cela stérile de la gaze et l’huile de menthol, de qui il faut enduire le domaine enflammé et infliger quelques globes de la gaze, et en outre, chaque couche suivante doit être sur 2 centimètres plus précédent. Il est recommandé de mettre les bouillottes avec la glace au-dedans, ainsi que prendre les bains de dix minutes avec la température de l’eau près de 27-30 degrés centigrades.

Comme traiter la podagre encore ?

De la Podagre est malade jusqu’à 5 % de la population adulte, principalement les hommes à l’âge après 50 ans. Ces dernières années la variété de la podagre a augmenté considérablement (à 15–22 fois en comparaison de 1963) qu’est lié comme à l’utilisation considérable des boissons alcoolisées et les produits riches pourinami, et avec l’augmentation du niveau de la révélation de la maladie. Chez les femmes la maladie apparaît dans l’âge climatérique (8–10 % de tous les cas de la podagre).

Les violations Précoces pourinovogo de l’échange sont convertibles, à la condition du diagnostic opportun et le traitement, mais en voie de la podagre chronique avec la défaite des organismes (le coeur, le cerveau, les reins) le pronostic de la maladie le défavorable. La défaite des reins se développe près de 20-40 % malade de la podagre. À l’augmentation ferme du niveau de l’acide urique chez chaque sixième malade de la podagre se développe l’insuffisance chronique rénale.

la Méthode gomeosiniatrii

Une assez vieille méthode largement utilisée dans les pays occidentaux. C’est la méthode indolore du traitement avec les moyens homéopathiques. Sa particularité est que, en dehors d’homéopathique, utilise encore et akoupounktournye de la technique de la Chine.

La Procédure représente des préparations homéopathiques par voie des injections à l’organisme du patient strictement à akoupounktournykh les points. La combinaison de deux méthodes améliore le travail de l’organisme en tout et l’état des organismes endommagés par la podagre.

les méthodes Physiothérapeutiques

Les méthodes Physiothérapeutiques du traitement de la podagre sous-entendent par eux-mêmes le nettoyage de l’organisme des acides uriques avec l’aide de l’influence extérieure sur l’organisme du malade. Vers tels facteurs on peut porter le courant électrique, l’ultrason, la chaleur, l’air, l’irradiation magnétique et protch. La physiothérapie propose de traiter comme la podagre chronique, et réduire l’intensité des crises par les méthodes suivantes :

  • la méthode plazmoforezogemosorbtsii;
  • l’irradiation ultrasonore;
  • le traitement avec l’influence thermique;
  • fonorez avec l’hydrocortisone;
  • l’électrophorèse;
  • les applications dimeksida.

la Méthode plazmoforezogemosorbtsii

Un Nouveau mot dans le traitement de la podagre. Représente le procès du nettoyage du sang des surplus des acides uriques par voie de l’influence sur l’organisme du dehors avec l’aide de l’équipement spécial. Pendant la procédure le sang est nettoyé des formations des acides uriques et d’autres produits de l’activité vitale.

l’irradiation Ultrasonore

Sous-entend l’irradiation des articulations frappées par la podagre par les ultraondes sonores. Cela permet considérablement de réduire les procès inflammatoires, réduire les sensations douloureuses dans l’articulation, contribue à l’absorption et le parcellement des urates par l’organisme.

le Traitement avec l’influence thermique

En train du traitement de la podagre par l’influence thermique, sur l’articulation enflammée s’impose l’application de divers mélanges chauffant. Tels mélanges peuvent être les boues salubres, la paraffine, la cire de montagnes. Souvent, en commun avec thermique par l’influence, reunissent l’irradiation électromagnétique des tissus endommagés. La méthode donnée contribue à l’amélioration de la santé des articulations, donne l’effet insensibilisant et antiphlogistique.

Fonorez avec l’hydrocortisone

La Méthode du traitement de la podagre, à qui, pendant l’irradiation des articulations frappées par l’ultrason augmente la capacité de service des épidermes et les tissus de l’organisme. Cela assure l’absorption au maximum effective des préparations médicinales. Dans le cas présent, on utilise pour l’essentiel de divers onguents et les gels ayant l’influence antiphlogistique et insensibilisant. La méthode donne bol’chy le résultat, que l’irradiation simple ultrasonore aux frais de l’action supplémentaire des moyens médicinaux.

l’Électrophorèse dans le traitement de la podagre

La Méthode du traitement de la podagre par l’électrophorèse représente l’ensemble de l’influence sur l’organisme du malade des préparations médicinales et le courant électrique. Même l’influence du courant électrique donne déjà les vaisseaux antiphlogistiques et dilatant l’effet. Dans la combinaison avec les moyens médicinaux, l’effet se renforce.

les Applications dimeksida

En étant la substance, qui peut pénétrer dans les tissus de l’organisme sans leur porter le dommage, dimeksid est le moyen excellent pour la lutte avec la podagre. Les applications dimeksida donnent un bel effet insensibilisant et antiphlogistique sur le domaine frappé.

Comme traiter la podagre par les moyens nationaux

Les méthodes Nationales la podagre se soigne selon les mêmes principes que par le médicamentaire. La différence est que les moyens nationaux peut préparer les maisons chacun. Les directions principales dans le traitement de la podagre par les moyens nationaux sont :

  • le traitement avec les compresses et les onguents;
  • les cuvettes pour les articulations;
  • les médicaments pour l’application intérieure (les coulis et nastoi).

les moyens Nationaux de la podagre sur les pieds

le Traitement avec les compresses et les onguents

Le but Principal du traitement de la podagre par les compresses et les onguents, cette réduction de l’inflammation des articulations frappées par la podagre et l’effet insensibilisant. L’iode, le charbon actif, les fleurs de la camomille peuvent entrer dans leur composition et protch. Les recettes de leur préparation sont simples, et les onguents eux-mêmes sont effectifs pas moins, que de pharmacie.

les Cuvettes pour les articulations

Il Arrive que l’inflammation et la douleur dans les articulations frappées par la podagre est tellement forte que la pression de la compresse ou l’onguent, malade ne peut pas porter. Dans tels cas les cuvettes pour les articulations à la base de l’iode, les herbes médicales en aide viendront. Le liquide calme les terrains enflammés et permet de retirer l’inflammation et la douleur.

les Coulis et les liqueurs

La Destination de toute génération des liqueurs et les coulis est l’influence sur la maladie de l’intérieur de l’organisme. Ils jouent le rôle considérable, dans le retrait de l’organisme des urates, ainsi que dans la libération de la douleur pendant la crise. En fonction de la situation on peut préparer prophylactique, ainsi qu’insensibilisant nastoj. Nastoi peuvent être sur l’eau ou l’alcool, à la base des herbes simples.

la Podagre sur les pieds.

En fait, c’est l’aspect non séparé de la maladie. Le nom s’est passé de ce qu’il y a dans la plupart des cas une défaite notamment les articulations des membres inférieurs. L’arthrite de goutte sur les pieds se manifeste spécifique vyrostami sur les doigts, ou au domaine par le pied. Il y a des cas, quand on observe l’altération de la forme des doigts des pieds – ils retrouvent la forme de la lettre anglaise S.

La Plupart des gens confond l’arthrite de goutte avec l’arthrose ordinaire. Ainsi, la podagre elle-même se rencontre assez rarement. Le plus souvent la confondent avec la courbure du premier doigt du pied, qui est accompagnée par l’inflammation du sac muqueux de la tête I pljusnevoj les os.

La Courbure cela apparaît principalement chez les femmes et est lié, en général, avec le port des chaussures incommodes (une large semelle, la chaussette étroite et un haut talon). Dans nombre de cas la maladie se développe en rapport avec le pied plat ou d’autres anomalies innées du système osseux violant la statique du pied.

Il Y a des douleurs dans le domaine du premier doigt. À la visite il est rejeté à la partie latérale, en région pljusno-falangovogo les articulations — l’enflure, sur qui la peau a la nuance rougeâtre. À l’aggravation la maladiveté se renforce rudement, il est difficile de marcher, particulièrement dans les chaussures étroites. La courbure du premier doigt du pied — le procès local, aucune relation à la podagre n’ayant pas.

Comme traiter la podagre sur le gros orteil

La Podagre sur le doigt du pied se développe, à la suite de la prédisposition héréditaire, ainsi que sous l’effet du mode de vie immobile en liaison de lourd, rempli des plats de viande, l’alimentation. Malgré l’ancienneté, la podagre est considérée jusqu’ici incurable entièrement comme la maladie. C’est pourquoi guérir entièrement la podagre sur le gros orteil on ne peut pas. À la tâche du traitement est mis au maximum possible koupirovanie des crises de goutte et la réduction du niveau de l’acide urique dans l’organisme.

Le Traitement de la podagre du gros orteil a la signification immense en rapport avec ce que notamment de ces articulations la maladie peut se répandre aux nouvelles articulations. Contrairement aux attentes, la cure insère non seulement les procédures dirigées sur l’influence locale, mais aussi l’ensemble complet pour tout l’organisme. Cela que la maladie a manifesté la présence par la crise concrètement dans le gros orteil ne dit pas que là elle et restera. L’ajournement des urates passe dans toutes les articulations de l’organisme.

Le Traitement de la podagre sur le doigt du pied insère l’observation de la diète rigoureuse, l’ensemble des préparations médicinales et les procédures physiothérapeutiques. Les moyens médicinaux et les procédures sont pointés comme vers le travail avec l’articulation frappée par la maladie, et sur le nettoyage de tout l’organisme des surplus des acides uriques.

le Traitement de la podagre par les médicaments

En rapport avec ce que la podagre se développe, avant tout, sur les pieds, le traitement médicamentaire par les anesthésiques est dirigé le plus souvent notamment sur le traitement de la podagre des pieds.

Il est important de se rappeler que près de chaque type des préparations, que ce soit l’onguent ou les comprimés, peuvent être les contre-indications et les restrictions vers l’application. C’est pourquoi, prescrire la cure et fixer les préparations médicinales peut seulement le médecin traitant.

Si la maladie a commencé à se développer déjà et il y avait ses premiers signes, s’adressez immédiatement au spécialiste. Plus tôt on réussira à arrêter le développement de la maladie, il est plus petit que les souvenirs douloureux vous laissera dans le futur.

le Traitement de la podagre à l’aggravation

Le But principal du traitement de la podagre à l’aggravation est koupirovanie (l’interruption) de la crise de goutte et la restitution des procès de change. Il y a un ensemble des actions dirigé pour retirer l’aggravation de la podagre chez le malade. Il est nécessaire dans le cas présent :

  • le régime sévère de lit;
  • le membre avec la crise frappée par l’articulation doit être sur les hauteurs;
  • sur l’articulation malade il faut appliquer la compresse avec l’onguent Vichnevsky ou le coulis salubre;
  • accepter l’insensibilisant;
  • le régime sévère «affamé» – les bouillies liquides, le bouillon sur les légumes;
  • la boisson abondante des boissons alcalines (pas moins 3 litres par jour) : l’eau minérale, le jus de citron, le coulis de l’églantier.

La Base du traitement comme des formes chroniques et piquantes de la podagre est faite par l’ensemble des préparations médicinales et le régime. Le traitement de la podagre pendant l’aggravation de la podagre comprend le régime, les préparations insensibilisant de la procédure et l’onguent.

Comme retirer la crise de la podagre dans les conditions domestiques

Le Traitement de la podagre dans les conditions domestiques représente l’ensemble des mesures nécessaires à l’arrivée de la crise. Il est nécessaire dans le cas présent :

  • le régime sévère de lit est nécessaire au malade;
  • le membre frappé doit être sur les hauteurs;
  • sur l’articulation malade il faut appliquer la compresse avec l’onguent Vichnevsky ou le coulis salubre;
  • accepter l’insensibilisant;
  • le régime sévère «affamé» – les bouillies liquides, le bouillon sur les légumes;
  • le plus possible boire : l’eau minérale, le jus de citron — les boissons alcalines.

L’Aspirine à titre de l’insensibilisant n’aidera pas, les antiphlogistiques non stéroïdes sont nécessaires : diklofenak, nimesoulid et protch.

la Prophylaxie de la podagre

Naturellement, le moyen le plus rapide du traitement de la podagre est la prophylaxie de son apparition. Comme avec la plupart des autres maladies, la prophylaxie et le traitement de la podagre sont étroitement liée. Leur but principal est la réduction du niveau des sels de l’acide urique dans l’organisme et la normalisation de son retrait.

Pour la prophylaxie du développement de la maladie, il est nécessaire, comme disait déjà plus haut, conduire le mode de vie actif et refuser quelques mauvaises habitudes :

  1. l’utilisation de l’alcool;
  2. le fumer;
  3. l’utilisation du thé fort, le café, les boissons énergétiques;
  4. la partialité aux plats avec un grand contenu des épices
  5. l’utilisation de la grande quantité de nourriture carnée;
  6. l’utilisation des viandes fumées, les subproduits, le lard;
  7. la confiserie à la base des crèmes grasses;
  8. à la mode, mais les chaussures incommodes;
  9. la vie sédentaire.

Il suffit de réduire au minimum la quantité des produits riches pourinami, dans la ration, refuser le fumer et l’alcool, plus souvent faire à pied ou conduisait les promenades. Guérir la podagre on ne peut pas pour toujours, mais on peut au maximum congeler son développement et ajourner l’arrivée de la crise.

Rating
( No ratings yet )