La podagre chez les femmes

Artrovex acheter

La Podagre résulte de la violation de l’échange pourinov, alors dans l’organisme augmente la concentration de l’acide urique, par voie de conséquence, s’étonnent les articulations et les tissus mous. La maladie se manifeste tofousami (l’ajournement des cristaux de l’acide urique dans les tissus). La pathologie le long temps a le courant effacé, à cette période s’accumulent les sels, et ensuite il y a une douleur et la condensation sur l’endroit affecté. Ignorer le problème on ne peut pas, puisqu’il y a un risque de la violation du fonctionnement des liaisons osseuses et les reins.

Les Premiers signes de la podagre chez les femmes est un prétexte de s’adresser au médecin. Après le diagnostic et le passage de la cure, la malade doit constamment être sur le qui-vive, puisque le risque de l’aggravation de la maladie haut. C’est pourquoi il est important de respecter les recommandations du docteur en matière de prophylaxie de la podagre.

les Particularités et les raisons de la podagre chez les femmes

Dans l’organisme féminin prédomine l’hormone estrogen, qui répond pour plusieurs procès. Cette substance accélère le nettoyage de l’organisme des sels de l’acide urique (ouraty). Cependant après 50 ans la concentration de l’hormone féminine sexuelle baisse, alors le niveau de l’acide urique augmente. D’habitude cela se passe pendant l’âge climatérique. Pour cette raison de la femme de l’âge mûr apprennent plus souvent à l’exemple, qu’est-ce que c’est la podagre.

La Podagre chez les femmes apparaît et pour d’autres raisons :

  • l’Hypertension.
  • l’insuffisance Fonctionnelle des reins.
  • le Diabète sucré.
  • de Diverses infections.
  • la Violation du fond hormonal.
  • l’accueil Long des préparations analgésiques.
  • l’alimentation Incorrecte.
  • l’Excès de poids, l’obésité.
  • la prédisposition Héréditaire.
  • les Traumas des liaisons osseuses.
  • les charges Lourdes physiques.
  • les stress Fréquents.
  • le Vieillissement de l’organisme féminin, l’usure de plusieurs systèmes.

C’est les raisons principales du développement de la pathologie. Les cristaux de l’acide urique s’accumulent graduellement dans les articulations, se cassent avec le temps les cartilages, ainsi que les tissus mous entourant l’articulation. Aux crises réitérées s’étonnent les nouvelles liaisons osseuses, l’inflammation se répand, en provoquant les symptômes désagréables, en aggravant la qualité de la vie.

L’Information. À la podagre avec le courant chronique l’articulation est déformée.

D’abord le procès inflammatoire aborde seulement une articulation. La pathologie se répand seulement dans le cas où le traitement manque. Excepté la douleur et l’inflammation, peuvent se manifester les symptômes suivants :

  • la Restriction de la mobilité dans le domaine de la liaison frappée osseuse.
  • l’Irritabilité.
  • se Desquamer la peau sur le terrain malade.
  • s’Aggrave l’état de santé total.

Pour éviter l’ankylose (obezdvijivanie de la liaison osseuse), il faut connaître, comment se manifeste la maladie chez les jeunes filles, puisque les symptômes de la pathologie chez les malades du sexe féminin se distinguent un peu de pour hommes.

Les Premiers signes de la podagre : l’accumulation de l’acide urique dans les reins, l’inflammation, l’apparition des tumeurs dans le domaine des articulations. La malade devient irritable, baisse l’appétit, augmente la pression.

Les Symptômes de la podagre chez les femmes à la défaite de l’articulation du gros orteil :

  • le syndrome Douloureux.
  • l’Enflure sur l’endroit affecté.
  • l’Augmentation de température, l’hyperhémie (les rubéfactions et l’augmentation de température locale).

La forme Piquante de la pathologie se manifeste par la douleur intense, qui apparaît souvent, et chronique – l’inconfort périodique (au changement de temps ou après la marche de longue durée). À l’aggravation de la pathologie l’articulation sur les pieds s’enflamme, la malade souffre de la douleur rude, qui est accompagnée par la pulsation et le pyrosis. Dans la nuit les symptômes désagréables deviennent plus exprimés. Le domaine frappé rougit, s’enfle.

À l’arthrite piquante de goutte apparaissent souvent les crises. Alors les symptômes caractéristiques apparaissent pour stchitanye les heures. Il y a une tumeur, la rubéfaction, la douleur intense, la peau sur l’articulation malade se tend, devient lustré. Couper la maladiveté les préparations analgésiques n’aident pas même. La mobilité de l’articulation se limite. Vers le matin vyrajennost’ des symptômes baisse.

La Durée de l’attaque de goutte – de 2 à 7 jours. La crise réitérée peut apparaître dans un an. En l’absence de la thérapeutique la fréquence des épisodes augmente.

La Température autour de l’endroit affecté augmente en conséquence de la réaction inflammatoire. Alors la peau rougit, se réchauffe, s’enfle.

Tofousy sont des accumulations des cristaux ouratov. Les formations apparaissent dans les articulations des pieds, les genoux, les cuisses, les mains. Sur l’aspect c’est la tumeur avec les frontières précises, une haute densité. La peau sur tofousom devient rugueuse, s’il se tapit superficiellement, à travers la couverture extérieure se fait radiographier son contenu de la nuance blanchâtre ou jaunâtre.

La Podagre se manifeste à bras ainsi, comme sur les membres inférieurs. Le plus souvent les tumeurs apparaissent sur l’articulation du pouce.

les Formes de l’arthrite de goutte

Il Y a telles formes de la maladie, qui se distinguent par le courant et les symptômes :

  • Malosimptomnaya. La maladie a le courant effacé : la douleur modérée, la rubéfaction facile de la peau autour de l’articulation enflammée, l’enflure à peine considérable.
  • Piquant. C’est la forme le plus souvent rencontrée de la maladie. Elle se manifeste par la douleur rude, l’augmentation de température du corps. La maladiveté se renforce après que la femme utilise gras ou les plats épicés.
  • Revmatoidnaya. En général, s’étonnent les liaisons osseuses des membres supérieurs. Le tableau clinique effacé.
  • Podostraya. La pathologie se caractérise par le procès insignifiant inflammatoire et le syndrome douloureux.
  • Rénal. Les cristaux de l’acide urique s’accumulent dans les tissus rénaux, où se forment les pierres, on viole le fonctionnement de l’organisme.

La forme de la pathologie, à qui le procès inflammatoire se répand au tissu musculaire Arrive pariartritcheskaya. Alors baisse la mobilité des liaisons frappées, augmente le risque de l’invalidité.

Pour psevdoflegmonoznoj les podagres l’inflammation okolosoustavnykh des tissus est caractéristique. Il y a une probabilité de la forte augmentation de température. La malade se sent mal, on observe les symptômes de l’empoisonnement total de l’organisme. En l’absence du traitement l’articulation cesse de fonctionner.

La podagre Primaire apparaît au fond de la violation des fonctions des reins, l’alimentation déséquilibrée, et secondaire est une complication de la forme précédente de la maladie.

Le Traitement des différentes formes des maladies se distingue.

les mesures Diagnostiques

Révéler l’arthrite de goutte au stade précoce il est assez difficile, puisqu’il a le courant effacé et le symptôme, qu’il est facile de confondre avec les manifestations des autres maladies.

Il est facile de définir la podagre Piquante selon tofousam. À la palpation se fait sentir qu’ils ont la consistance très dense (la densité plus haut que près des tissus entourant). En outre la malade sent une forte douleur même à la pression facile.

Pour préciser le diagnostic, il faut passer les études suivantes :

La Radiographie vizoualizirouet les ajournements salins et la déformation des liaisons osseuses.

le traitement Médicamentaire

Après le diagnostic le médecin définit les facteurs négatifs, qui ont provoqué la maladie, et dresse le plan du traitement. Pour éviter la récidive après le passage du cours de la thérapeutique, il faut observer telles règles :

  • Exclure de la vie l’alcool, diminuer la portion de jour du sel, refuser les épices, la nourriture nuisible.
  • Accepter les préparations de vitamines.
  • mener les procédures physiothérapeutiques.
  • s’Occuper du traitement de l’insuffisance rénale.

Il Y a des différentes méthodes du traitement de la podagre, mais passent en premier lieu la thérapeutique médicamentaire. Pour koupirovaniya du procès inflammatoire fixent les groupes suivants des préparations :

  • NPVS : Ibouprofen, Diklofenak, Indometatsin.
  • les médicaments Ourikozouritchesky, qui réduisent la concentration de l’urée, freinent la formation ouratov. Pour ce but appliquent Antouran, Ketazon, Boutadion.
  • Kortikosteroidnye du moyen : prednizolon, Deksametazon, Triamtsinolon.

À l’apparition des symptômes de l’arthrite de goutte il est recommandé d’appliquer les préparations, qui agissent sur le foyer de l’inflammation :

  • Alopourinol est un médicament, que fixent à l’augmentation de la concentration de l’urée dans le sang. Acceptent les pilules après le repas selon 100–900 mg pour 2–4 accueils. Pour que l’effet soit sensible, il est recommandé de passer le cours, que l’on peut répéter après l’interruption dans 2 semaines.
  • Ourodan a la même action, comme la préparation précédente. C’est le supplément diététique, qu’appliquent au nombre du traitement complexe. La dose unique de la poudre – 1 tch. La cuillère, la fréquence de l’application – près de 4 fois. Avant l’utilisation la poudre mélangent avec 100 ml l’eau, acceptent la solution après le repas.

À la podagre on peut se soigner par Diklofenakom. Il suffit 1 comprimé pour affaiblir les symptômes désagréables ou les éliminer entièrement. Une fois suivante le médicament acceptent dans 4–6 heures. Le médicament acceptent par le cours.

Couper l’inflammation et le syndrome douloureux Ibouprofen aidera. La femme peut accepter selon 1–2 comprimés pendant 3 jours.

les méthodes Supplémentaires du traitement

Après l’élimination des symptômes de la podagre piquante on peut passer le traitement physiothérapeutique. Les procédures sont passées à la prescription du médecin au nombre de la thérapeutique complexe, ils aident à obtenir tels résultats :

  • Réduisent la quantité de crises.
  • Coupent le procès inflammatoire.
  • Accélèrent la destruction des cristaux salins, leur retrait.
  • Freinent la destruction de la couche cartilagineuse des articulations.
  • Accélèrent la cicatrisation des tissus endommagés.

Pour atteindre du dynamisme ferme positif, les malades doivent passer la cure complète, qui comprend 10–12 séances.

À la podagre on applique les méthodes suivantes physiothérapeutiques :

  • l’Électrophorèse – l’introduction des solutions médicales (NPVS, les analgésiques) dans les épidermes sous l’effet de l’impulsion électrique. Les préparations commencent à agir à la fois dans le foyer de l’inflammation.
  • Amplipoul’sterapiya – l’influence sur l’endroit affecté par les courants sinusoïdaux, qui provoquent les fins nerveuses et les tissus musculaires.
  • Oul’trafonoforez – la méthode ultrasonore, à qui kortikosteroidy incorporent dans les couches superficielles de la peau avec l’aide de l’onde sonore.
  • Teploletchenie – l’influence sur l’articulation enflammée par la chaleur. Pendant la procédure appliquent la paraffine chauffée, l’ozokérite, le sel, bichofit.
  • Magnitoterapiya – le traitement avec l’aimant.
  • la thérapeutique Laser.
  • Bal’neotarepiya – la crénothérapie. Il s’agit de serovodorodnykh, les salles de bain salines, de radon carboniques.
  • Baroterapiya est une procédure, pendant lequel le terrain endommagé est influencé par la pression atmosphérique augmentée.

Ces procédures aident à réduire la douleur, l’inflammation, accélérer la destruction et la conclusion des sels de l’acide urique.

La Gymnastique médicale est effective aux stades précoces de l’arthrite de goutte. Les exercices spéciaux restaurent la mobilité des liaisons osseuses, accélèrent le courant du sang, les procès métaboliques, affermissent les muscles, les liasses.

Puisque s’étonnent le plus souvent les articulations golenostopa, ensuite on présente l’ensemble des exercices pour les pieds :

  • s’Assoyez sur la chaise, sirotez en haut le pied, et les doigts pliez, soyons fixés pour 8 secondes.
  • Devenez sur le bord de la marche, d’abord baissez les talons, et ensuite comprenez, fixez sur le point le plus haut et inférieur pour 5 secondes.
  • Marchez d’abord sur la partie extérieure du pied, et ensuite sur l’intérieure. Répétez l’exercice pour chaque partie selon 25 fois.

Si la mobilité de l’articulation est violée, il faut pomassirovat’ les tissus mous l’entourant. Tous les mouvements doivent être faciles et harmonieux.

Le Traitement de la podagre passent par les moyens nationaux. Le plus populaire il croit l’iode, qui aide à réduire le procès inflammatoire et la douleur. Particulièrement il est effectif au stade initial de la maladie.

Le moyen Le plus simple de l’application est un filet d’iode. Il est recommandé de porter le filet chaque jour sur le terrain malade ou le graisser entièrement.

Et aussi on peut utiliser la pâte de l’iode et l’Aspirine. Pour cela 5 comprimés concassent dans le mortier, ajoutent à la poudre 10 ml de l’iode, mélangent. Le domaine de l’articulation frappée travaillent par le mélange reçu, couvrent de sa pellicule alimentaire, protègent contre le froid.

On Peut préparer une autre composition réchauffant avec l’iode. Mélangez pour cela 2 pilules concassées de l’Aspirine, le jus de 1 citron. Dans le liquide plongent le morceau du coton ou la gaze, et ensuite mettent sur l’endroit sensible, la compresse couvrent de la pellicule et le tissu de laine.

Les Cuvettes avec le supplément de l’iode aident à affaiblir les symptômes de l’attaque de goutte. Pour lui faire, ajoutez dans 2 l de l’eau chaude 4 art. de la cuillère jodirovannoj les sels, 20 gouttes de l’iode. Plongez le membre malade dans l’eau, tenez 25 minutes.

On peut appliquer les moyens Nationaux seulement après l’approbation du médecin traitant.

les Règles de l’alimentation

La Thérapeutique est complétée avec l’alimentation médicale. Pour accélérer le rétablissement, la femme doit être à la diète.

Pendant le traitement il faut refuser les produits suivants, les plats, les boissons :

  • les produits Fumés, de charcuterie en conserves, les produits semi-fabriqués.
  • la nourriture Grasse, frite piquante.
  • les produits Confits dans du vinaigre.
  • les Légumineuses.
  • Concentré de viande, les soupes aux poissons.
  • les Subproduits.
  • l’Oseille, le radis.
  • la Confiserie.
  • les boissons Tonifiant (les cafés, le thé fort, le cacao).
  • les Boissons spiritueuses.

À la podagre est permis de consommer tels produits et les boissons :

  • les Fruits, les légumes.
  • Gretchka, le gruau d’avoine, le riz brun et etc.
  • Tsel’nozernovoj le pain.
  • la Viande, le poisson des sortes pauvres en matières grasses.
  • les Albumines des oeufs.
  • Moreprodoukty.
  • les Noix, les graines.
  • Kislomolotchnaya la production (jusqu’à 5 % des matières grasses).
  • l’Eau, le thé vert, la compote de soukhofrouktov, les kissels, les jus de canneberge.

Des produits permis on peut préparer les soupes sur le bouillon de légume, otvarnoe ou la viande à vapeur, le poisson, les bouillies muqueuses et etc.

Se Régaler les femmes peuvent soukhofrouktami, la guimauve, la gelée de fruits, une petite quantité de miel.

Le Régime aidera à normaliser les procès de change dans l’organisme.

les Conséquences de la podagre

À l’apparition des symptômes de la podagre la femme doit à la fois commencer le traitement. Il y a dans le cas contraire un risque de telles complications :

  • la Podagre acquiert le courant chronique.
  • on déforme la liaison osseuse.
  • Tombe en ruines la couche cartilagineuse ou l’articulation elle-même.
  • l’Ankylose.
  • la Malade ne pourra pas indépendamment se déplacer (à la défaite des articulations des membres inférieurs).
  • la Douleur tourmentera très souvent.
  • Tofous augmente graduellement, grandit, alors il y a un risque de l’invalidité.
  • se Développent les pathologies rénales, dans les tissus de l’organisme se forment les pierres.
  • la Voix devient grossière.
  • Augmente la probabilité de l’hypertension, le diabète sucré.

L’Information. Dans certains cas en l’absence du traitement de la podagre ouraty pénètrent dans les poumons.

les mesures Prophylactiques

D’habitude la podagre se développe chez les femmes de l’âge avancé, mais pour éviter la pathologie, il faut passer la prophylaxie d’un jeune âge (particulièrement cela concerne les malades avec la prédisposition héréditaire) :

  • se nourrissez correctement, respectez le régime potable.
  • Évitez les refroidissements fréquents.
  • traitez À temps les maladies des reins.
  • Chaque jour se promenez au grand air, faites du sport.

Ne traitez pas l’arthrite de goutte indépendamment, puisqu’il y a un risque des complications dangereuses.

le plus important

À l’apparition des premiers signes de la podagre aux femmes, il faut s’adresser au médecin. Le spécialiste dressera le plan du traitement pour chaque malade séparément. La thérapeutique doit être complexe : les médicaments, LFK, la physiothérapie, le régime, l’activité physique. Il est important de respecter toutes les recommandations du docteur pour accélérer le rétablissement.

Rating
( No ratings yet )