L’arthrose du pouce de la raison, le symptôme, le traitement

Artrovex acheter

L’Arthrose du pouce amène à l’immobilité, de l’impossibilité de faire les actions habituelles. Les changements deformatsionnye de l’appareil articulaire cèdent mal au traitement, sont diagnostiqués pour la première fois aux stades tardifs de la maladie. La pathologie est encline aux passages aux formes chroniques avec les récidives fréquentes. L’arthrose amène au problème de la conquête et la retention des objets. L’absence du traitement opportun peut amener à la formation de son immobilité, la nécessité du remplacement de l’appareil détruit sur l’artificiel. Les médecins conseillent de ne pas tarder avec la visite de la polyclinique, et s’adresser à l’apparition des premiers signes symptomatiques de la maladie.

Qu’est-ce que c’est ?

Le procès Pathologique se rencontre moins souvent autres variétés de l’arthrose, se caractérise par la destruction graduelle gialinovykh des tissus cartilagineux. La force des sensations désagréables au pinceau augmente parallèlement la progression de la maladie. Aux heures du matin les patients se plaignent de la gêne des mouvements, l’enflure près de la raison du pouce.

Les Changements sont liés à la production des substances, le volume insuffisant du milieu nutritif provoque le dessèchement graduel et le craquage des cartilages. Dans le laps de temps la maladie prend le tissu osseux, en provoquant sa condensation, le développement des excroissances, la réduction de l’amplitude de la mobilité des doigts.

les Symptômes

Le signe Primaire de l’arthrose du pouce est un petit inconfort apparaissant à la charge sur le domaine problématique. Au passage à la phase latente il continue à déranger le patient par les manifestations geignant et tirant. L’aggravation est enregistrée à battant, les vives douleurs rendant aux doigts côte à côte disposés, le domaine de poignet et de coude.

les signes Clés changent, selon le passage selon les stades :

  1. Sur premier – il y a un changement de la composition du liquide articulaire, on viole l’alimentation des cartilages. Les signes visibles cliniques est absents, mais la pathologie fait savoir sur elle-même pokhroustyvaniem et les sensations désagréables près de la raison du pouce au mouvement de
  2. Sur deuxième – s’enregistre l’effacement, la destruction partielle des cartilages, commence la croissance osteofitov. Excepté le syndrome constant douloureux il y a des restrictions exprimées du mouvement, n’importe quelle tentative sgibaniya ou razgibaniya provoque la poussée aiguë de la douleur.
  3. Sur troisième – la déformation ferme de l’appareil articulaire contribue aux sensations insupportables douloureuses aux mouvements. Le développement ultérieur de la maladie amène à l’impossibilité sgibaniya, razgibaniya ou la conquête de l’objet. La guérison complète à ce niveau est peu probable.

Par la suite deformatsionnye les changements se passent non seulement dans l’articulation, mais aussi dans tout le doigt. Il augmente dans les montants, acquiert la courbure caractéristique à cause de la formation des noeuds. Constamment l’hypertonie des muscles s’installant près du pouce, provoque encore bol’chee la restriction des mouvements.

Les Arthroses de n’importe quelle situation amènent à la formation sinovitov. La maladie prend sinovial’nouju le sac, commencent les procès inflammatoires avec l’accumulation de la grande quantité de liquide. Au fonctionnement bas du système réfractaire la pathologie amène aux symptômes de l’empoisonnement total de l’organisme : à l’augmentation des paramètres de la température du corps, les problèmes avec le travail du service digestif, les maux de tête périodiques.

L’Arthrose du pouce apparaît dans la plupart des cas après travmatizatsy loutchezapyastnogo de l’articulation, quand au moment de la chute il y a un appui involontaire sur le pinceau. Par le résultat il y a une rupture des tendons, les liasses, leur éloignement des places de la fixation sur les os. Chez le malade enregistrent le déboîtement, podvyvikh ou la fracture. Les traumas eux-mêmes cèdent facilement au traitement, la mobilité de l’appareil articulaire se rétablit entièrement.

Le Problème consiste en formation des complications : à la place de la violation de l’intégrité des tissus apparaissent les cicatrices, les callosités empêchant le fonctionnement normal de l’articulation. L’usure des cartilages se distingue par la grande vitesse, les mécanismes dégénérescents-dystrophiques font partie. Dans l’intervalle dans 3-5 ans se développe l’arthrose du pouce.

Vers les facteurs secondaires hypothétiques de l’apparition du procès pathologique portent :

  • les maladies liées aux violations des procès de change, la réduction ou l’augmentation de la quantité d’hormones;
  • obchtchesistemnye les pathologies frappant les articulations du service oporno-moteur : la podagre, revmatoidnaya, psoriatitcheskaya la forme de l’arthrite;
  • la thérapeutique longue par les sous-groupes séparés pharmacologiques des moyens médicinaux : gljukokortikosteroidami etc;
  • la prédisposition héréditaire vers les maladies des articulations – la structure innée non standard du tissu conjonctif etc

Le Développement de la maladie est provoqué par la ration incorrectement choisie de l’alimentation, les charges excédentaires, les mouvements du même type liés aux particularités du travail. La défaite des articulations se rencontre souvent chez les patients occupés en les travaux avec un régime constamment haut ou bas de température, l’humidité excédentaire.

Comme la raison Supplémentaire de la maladie trouvent les particularités de la structure des phalanges chez les gens séparés – chez eux s’enregistre l’hypermobilité des articulations, les doigts sont capables d’être courbés à la position peu naturelle. À une telle particularité gialinovye les cartilages istontchajutsya à est plus rapides plusieurs fois, en provoquant l’arthrose.

le Diagnostic

Le diagnostic Hypothétique se présente après la collecte de l’anamnèse, la tenue de la visite visuelle, pal’patornogo les inspections. Le patient se dirige sur rentgenologitchesky la photo, sur qui on examine nettement les signes principaux du procès pathologique :

  • la réduction de l’éclaircie de la fente articulaire;
  • les excroissances formées des tissus osseux – osteofity;
  • l’amincissement visible du disque cartilagineux;
  • les domaines séparés avec kal’tsinatami.

L’étude Biochimique du sang permet de découvrir les maladies totales, passe la définition des paramètres fibrinogenov, les urées, l’albumine, SOE. Aux données douteuses est passé en supplément MRT, KT.

Après la réception de toute l’information le médecin reçoit la confirmation du diagnostic et fixe le schéma individuel de la thérapeutique.

Les actions Thérapeutiques sont dirigées sur la répression du syndrome douloureux, la réduction du niveau de l’oedème, la décision du problème des mouvements défectueux, la prévention du développement ultérieur de l’arthrose du pouce. Le traitement sous-entend l’approche complexe du problème avec la destination des moyens médicamentaires, les procédures physiothérapeutiques, les préparations locales.

Pour la réception de l’effet maximum il est nécessaire d’éloigner de la vie habituelle du patient le facteur provoquant, qui a provoqué vers la formation de la maladie. Vers les recommandations totales portent le changement de la ration quotidienne, l’exception du refroidissement, le traitement complet ou l’acquisition du stade de la rémission pour les maladies se trouvant chroniques.

Toute la période du traitement le malade porte les produits spécialisés orthopédiques avec la fixation rigide loutchezapyastnogo les articulations. Pendant la thérapeutique le niveau de la fixation baissera – aux frais de la relaxation des fermoirs. Par la suite le patient récommandé le port des types mous des bandages – pour la protection supplémentaire de la zone problématique.

le traitement Médicinal

Les Changements de l’état gialinovykh des tissus cartilagineux n’est pas accompagné par les procès inflammatoires, dans la thérapeutique complexe on insère l’accueil :

  1. NPVS – les préparations permettent de diminuer l’oedème des tissus, réprimer le syndrome exprimé douloureux. La thérapeutique est passée par Diklofenakom, Meloksikamom, Ibouprofenom, Ketoprofenom, Nimesoulidom. Pour le renforcement et la fixation de l’effet on recommande l’application des ressources locales avec les mêmes caractéristiques : Najza, Dolgita, Ketorola, Artrozilena, Dolobene, Vol’tarena, le Fastoum-gel.
  2. Gljukokortikosteroidov – les préparations sont fixées à l’efficacité insuffisante NPVS. À revmatologitcheskoj au praticien est utilisé in’ektsionnoe l’introduction des médicaments à la cavité articulaire. Vers les médicaments souvent utilisés portent l’Hydrocortisone, Prednizolon, Triamtsinolon, Deksametazon.
  3. des Analgésiques et spazmolitikov – sont fixés à faible vyrajennosti des sensations douloureuses, quand NPVS on encore peut ne pas fixer. Le traitement de l’arthrite du pouce passe par Bralom, Spazganom, Triganom.
  4. Miorelaksantov – les moyens médicamentaires aident à réduire le tonus des tissus musculaires, se délivrer des spasmes douloureux. La thérapeutique est passée par Midokalmom, Baklosanom, Sirdaloudom.
  5. les moyens Secondaires médicinaux sont présentés par les onguents avec l’action réchauffant. Les préparations sont nécessaires à l’amélioration de la circulation locale krovotoka, la réduction du syndrome douloureux, l’oedème des tissus. Excepté la propriété principale les préparations possèdent non mauvais insensibilisant des effets, à la défaite des articulations il est recommandé d’utiliser Kapsikam, Nayatoks, Apizartron, Finalgon, Viprosal.

À n’importe quel degré de la défaite de l’articulation du pouce on fixe le cours khondroprotektorov. Les médicaments permettent de prévenir la diffusion ultérieure du procès pathologique et la conquête par lui des articulations côte à côte disposées, les liasses, les tendons. Selon le schéma fixé par le médecin le traitement peut être passé d’un quartier à trois ans de suite. Les procédures thérapeutiques passent avec Terafleksom, Donoj, Strouktoumom, Gljukozaminom le Maximum, Khondroitin-Akosom.

Aux Malades sont fixés polivitaminnye les ensembles, est biologique les dopes – avec leur aide s’accélèrent les procès de la régénérescence, à l’organisme entre la quantité suffisante des substances utiles. Vers les préparations répandues portent Komplivit, Moul’tiMaks, Vitroum, l’Alphabet, Tsentroum, la dragée spéciale de Merts.

le traitement non Médicamentaire

Au premier stade du procès pathologique la thérapeutique à l’arthrose du pouce est passée sans utilisation des moyens médicamentaires. La réduction de l’oedème, le syndrome douloureux, la décision des problèmes avec les mouvements libres est atteinte par la destination de l’électrophorèse, magnitoterapii, l’irradiation laser, fonoforeza, OUVTCH.

Le Renforcement des tissus musculaires au domaine loutchezapyastnogo les articulations est passé à l’aide des exercices LFK. Le schéma nécessaire des entraînements est fixé au malade par le médecin traitant, le moniteur aide à maîtriser le cours sur les premières études, après qui le patient peut les passer dans les conditions domestiques. Si à LFK apparaissent les sensations désagréables, il est nécessaire de faire l’interruption, faire à la main se reposer, dans un certain temps continuer le programme. Si à l’exécution des exercices apparaissent les sensations douloureuses, il faut se reposer et recommencer l’entraînement dans un certain temps.

Vers les procédures physiothérapeutiques avec l’efficacité enregistrée portent :

  • lazeroterapiju – la méthode intensifie la vitesse de la circulation du sang, augmente le fonctionnement des barrières locales protectrices, diminue les sensations désagréables douloureuses;
  • magnitoterapiju — les procédures accélèrent le procès de la livraison des substances utiles, l’oxygène vers les tissus endommagés, délivrent de l’oedème;
  • OUVTCH — aide prostimoulirovat’ les procès de change, accélérer la restitution des structures frappées, prévenir le développement ultérieur de la maladie.

Le Choix de l’ensemble nécessaire fizioprotsedour reste pour le médecin traitant.

La ration correctement choisie de l’alimentation joue un grand rôle dans le traitement de l’arthrose du pouce, particulièrement à la défaite simultanée de quelques articulations. La table spécialisée à l’arthrose est absente, au patient il est recommandé d’augmenter la quantité de calcium entrant avec la nourriture, le phosphore. Il est désirable de diminuer les volumes du sel de cuisine entrant, les hydrates de carbone faciles. D’alcoolisé, slaboalkogol’noj, il vaut mieux refuser à la production de tabac. Les eau sucrées gazeuses, la cuisson au beurre, la confiserie, le rôti, salé, fumé, confit dans du vinaigre – réduire aux limites raisonnables.

Les Paramètres de l’efficacité des procédures thérapeutiques dépendent directement du niveau de la défaite, le stade de la maladie. La plupart adressé après l’aide professionnelle viennent déjà à la deuxième-troisième étape du procès pathologique. L’absence du traitement opportun provoque complexe deformatsionnye les changements, la courbure de la phalange. Dans ce cas les méthodes conservatrices n’ont pas le sens, par la seule variante de la décision du problème il y a une opération. Aux stades négligés au malade passent la transplantation de l’articulation artificielle au lieu de détruit par l’arthrose.

la Prophylaxie

La Prévention du développement de l’arthrose du pouce passe selon les recommandations : diminuer la quantité de charge des domaines problématiques, exclure professionnel de la nocivité, réduire la probabilité travmatizatsy, changer la ration habituelle de l’alimentation, en temps voulu traiter les violations dans les procès de change, les pathologies infectieuses.

Pour les gens, qui n’ont pas de possibilité de remplacer le lieu de travail, on recommande la gymnastique quotidienne des mains. Avec son aide augmentera leur flexibilité, la mobilité, diminuer la menace des phénomènes stagnants et les accumulations du liquide, l’oedème des tissus. Vers les mesures prévenant portent l’exception du refroidissement constant – à l’hiver il faut porter les gants.

Seulement l’appel opportun après l’aide professionnelle permettra entièrement de se délivrer de déjà arthrose développée du pouce. L’observation de tous les conseils du médecin traitant aidera à accélérer le rétablissement, permettra d’éviter sa formation secondaire. L’apparition de l’inconfort non standard, la maladiveté facile demande le passage de l’inspection diagnostique avec la révélation des raisons des sensations désagréables.

Rating
( No ratings yet )