Comme traiter les douleurs dans les genoux

Artrovex acheter

Ayant défini les raisons de la douleur dans les genoux, il est nécessaire immédiatement de procéder à la thérapeutique de la pathologie. Le traitement de la douleur sera le plus effectif, si appliquer les préparations médicamentaires dans le décollage de la pathologie, quand la thérapeutique conservatrice peut venir à bout encore des changements destructifs de l’organisme. Dans le cas contraire les médecins doivent s’adresser à l’intervention rapide et éliminer la maladie par la voie exceptionnellement chirurgicale.

le Premier secours

Très souvent la douleur dans le genou apparaît comme la crise soudaine, et les gens ne connaissent pas que faire dans une telle situation. Si s’adresser au médecin au moment donné les possibilités est absent, dans ce cas il est nécessaire de prendre toutes les mesures, pour se délivrer de la douleur dans le genou dans les conditions domestiques le plus vite possible. Voici quelques conseils, comme retirer la maladiveté, l’oedème et l’effort dans le genou :

  • assurez le repos absolu pour l’articulation fémoro-tibiale endommagée – n’importe quelle activité doit être arrêtée, un certain temps est nécessaire d’être couché, et sous les pieds il faut mettre le coussin;
  • à l’apparition de la douleur et l’oedème dans le genou il est récommandé d’utiliser les compresses froides. Pour cela la glace, qu’il est nécessaire d’envelopper à tryapotchkou pour ne pas provoquer l’engelure parfaitement bien s’approchera. Si la glace est absente, on peut mettre du réfrigérateur sur l’oedème n’importe quel objet froid, par exemple, le paquet de crème fraîche ou la mayonnaise. Le temps de l’application par le froid – 10–20 minutes, pas plus, la fréquence – 3–5 fois par jour;
  • si le genou fait mal du coup, il est nécessaire d’éviter n’importe quelles actions, qui peuvent provoquer le renforcement de l’oedème (la douche chaude, les salles de bain, les compresses chaudes, progrevaniya des pieds);
  • si après le trauma s’est passé deux jours et la douleur dans le genou est devenue considérablement moins, on peut commencer à faire les exercices selon la restitution de l’articulation et le maintien de sa flexibilité. À la restitution du genou après le coup enroulez absolument l’articulation endommagée par la bande élastique ou mettez la genouillère. Cela aidera non seulement éliminer l’oedème, mais aussi contribuera à la position juste des parties articulaires pendant le mouvement. Le bandeau ne doit pas être trop dur pour ne pas aggraver la circulation sanguine de l’articulation. S’il y avait un engourdissement, le point ou la douleur, il est nécessaire d’affaiblir le bandeau;
  • pendant l’allégement de la douleur les massages faciles sont aussi possibles, mais il ne faut pas faire le massage le long temps, il suffit 5–10 minutes plusieurs fois par jour pour stimuler la circulation du sang dans le domaine de l’endommagement et retirer la douleur. Si pendant le massage la maladiveté se renforce, il est récommandé de cesser la procédure;
  • dès que les douleurs dans les articulations fémoro-tibiales est entièrement disparu, pendant quelques semaines il est désirable de ménager le membre traumatisé – ne se trouve pas trop se passionner pour les jeux actifs, le long temps marcher et transférer les poids. Tout cela peut contribuer au retour de la douleur.

Si est fort bolyat les articulations des genoux, par exemple, pendant le coup ou à l’inflammation, on peut accepter tabletirovannye les préparations pour le retrait de la douleur. À titre des comprimés pour l’accueil unitaire les préparations d’Ibouprofen, Ketorol s’approcheront, mais au renouvellement de la douleur étouffer avec ses préparations insensibilisant on ne peut pas. La consultation du docteur, qui fixera les préparations non stéroïdes antiphlogistiques pour l’accueil de longue durée est nécessaire.

le traitement Conservateur

Le traitement Conservateur de l’inconfort dans l’articulation commencent en premier lieu avec le retrait du syndrome douloureux. Si fait mal le genou, les médecins recommandent le groupe des moyens non stéroïdes antiphlogistiques sont des préparations les plus répandues, qui appliquent à la maladiveté dans n’importe quels organismes. Sont produits comme l’onguent, le gel, ainsi qu’en forme des comprimés. Les représentants les plus connus :

  • Indometatsin,
  • Ibouprofen,
  • Nimesoulid,
  • Diklofenak,
  • Flourbiprofen,
  • Lornoksikam,
  • Soulindak.

Un Large groupe NPVP permet de choisir la préparation s’approchant au patient

Le Groupe des préparations non stéroïdes antiphlogistiques assure trois types de l’action :

  • antiphlogistique,
  • insensibilisant,
  • le fébrifuge.

Les Médicaments bloquent la production prostaglandinov – les dispositifs d’amorçage du procès inflammatoire, qui apparaissent à l’endommagement des tissus cartilagineux des genoux. À la suite de l’accueil des préparations non stéroïdes antiphlogistiques diminuent tous les signes du procès inflammatoire, part la rougeur et l’oedème, diminue la douleur, baisse la température et se rétablissent les fonctions de l’articulation.

Parmi les réactions indésirables, qui peuvent apparaître à l’accueil de ces moyens, – les effets secondaires du côté du canal alimentaire. C’est pourquoi à l’ulcère, la gastrite, certaines pathologies cordiales et l’intolérance individuelle NPVP ne fixent pas.

Le Traitement de la douleur dans l’articulation fémoro-tibiale ne se passe pas de destination khondroprotektorov. Les préparations comprennent les substances actives gljukozamin et khondroitin – les ingrédients principaux de construction du tissu cartilagineux. Les opinions sur l’application de ces préparations sont contradictoires jusqu’ici, mais les médecins trouvent qu’à l’étape précoce du traitement notamment ces ingrédients sont capables d’arrêter telles maladies sérieuses, comme l’arthrite et l’arthrose. Aux endommagements sérieux articulaires du genou ils ne seront pas effectifs.

Khondroitin et gljukozamin possèdent l’action antiphlogistique, puisque répriment prostaglandiny et interlejkiny, mais sont transférés khondroprotektory beaucoup plus facilement, que les préparations non stéroïdes antiphlogistiques. Parmi les préparations connues éliminant les procès pathologiques dans le tissu cartilagineux, on peut recommander :

  • Khondrolon,
  • Khondroitin,
  • Strouktoum,
  • El’bona,
  • de Don,
  • Artra,
  • Terafleks.

Pour retirer vite la douleur dans l’articulation fémoro-tibiale, les médecins éliminent par ses glucocorticoïdes. C’est les préparations de Diprospan, Kenalog, Tseleston, l’Hydrocortisone. Certains préfèrent incorporer les préparations notamment dans l’articulation. Tels moyens ont reçu le nom nominal «les prothèses liquides». Les préparations d’Ostenil, Sinvisk, Fermatron, D’juralan bien aident. Ils deviennent les imitations du liquide articulaire et améliorent l’alimentation de la surface cartilagineuse.

Rating
( No ratings yet )