Comme que retirer la douleur à l’arthrose des articulations fémoro-tibiales est indépendant dans les conditions domestiques

Artrovex acheter

Aujourd’hui l’arthrose bat tous les records à la popularité. Si plus tôt on croit que la maladie donnée des articulations fémoro-tibiales – «le privilège» des gens âgés, à présent la maladie s’est rajeunie considérablement, et maintenant n’a pas l’âge.

Comment retirer la douleur dans l’articulation fémoro-tibiale à l’arthrose ? Pourquoi apparaissent est dégénérescent – les procès dystrophiques qu’influence l’état du tissu osseux et cartilagineux, comment venir à bout de cette maladie, qui réduit considérablement la qualité de la vie ? Que retirer les douleurs insupportables dans les articulations fémoro-tibiales et leur rendre la mobilité ? Les questions il y a beaucoup de, mais aussi les réponses à eux se trouvent, comprendre ensemble.

Qu’est-ce que c’est l’arthrose

L’Arthrose apparaît à cause de la charge augmentée des articulations, les procès inflammatoires, les traumas, l’alimentation incorrecte, ainsi que la vie sédentaire. Comme vous le voyez, les raisons la multitude, et la conséquence un – le ralentissement des procès de l’échange, la déformation de la couche intermédiaire cartilagineuse et l’immobilité des parties articulaires.

Le plus Terriblement que la douleur ne livre pas même alors, quand le malade se trouve dans l’état du repos. Elle ne fait pas dormir, en tourmentant pendant la nuit, remue d’avancer et poursuit sans livrer. Nous examinerons quelques étapes du développement de la pathologie.

quelques stades de l’arthrose de genou

Le Premier stade est une forme ordinaire du genou et la petite tasse non changée. À gialinovom le cartilage non plus est observé d’aucuns changements extérieurs. Cependant, quelque chose a échangé déjà, c’est les défaillances dans les procès de change, le métabolisme.

En conséquence de cela, apparaît le manque des substances les plus importantes, qui ne font pas être usés au cartilage et gardent son élasticité. Ces éléments les plus importants – gljukozamin et khondroitin, leur déficit provoque les procès dystrophiques.

Gljukozamin du composants pour la production de la graisse naturelle dans l’articulation, l’ingrédient sinovial’noj les liquides . Dès que le liquide cesse vrabatyvat’sya, apparaissent les douleurs caractéristiques à cause de la friction dans l’articulation et commence son usure.

Les symptômes Caractéristiques du stade donné :

  1. l’enflure Insignifiante, qui est capable d’apparaître sur l’antichambre, ainsi que sur l’arrière du genou, dans le trou. L’oedème ou l’enflure est une accumulation du liquide, qui est capable de couler de la cavité de l’articulation au trou poplité.
  2. les sensations Douloureuses à la marche longue, pendant la montée selon les marches, à la flexion du genou sous l’angle aigu.
  3. Après le repos la douleur disparaît l’amplitude motrice se rétablit.
  4. à la radiographie on observe la réduction de la fente interarticulaire, et les changements insignifiants de l’aspect de la sclérose soubkhondral’noj les os.

Pour calmer l’articulation et retirer la douleur au stade initial, il est nécessaire de respecter le régime de lit pendant quelques jours, faire le déchargement complet sur le genou et infliger le bandeau spécial de la bande élastique. On peut faire les piqûres retirant l’inflammation. Pour ce but les préparations s’approcheront : Diklofenak, Ketoprofen, Piroksikam. Les moyens extérieurs aident : le Fastoum-gel, Indometatsinovaya l’onguent.

Toutes ces préparations ont la propriété de retirer la douleur, mais ne pas éliminer la raison de la maladie. Sont destinés pour cela khondroprotektory. Le premier stade de l’arthrose des articulations fémoro-tibiales est ce temps favorable, quand il faut commencer l’accueil «des adjoints» naturels. Ils sont produits en forme des onguents, les gels, les injections, les comprimés et les capsules.

Sont fixés par le médecin traitant et sont acceptés selon le schéma défini par quelques cours.

Le Deuxième stade, en sont caractéristiques les procès plus complexes et sérieux :

  • la couche Cartilagineuse istontchaetsya dans une plus grande mesure, dans les terrains séparés il est absent du tout;
  • Progresse sinovit, et c’est visible selon l’oedème du genou. Sa complication – kista Bejkera, le phénomène assez fréquent;
  • Sgibanie du pied dans le genou livre les douleurs pénibles, de même qu’au mouvement. Plier jusqu’au bout le pied il ne se trouve plus;
  • au mouvement se fait sentir et se fait entendre le craquement;
  • Sur la photo on voit encore bol’chee le rétrécissement de la fente interarticulaire, l’accroissement du tissu osseux sous gialinovym khryachtchom, sont visibles les excroissances – osteofity dans ces places, où le cartilage manque;
  • à la visite on peut voir la déformation du genou, et taktil’no se fait sentir la brutalité de la peau et l’épaisseur.

Ici déjà ne pas se passer sans kortikosteroidov, qui sont incorporés à l’intérieur de l’articulation, la thérapeutique de base reste ancien. On applique la chiropraxie, ainsi que la gymnastique médicale. pendant la restitution sont fixés khondroprotektory : Afloutop, Strouktoum, Khondroitin, Don.

  • la formation osteofitov Est caractéristique, le tissu cartilagineux manque presque entièrement;
  • Est visible la déformation soubkhondral’noj les os, sa condensation, pour la cavité de l’articulation caractéristique est l’apparition des chondromes;
  • la fente Interarticulaire n’est presque pas visible;
  • les Pieds commencent à prendre la forme KH-figurative;
  • la Douleur ne livre pas et devient importun et constant;
  • le Mouvement devient limité, parfois impossible;
  • Commence le procès graduel atrofirovaniya des muscles sur les jambes et les cuisses.

Le Malade il est nécessaire de diminuer les souffrances et au moins quelque peu garder les fonctions motrices. On ajoute dans le cas présent les préparations en forme des injections avec gialouronovoj par l’acide pour la graisse des articulations. Au troisième stade tardif ou de la pathologie, khondroprotektory ne joueront pas déjà le rôle considérable.

Pour le retrait du syndrome douloureux on applique telles méthodes comme : la thérapeutique laser, le moyen elektrostimoulyatsii, OUVT, le traitement avec le froid et d’autres variantes.

Dans les cas les plus lourds, quand il est impossible de sauver l’articulation, on applique le traitement chirurgical. Parmi les mesures radicales on peut appeler endoprotezirovanie de l’articulation fémoro-tibiale, l’arthroscopie.

Comme retirer la douleur à l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale dans les conditions domestiques

Aujourd’hui les pharmacies proposent un assez large choix des préparations pour koupirovaniya à la douleur à l’arthrose. Parmi de divers groupes, on peut s’arrêter sur les médicaments contrôlés et les plus effectifs.

les Analgésiques et antiphlogistique nesteroidy

  1. Indometotsin en forme des bougies rectales lutte avec l’inflammation, la douleur, la chaleur, a fort antiagregatsionnoe la propriété. Il est recommandé par les spécialistes à l’arthrose, puisque restaure la structure du cartilage.
  2. Meloksikam. Les pharmaciens proposent le traitement avec les comprimés, les bougies et les injections. C’est sélectif ingibitor ЦОГ-2, réduisant l’inflammation, la reproduction prostaglandinov, diminue la douleur.
  3. Ortofen ou Diklofenak est produit dans deux aspects, comme les comprimés et les injections intramusculaires. Est fixé pendant l’aggravation.
  4. Ibouprofen ou Nourofen, peut-être, la préparation la plus connue du groupe donné. Lutte avec l’inflammation, en réprimant la production prostaglandinov. L’efficacité est atteinte dans 15 minutes. Est produit en forme des suspensions et les comprimés.
  5. Anal’gin – le moyen connu contre la douleur, bien que son action non de longue durée.
  6. Najz – le bloqueur ЦОГ-2, résiste à la nécrose des tissus, lutte avec les procès dégénérescents.
  7. Ketanov – retire le syndrome douloureux, mais non sur la période longue.

Il faut dire sur les effets secondaires, qui sont près de toutes ces préparations. Avant tout, cette influence négative sur la membrane muqueuse jeloudotchno – la route intertinale. Assez souvent chez le malade après l’accueil de longue durée des moyens donnés apparaissent les douleurs dans l’estomac, ponos, le vomissement, l’hémorragie à JKT.

Kortikosteroidy

La Liste des moyens, qui seront est présentée, se rapporte au groupe des médicaments, qui viennent à bout avec succès des procès inflammatoires, les oedèmes, la douleur et l’immobilité des articulations fémoro-tibiales. Ils ont l’application comme les injections incorporées directement dans l’articulation malade, sa cavité.

Ketalog, l’Hydrocortisone, Diprospan, Flosteron, Tseleston ont la tâche — principale de diminuer la douleur et donner la possibilité au malade de se déplacer.

les injections Intraarticulaires se font dans les conditions stationnaires pour éviter les conséquences possibles négatives et les complications.

la Gymnastique médicale à l’arthrose des articulations fémoro-tibiales

La Nécessité LFK à la maladie kolen, n’est pas passible de la discussion. Régulier l’étude non seulement améliorent la mobilité de toutes les parties de l’articulation, mais aussi retirent les douleurs, affermissent les structures musculaires, en créant autour des articulations malades le corset sûr.

Avant les exercices il est nécessaire de se dégourdir, se réchauffer. Faire les exercices on peut dans la position en étant assis ou en étant, lentement et sans brusquerie dans les mouvements. Ne se trouve pas s’orienter vers les sports actifs, pour le traitement les exercices de force ou statiques, ainsi que la navigation s’approcheront.

L’Arthrose des articulations fémoro-tibiales – la maladie plus que désagréable, cependant avec lui on peut lutter avec assez de succès, et les moyens pour cela assez. Prenez soin sur la santé, et n’attendez pas «la manne des cieux», elle ne tombera pas.

Rating
( No ratings yet )