Comme piquer deksametazon vnoutrimychetchno à revmatoidnom l’arthrite

Artrovex acheter

Les procès Inflammatoires dans la médecine moderne se soignent avec l’aide des préparations hormonales, qui sont les analogues de l’hormone de l’écorce des glandes surrénales. À tels moyens médicinaux se rapportent les piqûres de Deksametazona que permet de les utiliser pour le traitement des maladies des articulations et le retrait des réactions allergiques.

Deksametazon possède antiphlogistique, desensibiliziroujuchtchimi (réduit la sensibilité aux allergènes), protivoallergitcheskimi, protivochokovymi et les propriétés antitoxiques. L’application de Deksametazona permet d’augmenter la sensibilité des albumines de la membrane extérieure cellulaire

Vechtchestvo Deksametazon est l’analogue synthétique du secret de l’écorce des glandes surrénales, qui dans la norme est élaboré chez la personne, et exerce l’influence suivante sur l’organisme :

  1. Entre dans la réaction avec retseptornym par l’albumine que permet de pénétrer à la substance directement dans les noyaux des carreaux membranaires.
  2. Active une série de procès métaboliques avec l’aide de l’oppression du ferment fosfolipaza.
  3. Bloque les médiateurs des procès inflammatoires dans le système réfractaire.
  4. Freine la production des ferments influençant la désagrégation de l’albumine, en améliorant alors le métabolisme du tissu osseux et cartilagineux.
  5. Réduit la production des leucocytes.
  6. Diminue la perméabilité des récipients, en empêchant alors la diffusion des procès inflammatoires.

À la suite des propriétés énumérées la substance de Deksametazon possède puissant protivoallergitcheskim, antiinflammatoire, protivochokovym, l’action immunodépressive.

Il est important! la propriété Distinctive positive de la préparation est ce qu’à l’introduction intraveineuse il exerce l’influence pratiquement instantanée (à intramusculaire – dans 8 heures).

Deksametazon dans les ampoules appliquent pour le traitement systémique des pathologies, dans les cas où la thérapeutique locale et la prise de médicaments intérieure n’ont pas donné aucuns résultats, ou leur application est impossible.

Deksametazon règle l’échange albuminé, en réduisant la synthèse et en intensifiant dans le tissu musculaire le catabolisme de l’albumine, en diminuant dans le plasma la quantité de globulines, en augmentant dans le foie et les reins la synthèse des albumines

On peut acquérir In’ektsii Deksametazona pour 35-60 rub., ou remplacer par leurs analogues, parmi qui Oftan Deksametazon, Maksideks, les Métazones, Deksazon

Le plus souvent les injections de Deksametazona appliquent pour le retrait des réactions allergiques, ainsi que pour le traitement des maladies des articulations. La description de la préparation indique aux états suivants et les maladies, à qui utilisent Deksametazon :

  • le Développement de l’insuffisance piquante de l’écorce des glandes surrénales;
  • les pathologies Rhumatismales;
  • les Maladies de l’intestin de la nature obscure;
  • l’État de choc;
  • les formes Piquantes trombotsitopenii, gemolitetcheskoj les anémies, les aspects lourds zajuolevany de la nature infectieuse;
  • les pathologies Cutanées : l’eczéma, le psoriasis, les dermatites;
  • Boursit, l’épaule-lopatotchnyj periartrit, l’ostéoarthrose, osteokhondroz;
  • Laringotrakheit chez les enfants de la forme piquante;
  • la sclérose Dispersée;
  • les Oedèmes de l’encéphale aux traumas cranio-encéphaliques, la méningite, les tumeurs, les congestions, les défaites radiales, neurochirurgical vmechatel’stvakh, l’encéphalite.

ferez l’attention! les Piqûres deksametazon donnent puissant antiphlogistique et protivoallergitcheskoe l’action excédant à 35 fois l’efficacité de l’application de la cortisone.

Deksametazon dans les piqûres appliquent au développement des états piquants et urgents, quand de l’efficacité et la vitesse de l’action du médicament dépend la vie humaine. On utilise la préparation par le cours d’habitude de courte durée en tenant compte des déclarations de vie.

L’instruction indique Deksametazon qu’appliquer les piqûres on peut déjà à partir de la première année de la vie, et en outre non seulement vnoutrimychetchno, mais aussi la voie intraveineuse. La définition de la dose dépend de la forme et le poids de la maladie, la présence et les manifestations des effets secondaires, l’âge du patient.

L’Adulte Deksametazon peut être incorporé en quantité de 4 mg jusqu’à 20 mg, de plus la dose maxima de vingt-quatre heures ne doit pas excéder 80 ml, i.e. l’introduction de la préparation se réalise trois fois-quatre fois pour les jours. À l’apparition des situations piquantes dangereuses de vingt-quatre heures dozirovka peut être augmenté de l’accord et sous le contrôle le médecin.

En forme des injections de Deksametazon utilisent d’habitude pas plus de 3-4 jours, et au besoin de la suite de la thérapeutique passent sur l’accueil de la préparation en forme des comprimés.

À l’arrivée de l’effet attendu dozirovka les médicaments commence peu à peu à baisser à la dose soutenant, et la suppression de la préparation est fixée par le médecin traitant.

Il est important! à l’application intraveineuse et intramusculaire on ne peut pas admettre de l’introduction rapide de Deksametazona dans une grande dose, car cela peut amener aux complications cordiales.

À l’oedème du cerveau dozirovka de la préparation dans le stade initial du traitement doit être pas plus 16 mg. Après cela toutes les 6 heures est incorporé selon 5 mg les médicaments vnoutrimychetchno ou est intraveineux jusqu’au moment de l’arrivée de l’effet positif.

Deksametazon, la solution pour les injections, 4 mg/ml, est utilisée aux états piquants et urgents, à qui parenteral’noe l’introduction est extrêmement nécessaire. La préparation est destinée à l’application de courte durée selon les déclarations de vie

Deksametazon aux enfants est incorporé par la voie intramusculaire. Dozirovka est défini conformément au poids de l’enfant – 0,2-0,4 mg aux jours sur le kg du poids. Au traitement des enfants le traitement avec la préparation ne doit pas être long, et dozirovka est réduit au minimum en fonction du caractère et le poids de la maladie.

Deksametazon à la grossesse doit être appliqué avec la prudence spéciale, car les formes actives de la préparation sont capables de pénétrer dans n’importe quelles barrières. Le médicament peut exercer l’influence négative sur le fruit et provoquer les complications, comme près du fruit, et déjà par la suite le né de l’enfant. Si c’est pourquoi on peut utiliser la préparation à la grossesse le médecin, car c’est rationnel seulement décide dans le cas où il y a une menace de la vie de la mère.

Quand la thérapeutique des maladies articulaires avec l’utilisation des moyens non stéroïdes médicinaux n’apporte pas l’effet attendu, les médecins sont obligés d’appliquer les piqûres de Deksametazona.

Primenenie Deksametazona est admissible aux états suivants :

  • par Revmatoidnom l’arthrite;
  • Boursite;
  • la Polyarthrite;
  • les Maladies de Bekhterev;
  • au Lupus;
  • Sinovite;
  • Sklerodermii avec la défaite articulaire;
  • Bolezni Stilla;
  • le syndrome Articulaire au psoriasis.

ferez l’attention! Pour l’élimination des procès inflammatoires dans les articulations les piqûres de Deksametazon peuvent est incorporé dans certains cas directement dans le sac articulaire. Cependant, l’application de longue durée à l’intérieur des articulations est inadmissible, car peut provoquer la rupture des tendons.

Dans le domaine des articulations le médicament peut être incorporé pas plus d’une fois pour le cours. De nouveau incorporer ainsi la préparation on peut seulement après 3-4 mois, i.e. en un an l’utilisation de Deksametazona vnoutrisoustavno ne doit pas excéder trois-quatre fois. L’excès de cette norme peut provoquer la destruction des tissus cartilagineux.

Intraarticulaire dozirovka peut varier de 0,4 jusqu’à 4 mg en fonction de l’âge du patient, son poids, le montant de l’articulation humérale et le poids de la pathologie.

La Préparation appliquent aux maladies demandant l’introduction rapides gljukokortikosteroida, ainsi que dans les cas où peroral’nyj l’accueil de la préparation est impossible

Si l’allergie est accompagnée par de forts procès inflammatoires, les hypoallergiques ordinaires ne pourront pas retirer cet état. Dans ces cas appliquent Deksametazon, étant aux dérivées prednizolona, qui réduit la manifestation des signes allergiques.

Quand appliquent les piqûres :

  • la Vanesse;
  • la Dermatite, l’eczéma et des autres manifestations cutanées allergiques;
  • les réactions Inflammatoires allergiques sur muqueux du nez;
  • Otek Kvinke;
  • le choc Angionevrotitchesky et anaphylactique.

La Description selon l’utilisation des injections indique qu’aux allergies il est rationnel d’utiliser les piqûres en commun avec peroral’nymi par les moyens médicinaux. D’habitude les piqûres font seulement aux premiers jours de la thérapeutique — est intraveineux 4-8 mg. Ensuite on fixe l’accueil des comprimés pendant 7-8 jours.

S’il y a des complications sérieuses et le risque du développement des états lourds, la contre-indication principale vers l’application de Deksametazona est la présence de l’intolérance individuelle du patient vers les ingrédients de la préparation.

Aux pathologies chroniques et l’application du moyen médicinal à titre de la prophylaxie, on prend en considération les contre-indications suivantes vers l’utilisation :

Le Développement de l’immunodéficit (acquis et inné);

  • la forme Lourde de l’ostéoporose;
  • Ezofagit;
  • le Diabète sucré;
  • les Fractures des articulations;
  • les Maladies infectieuses de la nature virulente, de microorganismes et bactérienne dans la phase active;
  • la forme Piquante de la tuberculose;
  • l’Ulcère peptique;
  • l’Infarctus du myocarde;
  • les hémorragies Intérieures;
  • les Maladies mentales.

Il faut prendre en considération l’Opportunité de l’utilisation de Deksametazona en présence des contre-indications dans chaque cas individuel en particulier. Dans certains cas l’application de la préparation à quelque contre-indication peut amener au développement des effets secondaires.

L’Application pendant la grossesse est admise, si l’effet attendu de la thérapeutique excède le risque potentiel pour le fruit. Pendant le traitement il faut cesser l’alimentation de poitrine. Des bébés faits naître des mères, qui recevaient les doses considérables kortikosteroidov pendant la grossesse, il faut soigneusement observer à propos de la révélation des signes de l’hypofonction des glandes surrénales

Deksametazon exerce l’influence définie sur l’organisme, qui peut provoquer les effets secondaires :

  1. Ougnetajuchtche influence le système réfractaire, à cause de quoi augmente le risque de l’apparition des tumeurs et le développement des maladies infectieuses lourdes;
  2. Empêche la formation saine du tissu osseux, car freine l’absorption du calcium;
  3. Redistribue les ajournements des carreaux de graisse, à cause de quoi les tissus adipeux sont remis au corps;
  4. Retient les ions du sodium et l’eau dans les reins, à cause de quoi la conclusion adrenokortikotropnogo de l’hormone de l’organisme est violée.

Telles propriétés de la préparation peuvent provoquer les réactions négatives marginales :

  • l’hypertension Artérielle;
  • la Réduction du niveau monotsitov et les lymphocytes;
  • l’Insomnie, les maladies mentales, les hallucinations, les dépressions;
  • l’Ulcère de l’estomac, la nausée, le vomissement, les hémorragies intérieures, le hoquet, la pancréatite;
  • le serrage Lent des blessures, l’érythème, la démangeaison, les bleus, augmenté potootdelenie;
  • le Développement de l’impuissance;
  • la dermatite Allergique, la vanesse, l’éruption;
  • les pathologies Cordiales, l’asystolie;
  • l’Encéphalopathie;
  • les Désorganisations du rêve, la crampe, le vertige;
  • l’Atrophie des glandes surrénales;
  • l’Oedème du disque visuel;
  • l’Augmentation du poids, la violation du cycle menstruel, le problème de la croissance chez les enfants;
  • l’Ostéoporose, la faiblesse musculaire, l’endommagement des cartilages articulaires, la rupture des tendons;
  • le Glaucome, l’augmentation de la pression intraoculaire, la cataracte, les aggravations des procès infectieux dans les yeux.

Dans la place de l’introduction de la piqûre peut se faire sentir la maladiveté et la manifestation des symptômes locaux – la formation des cicatrices, l’atrophie des épidermes.

ferez l’attention! Réduire l’influence négative du médicament on peut ayant diminué dozirovkou, mais dans certains cas la suppression de la préparation aide seulement. Dans tous les cas à l’apparition des indispositions il faut immédiatement communiquer sur cela au médecin.

Les conséquences Négatives peuvent arriver à l’achèvement rude du cours de la thérapeutique sans accord médical. Dans tels cas étaient remarqués le développement de l’hypertension artérielle, l’insuffisance des glandes surrénales, et parfois et l’issue mortelle.

Les Rappels des médecins sur l’application de Deksametazona témoignent de ce que le danger des préparations hormonales est un peu exagéré, et leur application est très effective au traitement des états allergiques, les oedèmes du cerveau, les défaites articulaires.

Les avantages Principaux de la préparation sont :

  • un Large spectre de l’action;
  • le prix Peu élevé;
  • l’effet Exprimé positif et rapide;
  • la Possibilité de l’application de la préparation dans la thérapeutique complexe.

Vers les manques du moyen médicinal on peut porter :

  • l’application Limitée pendant la grossesse;
  • la Nécessité du contrôle pendant l’utilisation du médicament;
  • une Grande liste des faits marginaux;
  • la Nécessité de la sélection au maximum bas dozirovki.

Pour éviter l’influence négative de la préparation, il suffit de prendre en considération la présence ou l’absence des contre-indications, et réaliser la sélection dozirovki en tenant compte de l’âge, les poids, et les résultats des analyses du patient.

Pour l’élimination de la vive douleur les médecins fixent l’introduction deksametazona, lidokaina et la vitamine В12 vnoutrimychetchno — comme piquer ce mélange des médicaments, intéresse plusieurs patients. La préparation d’habitude combinée appliquent dans les cas extrêmes, par exemple, il aide à un fort syndrome douloureux. Le plus souvent kortikosteroidy, à qui se rapporte deksametazon, ne recommandent pas de mélanger dans un seringue avec d’autres médicaments. Cependant, quand il faut vite faciliter l’état du malade, on applique un tel mélange des préparations. Cette composition s’appelle la solution d’Ambene.

Pour comprendre, comme ce moyen combiné agit, il faut examiner l’influence sur l’organisme de chaque ingrédient.

Deksametazon est la préparation hormonale. Il se rapporte aux glucocorticoïdes, c’est l’analogue synthétique du secret de l’écorce des glandes surrénales. Dans l’organisme sont élaborés est biologique les substances actives, qui contribuent aux manifestations de l’inflammation (les médiateurs de l’inflammation). Eux prodoutsiroujutsya et chez la personne saine, mais en petites quantités. La formation augmentée des médiateurs de l’inflammation est observée pendant la maladie. À ceux-ci se rapportent interlejkiny, prostaglandiny, lejkotrieny. Deksametazon freine leur production et par cela retire l’inflammation. En outre l’hormone synthétique diminue la réaction fiévreuse et l’oedème, améliore l’échange dans les tissus.

Lidokain est local anestetikom. L’utilisent souvent dans la stomatologie à l’éloignement et le traitement des dents.

La Vitamine В12 (tsianokobalamin) est le catalyseur de l’échange albuminé et de graisse dans l’organisme. Il affermit les membranes cellulaires, contribue à la cicatrisation des endommagements, ainsi que possède l’effet insensibilisant.

tous les ingrédients du mélange, en agissant en commun, retirent vite l’inflammation et les sensations désagréables.

La Piqûre de la vitamine В12 arrive d’habitude douloureux, cependant lidokain agit comme anestetik, et les patients transfèrent bien l’injection.

Le Moyen pour les injections avec deksametazonom, lidokainom et la vitamine В12 utilisent d’habitude au traitement des maladies des articulations et l’épine dorsale. Telles piqûres font, si chez le patient on observe le syndrome exprimé douloureux aux maladies suivantes :

  1. À osteokhondroze du service cervical de l’épine dorsale pendant l’aggravation cette injection peut effectivement retirer les sensations désagréables. Le médecin choisit les doses des préparations individuellement. À la période piquante de la maladie la quantité de médicaments pour la préparation du mélange peut être assez haute. Dans la mesure du retrait des symptômes dozirovka diminue. Ensuite au patient fixent deksametazon à osteokhondroze en forme des comprimés.
  2. Rastvor Ambene fixent aux traumas de l’appareil oporno-moteur : les fractures, les déboîtements, les distensions et les ruptures des liasses, les tendons et les muscles.
  3. la préparation Combinée utilisent à la thérapeutique des pathologies dégénérescentes et inflammatoires des articulations, tels que gonartroz et l’ostéoarthrite. Si chez le patient on observe de fortes douleurs à l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale, appliquent le blocus avec deksametazonom. La Même procédure passent aux traumas du ménisque. Dans ce cas le mélange des médicaments incorporent directement à l’intérieur de l’articulation.
  4. la piqûre Combinée élimine le syndrome douloureux articulaire à aoutoimmounnykh les maladies, tels que revmatoidnyj l’arthrite, le lupus systémique rouge et la maladie de Bekhterev.
  5. l’Inflammation des nerfs (la névrite) est accompagnée souvent par les douleurs intolérables, qui causent au patient le fort inconfort. Le mélange médical retire les sensations désagréables.
  6. à la podagre l’application des injections complète la thérapeutique avec les moyens non stéroïdes antiphlogistiques.

Non on montre à tous les patients la thérapeutique par la solution d’Ambene, puisque les remèdes actifs entrent dans la composition du mélange.

Il ne faut pas appliquer une Telle composition aux maladies suivantes :

  • le médicament ne fixent pas aux gens âgés et les enfants jusqu’à 14 ans;
  • les piqûres sont contre-indiquées aux femmes enceintes et les mères nourrissantes;
  • la solution d’Ambene n’incorporent pas aux pathologies JKT : la pancréatite, la colite, la maladie la Couronne, l’entérite, la gastrite, les procès peptiques dans les organismes de la digestion;
  • les injections ne passent pas à l’insuffisance de foie et rénale;
  • la contre-indication vers l’introduction de la préparation sont les maladies cardio-vasculaires : l’infarctus du myocarde, l’asystolie et l’arythmie;
  • il ne faut pas faire les piqûres aux infections virulentes et de microorganismes;
  • le mélange médical est contre-indiqué glaucomateux;
  • il est indésirable d’incorporer la solution d’Ambene à la stomatite peptique.

En outre si le patient souffre de l’allergie sur kortikosteroidy, lidokain et la vitamine В12, les injections ne fixent pas.

Les préparations Hormonales et anestetiki donnent assez souvent les effets secondaires. C’est pourquoi appliquer un tel moyen il faut seulement dans les cas extrêmes, c’est-à-dire à une forte douleur. Il est nécessaire soigneusement de respecter de plus dozirovkou, recommandé par le médecin. Pendant la thérapeutique les phénomènes suivants indésirables sont possibles :

  • aux piqûres du mélange combiné peut réagir le système cérébro-spinal (les maux de tête, le vertige, l’insomnie, les violations visuelles et auditives inquiètes et la conduite anxieuse);
  • les différences de la pression artérielle sont possibles;
  • apparaissent assez souvent les symptômes désagréables du côté de JKT : le vomissement, la diarrhée, la douleur dans le ventre, la perte de la masse du corps (ces phénomènes peuvent être accompagnés par la température élevée);
  • dans les cas rares arrive la toux sans mucosités, et il y a des difficultés de la respiration;
  • chez les patients enclins à l’allergie, l’injection peuvent provoquer la démangeaison cutanée, les éruptions, les oedèmes, epidermal’nyj nekroliz.

Au surdosage du mélange tombe rudement la pression artérielle, apparaissent les hémorragies à JKT, une forte faiblesse, le vertige. Si chez le malade on observe tels symptômes, il faut immédiatement cesser l’introduction de la préparation et s’adresser au médecin. On passe le traitement de l’intoxication par les anticoagulants, les préparations pour l’augmentation l’ENFER, l’introduction de la solution physiologique. Dans les cas lourds on montre la transfusion sanguine.

Dans un seringue mélangent tous les ingrédients. Les proportions et dozirovki des ingrédients sont définies par le médecin traitant. Le mélange appliquent pour les injections intramusculaires, elle n’est pas destinée au compte-gouttes.

La Thérapeutique deksametazonom, lidokainom et la vitamine В12 peuvent être complétée avec les médicaments suivants.

  • Eoufillin;
  • la Novocaïne (Prokain);
  • Diprospan;
  • les Analgésiques (Ketorol, Anal’gin).

Eoufillin on peut mélanger avec deksametazonom. Cette solution est destinée à l’introduction intraveineuse en forme du compte-gouttes. Au mélange on peut ajouter Anal’gin ou la novocaïne et la vitamine В12. Ces procédures sont montrées à osteokhondroze. Eoufillin est un de sosoudoraschiryajuchtchikh des préparations. Il complète l’action des moyens insensibilisant et antiphlogistiques, contribue à une bonne circulation du sang et la transmission des impulsions nerveuses. Il est nécessaire de se rappeler cependant qu’un tel compte-gouttes peut amener à la chute du niveau du glucose dans le sang.

La Novocaïne peut être utilisée dans la solution d’Ambene à l’intolérance lidokaina. Son action est analogue, cela aussi le médicament du groupe anestetikov. On peut mélanger cette préparation avec d’autres ingrédients dans un seringue. Cependant anestetitcheskaya l’activité de la novocaïne est plus petite à 2-4 fois, que chez lidokaina.

Diprospan (betametazon) est la préparation hormonale du groupe des glucocorticoïdes. Selon l’action pharmacologique il est pareil avec deksametazonom, c’est pourquoi peut être utilisé au lieu de lui au nombre du moyen combiné pour les injections. Diprospan mélangent dans un seringue avec lidokainom ou la novocaïne.

À la composition de la solution d’Ambene on peut ajouter Ketorol. Cela intensifiera l’effet insensibilisant.

on peut mélanger le Médicament avec d’autres ingrédients. Ketorol est un puissant analgésique, il agit plus fortement autres préparations. Cependant cet ingrédient pour le mélange médical appliquent seulement à de très fortes douleurs.

Dans les cas plus faciles Anal’gin est mieux utiliser.

Le Mélange deksametazona, lidokaina et la vitamine В12 s’approche et pour le traitement local des articulations. On peut faire la compresse avec cette préparation. Pour tout cela les ingrédients divorcent dans l’eau distillée. Dans la composition mouillent la serviette et couvrent la place frappée. La compresse tiennent pendant 30-40 minutes. Telles compresses font environ 10-15 jours.

On Peut faire la conclusion que la solution d’Ambene est le moyen efficace pour le retrait de la douleur aux pathologies du système oporno-moteur. Ce moyen se distingue par une haute bioaccessibilité, ses ingrédients arrivent vite aux endroits affectés. Il s’accumule dans l’organisme, et l’action médicale arrive vite. Mais, en prenant en considération une grande quantité de contre-indications et les faits marginaux, utiliser cette composition on peut seulement suivant la recommandation du médecin. Cela concerne des injections de la préparation, ainsi que son application locale en forme des compresses.

La Préparation de l’action vaste de Deksametazon est produite en forme de la solution utilisée pour in’ektsionnogo de l’application. Une ampoule contient 1мл le liquide n’ayant pas les couleurs ou un peu la nuance jaunâtre.

Un millilitre du médicament contient les ingrédients :

  • la Substance de la propriété active – deksametazona du sodium le phosphate;
  • les éléments Marginaux chimiques dans l’aspect dinatriya le phosphate du dihydrate, dinatriya edetata, la glycérine;
  • l’Eau pour la préparation des injections.

La Préparation se rapporte vers kortikosteroidam, destiné pour l’application systémique, gljukokortikosteroidam.

Les Piqûres par le moyen médicinal de Deksametazon se font à la veine et au muscle. Il faut marquer que l’action sur l’organisme se passe différemment. À l’introduction intraveineuse déjà dans cinq minutes on atteint l’effet maximum de l’influence de la préparation sur le plasma du sang, vu qu’après l’injection intramusculaire la concentration semblable se passera seulement après une heure.

L’Introduction du médicament à la veine, donne l’effet beaucoup plus grand thérapeutique dans le traitement des maladies, que l’utilisation des piqûres aux muscles ou les tissus articulaires, puisque l’absorption se passe à des fois plus lentement.

La Différence est et dans la durée de l’action de la préparation après une diverse application :

  • Vnoutrimychetchno – de 18-27 jours;
  • l’introduction Locale – 3 — 21 jours.

Deksametazon a le délai du semi-retrait, il fait de 23 à 72 heures. metabolizatsiya se passe dans une plus grande mesure dans le foie, il est plus petit dans les reins et des autres structures de tissu. Les reins servent d’une principale voie du retrait.

L’action Biologique de la préparation médicinale est telle que presque 78 % de la substance active sont capables de contacter l’albumine de (l’écureuils), l’autre partie est capable de contacter des autres albumines du plasma. Il dilue sans effort les graisses et il est capable de pénétrer dans le carreau, en agissant, ainsi, de l’intérieur et entre les carreaux, en se désagrégeant dans elle.

Les tissus Périphériques sont aussi exposés à son action, à eux il y a un liage de Deksametazona et au moyen des récepteurs membranaires est l’influence sur le cytoplasme.

La préparation Donnée est l’hormone synthétique de l’écorce des glandes surrénales ou kortikosteroidom. Sa capacité sert d’une principale action sur l’organisme de la personne résister aux procès inflammatoires, immounosoupressivnaya la capacité, le savoir-faire d’influencer le métabolisme, le glucose. Il influence l’hypophyse et l’hypothalamus, en amenant la sécrétion à l’état actif.

le Mécanisme de l’action de la préparation non jusqu’à la fin est étudié, confirmé un important fait – il est capable d’influencer le carreau et agir quoi que de l’intérieur. il y a Ainsi un lien des récepteurs des glucocorticoïdes avec les corticoïdes que permet de normaliser les niveaux du sodium, le potassium, vodno — elektrolitnyj la balance. Aux frais du lien des hormones avec les récepteurs il y a un procès unique, qui permet d’approcher leur ressemblance des ADN. En prenant en considération ce que les récepteurs se trouvent pratiquement dans toutes les variantes d’espèce des tissus, on peut faire la conclusion que l’action des glucocorticoïdes se passe dans la plupart des carreaux de l’organisme.

Deksametazon est utilisé dans le cas où il y a impossible un accueil du médicament en forme des comprimés, mais pour l’essentiel dans les cas demandant l’influence rapide sur l’organisme gljukokortikosteroidov. Une telle aide est demandée :

  • à la maladie d’Addisona;
  • aux pathologies des glandes surrénales, y compris les innés;
  • aux chocs divers geneza;
  • Pendant l’arthrite piquante et d’autres maladies revmatoidnogo du caractère, les maladies articulaires;
  • l’Asthme, les oedèmes du cerveau, les congestions à la région de l’encéphale;
  • aux traumas, les opérations de la propriété neurochirurgicale;
  • les manifestations Tuberculeuses, la colite, les leucocythémies, les maladies respiratoires sous la forme lourde;
  • aux oedèmes provoqués par l’infection, les dermatites et psoriazakh, ainsi que d’autres lésions cutanées et les réactions allergiques;
  • Pour les enfants, quand est diagnostiqué laringotrakheit dans le degré piquant.

Ce seulement la liste peu nombreuse totale de la grande liste des maladies, à qui les applications des piqûres de Deksametazona non seulement est montré, mais aussi est extrêmement nécessaire.

Particulièrement cela concerne les états, quand le premier secours vital. La préparation n’est pas destinée à l’utilisation à long terme, et seulement pour l’application de courte durée urgente, quand l’aggravation sérieuse de l’état ou même l’issue fatale de la maladie menace à la vie du patient.

Les Moyens, par qui il faut appliquer le médicament un peu :

  • Est intraveineux;
  • Vnoutrimychetchno;
  • À l’intérieur des articulations;
  • Periartikoulyarnym par le moyen;
  • Retroboul’barno.

Dozirovanie et le régime lui-même, selon qui se réalise la thérapeutique, est strictement individuel et dépend de l’état et les paramètres de chaque malade, ainsi que de la réaction personnelle à la préparation.

Pour les compte-gouttes et l’introduction de la préparation est intraveineux, d’habitude la solution préparent avec l’application de la solution isotonique du sodium khlorida, on peut aussi prendre pyatiprotsentnyj la solution dekstrozy . Pour de grands malades, qui se trouvent dans l’état lourd ou piquant, demandant l’aide immédiate, le médicament est incorporé dans la veine par les différents moyens : minuscule, stroujnym ou l’image lente. La dose peut être divers, de 4 jusqu’à 20 mg jusqu’à trois ou quatre fois sur l’étendue des jours. La plus grande dose atteint 80 mg. À titre du maintien de l’état stable aux jours on peut appliquer de 0,2 – 9 mg, de plus le cours pas plus de quatre jours, après cela il est nécessaire de passer sur les comprimés de Deksametazon.

Pour les enfants il y a une dose à plusieurs fois moins, elle se limite 0,02776 – 0,16665 mg sur un kg du poids de l’enfant. Est incorporé par les périodes jusqu’à 12 ou 24 heures.

Si dire sur la thérapeutique locale, ici on applique aussi de diverses doses, qui sont recommandées par le médecin traitant, à partir de l’histoire de la maladie et la personne totale l’état. On peut amener seulement les chiffres approximatifs, qui peuvent correspondre à de divers états pathologiques :

  • aux maladies des grandes articulations, tels que de genou, on peut faire les piqûres avec le médicament dans la dose de 2 jusqu’à 4 mg;
  • Si bolyat les articulations plus menues, par exemple mejfalangovye les parties, alors dozirovka il y a moins de, de 0,9 jusqu’à 1 mg;
  • aux douleurs dans les sacs articulaires – 2-3 mg;
  • aux défaites des tendons — 0,4 – 1 mg;
  • Pour les tissus mous – 2-6 mg.

Quand chez un grand malade le choc de quelque origine, est demandé l’application unique à la veine jusqu’à 20 mg.

Avec l’introduction ultérieure de la même manière mais déjà par une plus petite dose – 3 mg continu infouziej à la longueur des jours ou razovo selon 40 mg dans 6 heures.

Si un grand malade est frappé par l’oedème du cerveau, d’abord incorporent 10 mg, six heures suivantes selon 4 mg jusqu’à cette période, quand se retireront les symptômes piquants. Dans la période de 3 à 4 jours la dose baisse et puis l’introduction de la préparation cesse.

À l’allergie dans le stade piquant ou la maladie chronique allergique de Deksametazon est fixé à la combinaison peroral’nogo et in’ektsionnogo les utilisations selon le graphique spécial :

  • le Premier jour : les piqûres de 1 jusqu’à 8 mg et les comprimés 0, 75 mg;
  • Pour un deuxième jour deux fois par jour selon deux comprimés;
  • le Troisième jour le même;
  • le Quatrième jour deux comprimés deux fois;
  • le Cinquième et sixième jour selon le comprimé 2 fois aux jours;
  • Ensuite l’observation.

Il faut remarquer que l’utilisation indépendante des comprimés et surtout l’autotraitement est interdite catégoriquement, puisque le médicament donné est capable de provoquer les conséquences sérieuses pour la santé, les aggravations et les complications dangereux pour la vie du malade.

Sans destination et sans observation du côté du spécialiste compétent la préparation d’une telle forte influence n’est pas recommandée vers l’utilisation

Dozirovka doit strictement être respecté, particulièrement si l’affaire concerne les enfants, puisqu’ils sont plus sensibles. La réaction à la dose excédée ne se feront pas attendre en forme des actions négatives marginales et non predskazouemoj les réactions de l’organisme.

Les Effets secondaires mens v/v l’utilisation sont souvent exprimés par l’arythmie, les crampes et les flots rudes chez la personne du sang.

Quand le médicament est incorporé à l’intérieur de l’articulation, la sensation du renforcement du syndrome douloureux assez souvent arrive.

Intrakranial’noe l’introduction arrive est souvent gros du saignement de nez.

la cessation rude ou la réduction de l’ancienne dose pour ces gens, qui «étaient assis» longtemps sur Deksametazone Est dangereuse pour la vie. il Y avoir se passer une insuffisance des glandes surrénales, entraîner la chute de pression rude et la mort.

Dans le cas où chez le patient on exprime rudement quelques réactions marginales de l’organisme, il faut supprimer la préparation

les Contre-indications

Il faut tourner l’attention Spéciale sur la liste des états de santé et les maladies, à qui l’application du moyen donné médicamentaire est extrêmement indésirable, à leur nombre se rapportent :

  • l’Hypersensibilité à un des ingrédients du médicament;
  • la Présence de n’importe quelles infections de microorganismes, s’il n’y a pas de traitement thérapeutique;
  • on Ne peut pas au syndrome de Kouchinga;
  • si chez le patient se coagule mal le sang;
  • à la vaccination par la vaccine vivante;
  • à l’ulcère de l’estomac et le duodénum;
  • À osteoporoznykh les phénomènes;
  • Par temps vynachivaniya de l’enfant et l’alimentation de poitrine;
  • aux maladies mentales et l’épilepsie;
  • à de diverses maladies oculaires;
  • s’il y a une insuffisance rénale, les hépatites ou la cirrhose;
  • aux maladies vénériennes et la tuberculose.

Un Fort surdosage conduit inévitablement à l’issue fatale de la maladie, cela confirme encore une fois, quel moyen sérieux médicinal est présenté par le groupe donné

qu’il faut connaître

L’attention Spéciale, avant le procès médical par les piqûres de Deksametazona, il faut tourner sur ce que les réactions de l’organisme du caractère allergique sont possibles, toutes les mesures prises permettront d’éviter les complications lourdes.

  • il faut supprimer le Médicament graduellement, on ne peut pas rudement diminuer la dose, puisque l’organisme selon réagit par le vertige, la somnolence, les douleurs dans le domaine des os, les articulations et les muscles. On peut provoquer la température, le rhume, kon’junktivitnye les manifestations.
  • À posleoperatsionnyj la période pour les malades, qui se trouvent dans l’état de stress pendant l’influence thérapeutique, il est nécessaire un peu d’augmenter le montant de la dose, ou remplacer, sur telles préparations comme la cortisone ou l’hydrocortisone.
  • l’attention Fixe médicale est demandée par ceux qui sont malades de l’ostéoporose, le diabète sucré des deux types, la maladie tuberculeuse, les pathologies JKT, les gens dans l’âge avancé. Pour eux on demande l’attention augmentée et les doses strictement respectées de la préparation.
  • si le traitement se prolonge pendant le délai de longue durée, il est nécessaire de réaliser le contrôle, du niveau du potassium dans le sérum sanguin.

Il faut garder les Ampoules avec le médicament à la température ordinaire, on ne peut pas cependant qu’elle excède +25 degrés. Ils doivent être cachés au soleil et surtout des enfants!

La Validité du médicament pas plus de deux ans. le médicament est livré strictement selon la recette copiée par le médecin.

On peut appeler comme les Analogues : prednizolon, Diprospan, l’Hydrocortisone, Solou-Medrol.

Dmitry, 51 ans, Rostov-sur-Don «le Médicament, qui est utilisé déjà beaucoup d’années. Vieux, mais d’or. Je volerai personnellement par il de la douleur dans les articulations et l’épine dorsale. Le médecin met parfois avec lui les blocus, aide beaucoup. Mais, on leur est impossible longtemps se soigner, puisque se lève la pression dans les yeux, seulement quand marcher tout à fait insupportablement».

Olga — le médecin, 48 ans, Tchéliabinsk «le médicament se montrant bien. Vraiment combien d’années je l’applique notamment. Retire parfaitement bien les symptômes du psoriasis, l’eczéma dans les degrés lourds et les formes. L’essentiel, cette préparation efficace et bon marché. Seul, quoi je regrette, les gens âgés transfèrent assez difficilement ses ingrédients».

Marina, 35 ans, Moscou «était étonné agréablement, quand natchla se servir de Deksametazonom. Moi allergetik avec le stage. L’effet est arrivé exactement à la fois après la piqûre. Sont partis les oedèmes et les rubéfactions de la personne. Le médecin a dit que l’on ne peut pas se servir longtemps, on regrette, le médicament de classe et coûte cher pas du tout, et c’est très important pour les simples gens».

Dans l’article donné on peut prendre connaissance de l’instruction pour l’application de la préparation médicinale Deksametazon . On présente les rappels des visiteurs du site — les consommateurs du médicament donné, ainsi que les opinions des médecins des spécialistes en l’utilisation de Deksametazona dans la pratique. Une grande demande d’ajouter plus activement les rappels sur la préparation : le médicament a aidé ou n’a pas aidé à se délivrer de la maladie, quel étaient observés les complications et les effets secondaires probablement non déclarés par le producteur à l’annotation. Les analogues de Deksametazona en présence des analogues se trouvant structuraux. L’utilisation pour le traitement des maladies inflammatoires et systémiques, y compris l’oeil, chez les adultes, les enfants, ainsi qu’à la grossesse et la lactation.

Deksametazon — synthétique gljukokortikosteroid (GKS), metilirovannoe dérivé ftorprednizolona. Donne antiphlogistique, protivoallergitcheskoe, l’action immunodépressive, augmente la sensibilité bIta-adrenoretseptorov vers endogène katekholaminam.

Coopère avec les récepteurs spécifiques cytoplasmatiques (les récepteurs pour GKS sont dans tous les tissus, particulièrement il y en a beaucoup dans le foie) avec la formation de l’ensemble, indoutsiroujuchtchego la formation des albumines (y compris les ferments réglant dans les carreaux les procès vitaux.)

L’échange Albuminé : diminue la quantité de globulines dans le plasma, augmente la synthèse des albumines dans le foie et les reins (avec l’augmentation du coefficient l’albumine/globuline), réduit la synthèse et intensifie le catabolisme de l’albumine dans le tissu musculaire.

L’échange Lipidique : augmente la synthèse des acides supérieurs gras et triglitseridov, redistribue la graisse (l’accumulation de la graisse se passe principalement dans le domaine de la zone humérale, les personnes, le ventre), amène au développement de l’hypercholestérinémie.

L’échange Glucidique : augmente l’absorption des hydrates de carbone du canal alimentaire; augmente l’activité gljukozo-6-fosfatazy (l’augmentation de l’entrée du glucose du foie au sang); augmente l’activité fosfoenolpirouvatkarboksilazy et la synthèse aminotransferaz (l’activation gljukoneogeneza); contribue au développement de l’hyperclycémie.

Vodno-elektrolitnyj l’échange : retient Na + et l’eau dans l’organisme, stimule le retrait Vers + (mineralokortikoidnaya l’activité), réduit l’absorption de Sa + de JKT, réduit la minéralisation du tissu osseux.

L’effet Antiphlogistique est lié à l’oppression du dégagement par les éosinophiles et les carreaux corpulents des médiateurs de l’inflammation; indoutsirovaniem les formations lipokortinov et la réduction de la quantité des carreaux corpulents élaborant gialouronovouju l’acide; avec la réduction de la perméabilité des capillaires; par la stabilisation des membranes cellulaires (particulièrement lizosomal’nykh) et les membranes organell. Agit sur toutes les étapes du procès inflammatoire : ingibirouet la synthèse prostaglandinov (Pg) au niveau arakhidonovoj les acides (lipokortin opprime fosfolipazou А2, réprime liberatsiju arakhidonovoj les acides et ingibirouet la biosynthèse endoperekisej, lejkotrienov, contribuant aux procès de l’inflammation, l’allergie etc.), la synthèse «provospalitel’nykh tsitokinov» (interlejkin 1, le facteur de la nécrose de la tumeur l’alpha etc.); augmente la stabilité de la membrane cellulaire à l’action des divers facteurs endommageant.

L’effet Immunodépressif est conditionné par l’involution provoquée du tissu lymphoïde, l’oppression proliferatsii des lymphocytes (particulièrement les T-lymphocytes), la répression de la migration des V-carreaux et la coopération T — et À — les lymphocytes, le blocage du dégagement tsitokinov (interlejkina-1, 2; du gamma-interféron) des lymphocytes et les macrophages et la réduction de la formation des anticorps.

L’effet Protivoallergitchesky se développe à la suite de la réduction de la synthèse et la sécrétion des médiateurs de l’allergie, le blocage du dégagement de sensibilizirovannykh des carreaux corpulents et les basophiles de l’histamine et des autres est biologique des substances actives, la réduction du nombre des basophiles circulant, T — et À — les lymphocytes, les carreaux corpulents; les répressions du développement lymphoïde et le tissu conjonctif, la réduction de la sensibilité effektornykh des carreaux chez les médiateurs de l’allergie, l’oppression antiteloobrazovaniya, le changement de la réponse réfractaire de l’organisme.

À obstrouktivnykh les maladies des voies respiratoires l’action est conditionnée, particulièrement, le blocage des procès inflammatoires, la prévention ou la réduction vyrajennosti de l’oedème des membranes muqueuses, la réduction eozinofil’noj les infiltrations podslizistogo de la couche de l’épithélium des bronches et l’ajournement à muqueux des bronches des ensembles circulant réfractaires, ainsi que le blocage erozirovaniya et la desquamation muqueux. Augmente la sensibilité bIta-adrenoretseptorov des bronches du moyen calibre menu vers endogène katekholaminam et exogène simpatomimetikam, réduit la viscosité de la mucosité aux frais de la réduction de sa production.

Réprime la synthèse et la sécrétion AKTG et une seconde fois — la synthèse endogène GKS.

Freine soedinitel’notkannye les réactions au cours du procès inflammatoire et réduit la possibilité de la formation roubtsovoj les tissus.

La Particularité de l’action — considérable ingibirovanie les fonctions de l’hypophyse et l’absence pratiquement complète mineralokortikosteroidnoj de l’activité.

Les Doses 1-1.5 mg aux jours oppriment la fonction de l’écorce des glandes surrénales; la demi-vie biologique biologique — 32-72 tch (la durée de l’oppression du système l’hypothalamus-hypophyse-substance cortical des glandes surrénales).

Selon la force gljukokortikoidnoj à l’activité 0.5 mg deksametazona correspondent environ 3.5 mg de la deltacortisone (ou prednizolona), 15 mg de l’hydrocortisone ou 17.5 mg de la cortisone.

Farmakokinetika

Passe facilement par gistogematitcheskie les barrières (y compris par gematoentsefalitchesky et platsentarnyj). metabolizirouetsya dans le foie (pour l’essentiel par voie de kon’jugatsii avec gljukouronovoj et le chamois par les acides) jusqu’à inactif metabolitov. Est déduit par les reins (une petite partie — laktiroujuchtchimi par les glandes).

les Déclarations

Les Maladies demandant l’introduction rapides GKS, ainsi que les cas, quand peroral’nyj l’accueil de la préparation est impossible :

  • les maladies endocrines : l’insuffisance piquante de l’écorce des glandes surrénales, l’insuffisance primaire ou secondaire de l’écorce des glandes surrénales, l’hyperplasie innée de l’écorce des glandes surrénales, podostryj tireoidit;
  • le choc (de brûlure, traumatique, opérationnel, toxique) — à l’inefficacité sosoudosoujivajuchtchikh des moyens, plazmozamechtchajuchtchikh des préparations et une autre thérapeutique symptomatique;
  • l’oedème de l’encéphale (à la tumeur de l’encéphale, le trauma cranio-encéphalique, l’intervention neurochirurgicale, l’hémorragie cérébrale, l’encéphalite, la méningite, la défaite radiale);
  • le statut asthmatique; lourd bronkhospazm (l’aggravation de l’asthme bronchique, chronique obstrouktivnogo de la bronchite);
  • les réactions lourdes allergiques, le choc anaphylactique;
  • les maladies rhumatismales;
  • les maladies systémiques du tissu conjonctif;
  • les dermatoses piquantes lourdes;
  • les maladies malignes : le traitement palliatif de la leucose et le lymphome chez de grands patients; la leucocythémie piquante chez les enfants; giperkal’tsiemiya chez les patients souffrant des tumeurs malignes, à l’impossibilité peroral’nogo les traitements;
  • les maladies sanguines : les anémies piquantes hémolytiques, l’agranulocytose, idiopatitcheskaya trombotsitopenitcheskaya du pourpre chez les adultes;
  • les maladies infectieuses lourdes (en liaison des antibiotiques);
  • dans la pratique ophtalmologique (soubkon’nktival’noe, l’introduction rétrobulbaire ou parabulbaire) : la conjonctivite allergique, la kératite, keratokon’junktivit sans endommagement de l’épithélium, irit, iridotsiklit, la blépharite, blefarokon’junktivit, sklerit, l’épisclérite, le procès inflammatoire après les traumas de l’oeil et rapide vmechatel’stv, l’ophtalmie sympathique, immounosoupressivnoe le traitement après la transplantation de la corné;
  • l’application locale (au domaine de la formation pathologique) : keloidy, diskoidnaya le lupus rouge, le granulome annulaire.

les Formes de l’émission

La Solution dans les ampoules pour l’introduction intraveineuse et intramusculaire (les injections pour les piqûres) 4mg/ml.

Les Gouttes les Oftan oculaires 0,1 %.

La Suspension les 0,1 % oculaires.

l’Instruction pour l’application et dozirovka

Le Régime dozirovaniya est individuel et dépend des déclarations, l’état du malade et sa réaction à la thérapeutique. La préparation incorporent est lentement intraveineux stroujno ou kapel’no (aux états piquants et urgents); vnoutrimychetchno; il est aussi possible local (à la formation pathologique) l’introduction. En vue de la préparation de la solution pour intraveineux minuscule infouzii (les compte-gouttes) il faut utiliser la solution isotonique du sodium khlorida ou 5 % la solution dekstrozy.

Dans la période piquante à de diverses maladies et au début de la thérapeutique de Deksametazon appliquent dans de plus hautes doses. Pendant les jours on peut incorporer de 4 jusqu’à 20 mg Deksametazona 3-4 fois.

Les Doses de la préparation pour les enfants (vnoutrimychetchno) :

La Dose de la préparation à la tenue de la thérapeutique remplaçante (à l’insuffisance de l’écorce des glandes surrénales) fait 0.0233 mg/kg de la masse du corps ou 0.67 mg/m2 les aires de superficie du corps, divisé sur 3 doses, chaque 3-ème jour ou 0.00776 — 0.01165 mg/kg de la masse du corps ou 0.233 — 0.335 mg/m2 les aires de superficie du corps chaque jour. À d’autres déclarations la dose recommandée fait de 0.02776 jusqu’à 0.16665 mg/kg de la masse du corps ou 0.833 — 5 mg/m2 les aires de superficie du corps chacuns 12-24 tch.

À l’acquisition de l’effet la dose réduisent jusqu’à soutenant ou à la cessation du traitement. La durée parenteral’nogo fait les applications d’habitude 3-4 jours, puis passent sur la thérapeutique soutenant deksametazonom dans les comprimés.

L’application De longue durée des hautes doses de la préparation demande la réduction graduelle de la dose en vue de la prévention du développement de l’insuffisance piquante de l’écorce des glandes surrénales.

Kon’junktival’no, les adultes et les enfants est plus aîné que 12 ans aux états piquants inflammatoires : selon 1-2 gouttes de 4-5 fois aux jours pendant 2 jours, puis 3-4 fois aux jours pendant 4-6 jours.

Les états Chroniques : selon 1-2 gouttes 2 fois aux jours pendant le maximum de 4 semaines (pas plus).

Dans les cas postopérationnels et posttraumatiques : à partir de 8 jours après l’opération du prétexte du strabisme, l’exfoliation de la rétine, l’extraction de la cataracte et dès le moment de l’apparition du trauma — selon 1-2 gouttes 2-4 fois aux jours pendant 2-4 semaines; à protivoglaoukomnoj de l’opération filtrant — au jour de l’opération ou le lendemain après elle.

Les Enfants de 6 à 12 ans aux états allergiques inflammatoires : selon 1 goutte 2-3 fois aux jours pendant 7-10 jours, en cas de besoin continuent le traitement après la tenue pour 10 jour du contrôle de l’état de la corné.

l’action Marginale

D’habitude Deksametazon est transféré bien. Il possède bas mineralokortikoidnoj l’activité, i.e. son influence sur vodno-elektrolitnyj l’échange est pas grande. En général, de moyennes doses basses et de Deksametazona ne provoquent pas le retard du sodium et l’eau de l’organisme, augmenté ekskretsii du potassium. On décrit les effets secondaires suivants :

  • la réduction de la tolérance vers le glucose;
  • le diabète sucré stéroïde ou la manifestation du diabète sucré latent;
  • l’oppression de la fonction des glandes surrénales;
  • le syndrome d’Itsenko-Kouchinga (la personne lunée, l’obésité du type hypophysaire, l’hirsutisme, l’augmentation de la pression artérielle, la dysménorrhée, l’aménorrhée, la faiblesse musculaire, strii);
  • le retard du développement sexuel chez les enfants;
  • la nausée, le vomissement;
  • la pancréatite;
  • l’ulcère de l’estomac stéroïde et le duodénum;
  • érosif ezofagit;
  • les hémorragies gastro-intestinales et la perforation du mur du canal alimentaire;
  • l’augmentation ou la réduction de l’appétit;
  • la violation de la digestion;
  • le météorisme;
  • les arythmies;
  • bradikardiya (jusqu’à l’arrêt du coeur);
  • l’augmentation de la pression artérielle;
  • l’hypercoagulation;
  • les thromboses;
  • l’euphorie;
  • les hallucinations;
  • la cyclothymie;
  • la dépression;
  • la paranoïa;
  • l’augmentation de la pression intracrânienne;
  • la nervosité ou l’inquiétude;
  • l’insomnie;
  • le vertige;
  • le mal de tête;
  • les crampes;
  • l’augmentation de la pression intraoculaire avec l’endommagement possible du nerf optique;
  • la disposition pour le développement des infections secondaires bactériennes, de microorganismes ou virulentes des oeil;
  • trofitcheskie les changements de la corné;
  • l’exophtalmie;
  • la privation de la vue soudaine (à parenteral’nom l’introduction dans le domaine de la tête, les cous, les coquilles nasales, la peau de la tête l’ajournement des cristaux de la préparation dans les récipients de l’oeil est possible);
  • gipokal’tsiemiya;
  • l’augmentation de la masse du corps;
  • la balance négative azoteuse (la désagrégation augmentée des albumines);
  • la sudation excessive augmentée;
  • le retard du liquide et le sodium (les oedèmes périphériques);
  • le ralentissement de la croissance et les procès de l’ossification chez les enfants (la clôture prématurée epifizarnykh des zones de la croissance);
  • l’ostéoporose (est très rare — les fractures pathologiques des os, la nécrose aseptique de la tête huméral et le fémur);
  • la rupture des tendons des muscles;
  • la cicatrisation ralentie des blessures;
  • les anguilles stéroïdes;
  • strii;
  • la disposition pour le développement piodermii et les candidoses;
  • l’éruption cutanée;
  • la démangeaison;
  • le choc anaphylactique;
  • les réactions locales allergiques.

Local à parenteral’nom l’introduction : le pyrosis, l’engourdissement, la douleur, le point dans la place de l’introduction, l’infection dans la place de l’introduction, est rare — les nécroses des tissus entourant, la formation des cicatrices dans la place de l’injection; l’atrophie de la peau et le tissu cellulaire sous-cutané à v/m l’introduction (l’introduction au deltoïde est particulièrement dangereuse).

les Contre-indications

Pour l’application de courte durée selon les déclarations de vie la seule contre-indication est l’extrême sensibilité vers deksametazonou ou les ingrédients de la préparation.

Chez les enfants pendant la croissance GKS doivent être appliqués seulement selon les déclarations absolues et sous l’observation spécialement soigneuse du médecin traitant.

Avec la prudence il faut fixer la préparation aux maladies suivantes et les états :

  • les maladies JKT — l’ulcère peptique de l’estomac et le duodénum, ezofagit, la gastrite, piquant ou latent peptitcheskaya l’ulcère, l’anastomose récemment créée de l’intestin, la colite non spécifique peptique avec la menace de la perforation ou abstsedirovaniya, divertikoulit;
  • parasitique et les maladies infectieuses de la nature virulente, de microorganismes ou bactérienne (à présent ou récemment transféré, y compris le contact récent avec le malade) — l’herpès simple ceignant l’herpès (viremitcheskaya la phase), la petite vérole volante, kor’; l’amibiase, strongiloidoz; systémique mikoz; la tuberculose active et latente. L’application aux maladies infectieuses lourdes est admissible seulement au fond de la thérapeutique spécifique.
  • pre — et postvaktsinal’nyj la période (8 semaines jusqu’à et 2 semaines après la vaccination), limfadenit après l’inoculation BTSJ;
  • immounodefitsitnye les états (y compris SIDA ou l’HIV-infitsirovanie);
  • les maladies du système cardio-vasculaire (y compris l’infarctus du myocarde récemment transféré — chez les malades avec piquant et podostrym par l’infarctus du myocarde probablement la diffusion du foyer de la nécrose, le ralentissement de la formation roubtsovoj les tissus et, en conséquence de cela, — la rupture du myocarde), l’asystolie lourde chronique, l’hypertension artérielle, giperlipidemiya);
  • les maladies endocrines — le diabète sucré (y compris la violation de la tolérance vers les hydrates de carbone), tireotoksikoz, l’hypothyroïdie, la maladie Itsenko — Kouchinga, l’obésité (3-4 art.)
  • l’insuffisance lourde chronique rénale et/ou de foie, nefroourolitiaz;
  • gipoal’bouminemiya et les états prédisposant à son apparition;
  • l’ostéoporose systémique, miasteniya gravis, la phrénoplégie, la poliomyélite (à l’exception de la forme de l’encéphalite bulbaire), est ouvert — et zakrytoougol’naya le glaucome;
  • la grossesse.

l’Application à la grossesse et la lactation

À la grossesse (particulièrement dans 1 trimestre) la préparation peut être appliquée seulement alors, quand l’effet attendu médical excède le risque potentiel pour le fruit. À la thérapeutique de longue durée pendant la grossesse on n’exclut pas la possibilité de la violation de la croissance du fruit. En cas de l’application à la fin de la grossesse il y a un danger de l’apparition de l’atrophie de l’écorce des glandes surrénales près du fruit que peut demander la tenue de la thérapeutique remplaçante chez le nouveau-né.

S’il est nécessaire de passer le traitement avec la préparation pendant l’alimentation de poitrine, il faut cesser la lactation.

les indications Spéciales

Pendant le traitement avec Deksametazonom (particulièrement de longue durée) l’observation de l’oculiste, le contrôle l’ENFER et les états vodno-elektrolitnogo de la balance, ainsi que les tableaux du sang périphérique et le niveau du glucose du sang est nécessaire.

En vue de la réduction des faits marginaux on peut fixer antatsidy, ainsi qu’il faut augmenter l’entrée Vers + à l’organisme (le régime, les préparations du potassium). La nourriture doit être riche en les albumines, les vitamines, avec la restriction du contenu des graisses, les hydrates de carbone et le sel de cuisine.

L’Action de la préparation se renforce chez les malades avec l’hypothyroïdie et la cirrhose du foie. La préparation peut intensifier existant l’instabilité émotionnelle ou psikhotitcheskie les violations. À l’indication des psychoses dans l’anamnèse de Deksametazon dans de hautes doses fixent sous le contrôle sévère du médecin.

Avec la prudence il faut appliquer à piquant et podostrom l’infarctus du myocarde — la diffusion du foyer de la nécrose, le ralentissement de la formation roubtsovoj les tissus et la rupture du myocarde est possible.

Dans les situations de stress pendant le traitement soutenant (par exemple, les opérations chirurgicales, le trauma ou les maladies infectieuses) il faut passer la correction de la dose de la préparation en rapport avec l’augmentation du besoin à gljukokortikosteroidakh. Il faut soigneusement observer les malades au cours d’une année après la fin de la thérapeutique de longue durée par Deksametazonom en rapport avec le développement possible de l’insuffisance relative de l’écorce des glandes surrénales dans les situations de stress.

À la suppression soudaine, particulièrement en cas de l’application précédant des hautes doses, le développement du syndrome de «la suppression» (l’anorexie, la nausée, zatormojennost’, generalizovannye les douleurs mychetchno-de squelette, la faiblesse totale), ainsi que l’aggravation de la maladie, sous le prétexte de qui on fixait Deksametazon est possible.

Pendant le traitement avec Deksametazonom il ne faut pas passer la vaccination en rapport avec la réduction de son efficacité (la réponse réfractaire).

En fixant Deksametazon à interkourrentnykh les infections, les états septiques et la tuberculose, il est nécessaire simultanément de passer le traitement avec les antibiotiques de l’action bactéricide.

Chez les enfants pendant le traitement de longue durée par Deksametazonom l’observation soigneuse pendant le dynamisme de la croissance et le développement est nécessaire. Aux enfants, qui pendant le traitement se trouvaient en contact avec les malades à l’écorce ou la petite vérole volante, profilaktitcheski fixent spécifique immounoglobouliny.

En conséquence de faible mineralokortikoidnogo de l’effet pour la thérapeutique remplaçante à l’insuffisance surrénalienne de Deksametazon utilisent à la combinaison avec mineralokortikoidami.

Chez malade du diabète sucré il faut contrôler le contenu du glucose du sang et en cas de nécessité korrigirovat’ la thérapeutique.

Est montré rentgenologitchesky le contrôle du système kostno-articulaire (les photos de l’épine dorsale, le pinceau).

Chez les malades avec les maladies infectieuses latentes des reins et motchevyvodyachtchikh des voies de Deksametazon est capable de provoquer lejkotsitouriju que peut avoir la signification diagnostique.

la coopération Médicinale

L’incompatibilité pharmaceutique deksametazona avec les autres v/v par les préparations incorporées Est possible — il est recommandé de l’incorporer séparément d’autres préparations (v/v boljusno, ou dans compte-gouttes etc, comme la deuxième solution). Au mélange de la solution deksametazona avec l’héparine se forme le dépôt.

La destination Simultanée deksametazona avec :

  • par les inducteurs de foie mikrosomal’nykh des ferments (le gardénal, rifampitsin, fenitoin, teofillin, l’éphédrine) amène à la réduction de sa concentration;
  • par les diurétiques (particulièrement tiazidnymi et ingibitorami karboangidrazy) et amfoteritsinom à — peut amener au renforcement du retrait de l’organisme Vers + et l’augmentation du risque du développement de l’asystolie;
  • avec natrijsoderjachtchimi par les préparations — vers le développement des oedèmes et l’augmentation de la pression artérielle;
  • cordial glikozidami — s’aggrave de ceux-ci perenosimost’ et augmente la probabilité du développement jeloudotchkovoj ekstrasitolii (à cause de l’hypokaliémie provoquée);
  • indirect antikoagoupyantami — affaiblit (intensifie moins souvent) leur action (on demande la correction de la dose);
  • par les anticoagulants et trombolitikami — augmente le risque du développement des hémorragies des ulcères à JKT;
  • etanolom par (l’alcool) et les moyens non stéroïdes antiphlogistiques — se renforce le risque de l’apparition des défaites erozivno-peptiques du canal alimentaire et le développement des hémorragies (à la combinaison avec NPVP au traitement des arthrites la réduction de la dose gljukokortikosteroidov à cause de soummatsii de l’effet thérapeutique est possible);
  • paratsetamolom — augmente le risque du développement gepatotoksitchnosti (l’induction des ferments de foie et la formation toxique metabolita paratsetamola);
  • par l’acide acétylsalicylique — accélère son retrait et réduit la concentration dans le sang (à la suppression deksametazona le niveau salitsilatov dans le sang augmente et augmente le risque du développement des faits marginaux);
  • par l’insuline et peroral’nymi gipoglikemitcheskimi par les préparations, gipotenzivnymi par les moyens — diminue leur efficacité;
  • par la vitamine D — baisse son influence sur l’absorption de Sa2 + dans l’intestin;
  • somatotropnym par l’hormone — réduit l’efficacité du dernier, et avec prazikvantelom — sa concentration;
  • M-kholinoblokatorami (y compris les hypoallergiques et tritsiklitcheskie les antidépresseurs) et les nitrates — contribue à l’augmentation de la pression intraoculaire;
  • par l’isoniazide et meksiletinom — augmente leur métabolisme (particulièrement chez «lent» atsetilatorov) qu’amène à la réduction de leurs concentrations de plasma.

Ingibitory karboangidrazy et les diurétiques «de noeud» peuvent augmenter le risque du développement de l’ostéoporose.

Indometatsin, en évinçant deksametazon du lien avec les albumines, augmente le risque du développement de ses effets secondaires.

AKTG intensifie l’action deksametazona.

Ergokal’tsiferol et paratgormon empêchent le développement osteopatii, provoqué deksametazonom.

La Ciclosporine et ketokonazol, en ralentissant le métabolisme deksametazona, peuvent dans nombre de cas augmenter sa toxicité.

La destination Simultanée des androgènes et les préparations stéroïdes anabolisantes avec deksametazonom contribue au développement des oedèmes périphériques et l’hirsutisme, l’apparition des anguilles.

Les Oestrogènes et peroral’nye estrogensoderjachtchie les contraceptifs réduisent la clairance deksametazona que peut être accompagné par le renforcement vyrajennosti ses actions.

À l’application simultanée avec vivant protivovirousnymi par les vaccines et au fond des autres aspects de l’immunisation augmente le risque de l’activation des virus et le développement des infections.

Les moyens Antipsychotiques (nejroleptiki) et azatioprin augmentent le risque du développement de la cataracte à la destination deksametazona.

À l’application simultanée avec antitireoidnymi par les préparations baisse, et avec tireoidnymi par les hormones — augmente la clairance deksametazona.

les Analogues de la préparation médicinale de Deksametazon

Les analogues Structuraux selon la substance agissant :

  • Dekadron;
  • Deksaven;
  • Deksazon;
  • Deksamed;
  • Deksametazon boufous;
  • Deksametazon Nikomed;
  • Deksametazon-Betalek;
  • Deksametazon-Vial;
  • Deksametazon-LENS;
  • Deksametazon-Ferejn;
  • Deksametazona du sodium le phosphate;
  • Deksametazona le phosphate;
  • Deksametazonlong;
  • Deksapos;
  • Deksafar;
  • Deksona;
  • Maksideks;
  • Oftan Deksametazon;
  • Fortekortin.

En l’absence des analogues du médicament selon la substance agissant, on peut passer selon les liens plus bas sur les maladies, de qui la préparation correspondante aide et regarder les analogues se trouvant selon l’influence médicale.

Rating
( No ratings yet )