Comme guérir la podagre dans les conditions domestiques par les moyens nationaux

Artrovex acheter

les Raisons et les symptômes

La Podagre – la maladie connu à l’humanité à la longueur de plusieurs siècles. Des pages ancien letchebnikov elle apparaît devant nous sous le nom noble «la Maladie des Rois». Mais souffrant d’elle connaissent, comment parfois fortement et pas du tout non la podagre aristocratiquement peut défigurer l’apparence humaine. Le traitement avec les moyens nationaux de cette maladie était utilisé largement encore au temps de Gippokrata. Mais aussi à présent, le diagnostic moderne et le traitement de la podagre peuvent être parfaitement complété avec les connaissances inappréciables des anciens.

La Raison de l’apparition de cette maladie est l’accumulation graduelle dans les articulations du corps des sels de l’acide urique (soi-disant, les cristaux ourata), en conséquence de la violation du métabolisme albuminé dans l’organisme. À son tour le superflu de l’acide urique dépend ou les problèmes dans la fonction déduisant des reins de la personne, ou l’accumulation trop rapide des sels ourata, à qui même les reins sains n’ont pas le temps de les mettre en lumière.

Graduellement les cristaux de l’acide urique, en étant remis à quelque articulation, forment tofousy (ou les bosses), qui sont visibles à l’oeil nu. Le système réfractaire de l’organisme les perçoit comme dangereux tchoujerodnye les corps et insère les mécanismes de la protection – dans l’organisme de la personne il y a un saut rude des leucocytes dans le sang. En attaquant l’articulation humaine eux, au fond, donnent au malade «le mauvais service», puisque sous leur influence, il commence à rougir, s’enfler et provoquer les sensations douloureuses de la diverse intensité. La plus mauvaise variante du courant de la podagre est une destruction complète du sac articulaire et l’intervention ultérieure rapide.

De la podagre peuvent souffrir également les reins, puisque l’accumulation trop intense de l’acide urique, contribuent à la formation des calculs rénaux. Et cela, naturellement, amène à l’aggravation du cours d’une maladie et l’état de santé. Si les reins se sont enflammés encore, le traitement pielonefrita par les moyens nationaux aidera.

le Régime au traitement de la podagre

Avant de procéder au traitement de la podagre par les moyens nationaux, il faut podkorrektirovat’ le régime, puisque la formation des cristaux de l’acide urique à l’intérieur de nous est liée directement ce que nous mangeons. En particulier, à l’apparition de la podagre peuvent contribuer pouriny, trouvant à de très grandes quantités dans les produits de l’origine animale (la graisse animale). Dans le groupe du risque il y a des amateurs de l’utilisation excessive de l’alcool, qui contribue au ralentissement de la conclusion des cristaux ourata de l’organisme.

Il faut exclure de la ration de l’alimentation au traitement de la podagre les produits avec le contenu augmenté des graisses animales : les sardines et les sprats, les sortes grasses de la viande et le poisson, les viandes fumées et les conserves. Si le médecin traitant, on peut manger 200-300 g otvarnogo les viandes par semaine permet, mais en aucun cas ne pas utiliser le bouillon reçu à la suite de sa cuisson — notamment à l’eau bouillant partent de la viande la plupart pourinovykh des liaisons.

Il faut limiter la Quantité de sel consommé aussi, sa norme journalière au traitement de la podagre fait seulement 1 gramme! Il est nécessaire de remplacer la graisse animale sur végétal, mais aussi avec la restriction de son utilisation jusqu’à 10-30 g aux jours.

Il faut se rappeler que les produits de l’origine animale, au moins sont de principaux coupables de la formation ouratov, mais, malheureusement, non les seuls, capable de provoquer une telle maladie pénible, comme podgra. Le traitement avec les moyens nationaux peut ne pas donner du résultat souhaité, si la personne utilise de plus et une grande quantité de chocolat, le cacao, le thé, les cafés, l’épinard, les champignons, le chou-fleur et les produits de fève. Ils contiennent aussi une grande quantité pourinov! C’est pourquoi il vaut mieux, si ne pas exclure, au moins limiter considérablement leur utilisation à la nourriture, et «appuyer», au contraire, sur kislomolotchnye et les produits laitiers, ainsi que les fruits crus et les légumes. Sont permis d’utiliser à la nourriture à la podagre le pain et les pâtes alimentaires du gruau, les pommes de terre, les oeufs et les baies. Particulièrement utiles à cette maladie peuvent se trouver les tomates et les agrumes de – pour les contenus très bas à eux pourinov.

il faut marquer qu’aux gens corpulents souffrant de la podagre, bien qu’il est utile de se tenir pendant son traitement nizkokalorijnoj du régime, mais on ne peut pas en aucun cas souffrir de faim. La famine contribue à l’augmentation du niveau de l’acide urique dans le sang et, par voie de conséquence, le cours d’une maladie s’aggravera.

Au traitement de la podagre dans les conditions domestiques, en dehors de médicamentaire on utilise largement les méthodes nationales parfois très extraordinaires, mais efficace. Nous examinerons certains d’eux.

les Compresses du poisson

Ce moyen aide bien au traitement des éperons de talon (d’autres recettes du traitement des éperons sur les talons par les moyens nationaux regardez dans l’article spécial). Il faut séparer la viande de n’importe quel poisson de l’échine (2 kg), le diviser en 10 parties et mettre au congélateur emballé à tselofanovye kouletchki. Devant le rêve il faut sortir une portion, la décongeler, frapper l’endroit sensible du filet de poisson et enrouler du paquet. Par dessus mettre les chaussettes chaudes. Le matin retirer la compresse et laver le pied. À l’expiration de 10 jours les douleurs de goutte doivent reculer.

le Charbon actif au traitement de la podagre

La méthode Donnée ne vous guérira pas probablement de la podagre pour toujours, mais il est tout à fait capable de délivrer pour quelque temps des douleurs épuisantes dans les articulations enflammées.

Gorstkou du charbon actif dépique sur le moulin à café, ayant mené la quantité de poudre reçue à la moitié du verre. Ajouter il y a là-bas un peu d’ eau et un c. á soupe de la linette. Remuer tout jusqu’à la consistance pâteuse et graisser avec le mélange reçu l’endroit sensible pour une nuit. Par dessus infliger le polyéthylène et bander de quelque tissu. D’habitude l’allégement arrive déjà le matin.

l’Onguent selon une ancienne recette russe

Prendre l’huile à la crème pauvre en sel domestique et l’alcool en quantités égales. Fondre l’huile sur la poêle avant l’apparition de l’écume et prudemment verser là-bas l’alcool. Puis l’alcool faut aussi, en manifestant la prudence, incendier, attendre lui brulera et recueillir à quelque capacité l’onguent reçu. La garde il faut dans le réfrigérateur.

Pendant la crise de la podagre le traitement avec l’aide de cet onguent se réalise par voie de sa friction à l’endroit sensible. Et en outre faire cela il est nécessaire à côté de quelque source de la chaleur, par exemple, la cheminée, l’appareil de chauffage ou la batterie chaude du chauffage central. Frictionner avec la composition il faut jusqu’à ce que la douleur ne reculera pas.

la soupe D’oignon au traitement de la podagre

Laver 2-3 bulbes (avec la pelure), inonder de la litre de l’eau mettra sur le feu doux. Faire cuire jusqu’à ce que l’oignon ne sera pas cuit à point entièrement. Puis il faut ce coulis filtrer et accepter selon un verre 3 fois par jour jusqu’à la nourriture. La durée de l’accueil fait 10-15 jours, après quoi il faut faire l’interruption.

Ce moyen traite bien les douleurs de goutte dans les articulations. L’accepter il faut par les cours dans la mesure du retour des douleurs.

le Traitement de la podagre par l’iode

L’Iode est ancien et beaucoup par le moyen efficace au traitement de la podagre. Il faut prendre exactement 10 ml de l’iode et y diluer 5 comprimés de l’aspirine (l’acide acétylsalicylique). Doit résulter Finalement le liquide absolument incolore, avec qui il faut graisser les articulations malades pour une nuit. Par dessus mettre les gants chauds ou les chaussettes.

Sont utiles à cette maladie et les cuvettes de pied avec l’iode. Leur préparation doit prendre 3 litres de l’eau chaude, ajouter là-bas 3 cuillères à café de la soude alimentaire et 9 gouttes de l’iode. L’utilisation régulière d’une telle cuvette est très effective pour la réduction des bosses salines des os.

la Phytothérapeutique au traitement de la podagre

les Herbes – encore un puissant moyen, devant qui recule la podagre. Le traitement avec les moyens nationaux de cette maladie sous-entend pour l’essentiel les coulis et les liqueurs, contenant à la composition une plante, ainsi que leur combinaison. Par exemple :

  • la Camomille. Les sels font du coulis des fleurs de la marguerite (100г sur 10 l de l’eau) et 200г la cuvette pour les articulations frappées.
    (les fleurs) mélangent la camomille et le sureau noir dans les parties égales, inondent d’une petite quantité d’eau bouillante et réchauffent sans mener au point d’ébullition. Avec le coulis reçu mouiller de petits morceaux du tissu et mettre à l’endroit sensible. Cette recette aidera aussi à de dents, le mal de tête et la dorsalgie.
  • le Flot. Régulièrement boire nastoj les tours, fait comme le thé. Dozirovka chacune, selon goût. Zavarivanie produire par l’eau bouillie (non par l’eau bouillante) pendant 15 minutes. Doit résulter finalement la boisson dorée, qu’il faut boire absolument dans l’aspect chaud.
    si vous recueillez le flot indépendamment, suivez qu’elle soit non blet, dans le procès boutonizatsii des fleurs. Sécher l’herbe l’ayant recueilli mieux à de petites touffes dans la place sèche sombre.
  • le Lilas ordinaire. La bouteille en verre remplir par les fleurs du lilas, jusqu’au goulot sans condenser. Les inonder 200 ml d’une bonne vodka ou l’alcool. Digérer le mélange pendant 7 jours dans la place sombre, en secouant périodiquement.
    la liqueur reçue absorber selon 20-30 gouttes (l’alcool) ou 50 gouttes (la vodka) 3 fois par jour devant la nourriture.
  • la recette du professeur de S moi Sokolova à la podagre négligée. Préparer le mélange sec des plantes suivantes : la feuille du jeune bouleau (20 parties), la prèle champêtre (20 parties), l’écorce du saule (20 parties), la feuille de l’ortie dioïque (10 parties), les fleurs du sureau noir (10 parties), l’écorce du nerprun (5 parties), les fruits du genièvre (5 parties), les fleurs de la pivoine (5 parties), les fleurs kalendouly (5 parties), les fleurs du bleuet bleu (5 parties).
    Ensuite un c. á soupe du mélange reçu inonder 300мл de l’eau bouillante, envelopper et digérer pendant 30 minutes. Puis boire tout le coulis. Et ainsi répéter toutes les 2 heures avant l’allégement de l’état.

Et à l’achèvement on voudrait partager encore un conseil : se rappelez que sédentaire, la vie sédentaire est que la podagre très aime. Le traitement avec les moyens nationaux de cette maladie doit être accompagné absolument par les promenades de longue durée à pied et les exercices proportionnés aux forces physiques.

Vidéo selon le sujet :

ces documents vous seront intéressants :

les articles Semblables :

  1. Comme guérir la syphilis par les moyens nationaux la Syphilis est la maladie perfide vénérienne, le stimulant de qui – pâle treponema.
  2. Comme guérir la mastite par les moyens nationaux Très souvent les premiers mois de la maternité il arrive sont assombris par l’indisposition sous le nom.
  3. Comme dans les conditions domestiques éloigner et guérir le furoncle ? si vous n’aviez pas de furoncles, à vous beaucoup.

19 Commentaires pour l’article “Comme guérir la podagre dans les conditions domestiques par les moyens nationaux”

A pris exactement 10 ml de l’iode et a essayé y diluer 5 comprimés de l’aspirine. Les comprimés raspolzlis’, mais ne se dissolvent pas (tombent au dépôt), l’iode transparent ne devient pas.

Une de principales règles du traitement de la podagre est l’observation du régime équilibré excluant le poisson, les oeufs, de fève, l’oseille et la viande!

L’Iode n’est pas devenu transparent, l’aspirine s’est affaissée sur le fond par les grains. Que non ainsi ?

Je ne respecte pas quelques conditions ?

Aussi l’iode la couleur non pomenyal.v que la raison ?

La Marche l’auteur a embrouillé un peu. Non l’aspirine et anal’gin. J’applique personnellement ainsi. Dans le c. á soupe du restaurant rural j’écarte à la poudre menue le comprimé anal’gina. J’inonde de l’iode. Je remue spitchkoj/zoubotchistkoj/tchem-niboud’. Des secondes dans 10-15 liquide commence à s’éclaircir et se transforme à un peu violet transparent rastvor.na vatkou et porter sur l’endroit sensible.

Que cela dans cela est. Je connais sur la recette avec anal’ginom. Seulement il se mélange là avec l’alcool. Et pour le traitement des éperons, la varicosité et d’autres maladies des pieds.

Vers plus haut dit, j’ajouterai que l’acide est remis à ces articulations, la température de qui est réduite que facilite koistalloobrazovanie. Une vieille règle : il faut tenir les pieds dans la chaleur.

Étant le chimiste professionnel, le physicien et le microbiologiste, en s’appuyant sur les connaissances et littéraires je suppose que la PODAGRE (comme les maladies plusieurs autres) est le résultat de notre avec vous de l’analphabétisme (non la connaissance des bases de l’alimentation rationnelle), l’indiscipline (est connu, mais n’est pas accompli), la paresse (ne voulons pas perdre le temps et les forces sur l’étude, l’achat, la préparation et l’accueil opportun de la nourriture utile) et un tel péché comme la gastromanie (si on ne peut pas nuisible, mais vkousnen’kogo, et on veut beaucoup ou s’est habitué, on peut). Tous les péchés énumérés sont amenés inévitablement vers typique rencontrant de génération en génération près de la quantité immense de gens par nos maladies, y compris la PODAGRE. Tout commence par les violations du travail de l’intestin, qui sont provoquées par l’action de la succession des facteurs suivants :

1. Non juste excédentaire, inopportun, concentré avec les additions des conservants, particulièrement aux stress nerveux l’alimentation près de la plupart des gens;

2. Les conservants tuent la microflore naturelle de l’intestin qu’amène à l’aggravation de l’absorption des substances nécessaires et le retrait des scories. Aux conservants se rapportent : le sucre, le sel, le vinaigre. Tout piquant tout fumé, les antibiotiques en forme des comprimés, ainsi que dans les poules, dans la viande, dans le lait d’usine, les Conservants provoquent le café, les thés etc. disbakterioz. Le traitement dizbakterioza doit descendre vers infektsionistou et remettre les analyses. Il définira de quelles bactéries utiles chez vous peu ou non. Est absent Plus souvent bifidobaktery. Il y en a beaucoup à bifidokefirakh. De divers yaourts — les sources lakto — et les lactobacilles sont aussi utiles;

3. La réduction plus rapide avec l’âge (et le début de plusieurs maladies) l’activité physique et le métabolisme en comparaison de la réduction naturelle de la quantité de nourriture consommée (est continué à manger beaucoup et est bon, mais est nuisible);

4. Une mauvaise digestion de la nourriture excédentaire et macromoléculaire, qui dans l’aspect «cuit insuffisamment» entre à l’intestin (fermetures) et, partiellement, au sang;

5.сгущение avec l’âge du sang, et par voie de conséquence, «zachlakovannost'» des capillaires sanguins par les caillots (par exemple, «un mauvais» cholestérol), les microcristaux (par exemple, l’acide urique), absorbé au sang de l’intestin malade, mais les tissus non étudiés les substances nutritives, les produits du métabolisme, les colonies des bactéries, les champignons, les parasites, les virus etc.;

6. Le développement pathogène modifiant et ozlokatchestvlyajuchtchejsya de la microflore aux malades enflant, avec violé krovotokom, les places pourrissant.

7. Le rôle spécial, à mon avis, dans ce tableau terrible tels essentiels rusés et invincibles comme jouent les CHAMPIGNONS, qui se multiplient au rythme accéléré chez les gens avec le diabète et les gourmands. L’affaire dans la teneur en sucre augmentée et les produits avec haut glikemitcheskim par l’indice (l’amidon — les kissels, le pain blanc, les brioches, les pâtés — les gâteaux, le bonbon etc.) Qui joue le rôle double fatal. Premièrement, ces substances utile dans la norme, mais déjà à un petit superflu n’ont pas le temps de passer sur 100 % au glycogène (qui nous est nécessaire et se trouve utilement dans le foie) ou être utilisé sur la production de l’énergie. Le superflu va sur l’alimentation des microorganismes pathogènes, et, y compris les champignons. Deuxièmement, le superflu des sucres provoque la croissance des champignons. Pour malade de la podagre se trouve comprendre bien. Ainsi, par exemple, le microorganisme végétal unguéal chez les diabétiques l’affaire se rencontrant souvent. Le même chez les gens avec le noyau sur le pied. Je déjà non entendais une fois une telle plainte que, si manger plus de fromage blanc la source du calcium) sans sucre, de rien, et si avec le sucre, le noyau grandit plus, rougit et commence à être malade.

9 insuffisance rénale, particulièrement à même le sucre un peu augmenté, peut donner generalizovannouju la podagre avec l’envergure de tout l’organisme. Si les reins non vporyadke — TRAITEZ. Respectez le régime. Ne vous donne pas le dieu sur notch est beaucoup sucré et les albumines (la viande, le poisson, l’oiseau, laitier). Pour une nuit seulement les bouillies sur l’eau ou l’eau claire des Écureuil 3 heures avant le rêve

La CONCLUSION. Et que faire non au spécialiste malade de la podagre en l’absence de l’assistance médicale haute professionnelle ? Et voici, selon le mien que.

Il Faut lentement, graduellement avec la distension pour des semaines :

— Réduire sur 1\3 la quantité de nourriture consommée par vous, ayant ajouté simultanément la charge physique;

— S’asseoir pour la table, seulement dans le même temps selon 5-6 fois par jour, cesser de manger est sévère quand ont senti la saturation facile (PEREEDANIE portera le trauma pour plusieurs semaines.);

— Dans les intervalles entre la nourriture boire selon 1-3 verres de l’eau propre chaude chaque jour et toujours;

— Réduire à 3 fois sucré (chez âgé pas plus de 3 morceaux de sucre par jour (compte tenu des bonbons, la confiture et tout sucré);

— Il y a plus cuit et le moins possible rôti;

— En se trouvant à la maison toujours avancer, au magasin marcher plusieurs fois par jour, enlever aux membres de la famille tout le travail manuel domestique (otdykhat en étant strictement devant la nourriture.);

— Le matin et le soir la douche contrastée;

— 4 fois par jour la gymnastique;

— Nerveux et facilement excitable boire la sauge — l’herbe de la sagesse et se rappeler que les nerfs est plus faciles de calmer par les exercices physiques.

Pour le régime je répéterai connu que les goutteux doivent rudement réduire ou pour quelque temps éliminer l’accueil du poisson, les oeufs, de fève, l’oseille, la viande, les viandes fumées, les conserves. Les salaisons, les thés, le café, spirtosoderjachtchie les boissons, les champignons et NE PAS s’ÉNERVER. Les COLLÈGUES NERVEUX, se rappelez, la grande partie des problèmes est permise avec le temps la partie elle-même considérable ne se décide pas «au moins se fends» — il faut s’adapter. Avec les autres problèmes il faut laisser le plan des actions et commencer à travailler selon lui. Si se fatiguez fortement, transférez ce problème à la catégorie non décidé et crachez sur elle. Tout examinez avec les amis, et il est particulièrement important, avec les ennemis.

Rating
( No ratings yet )