Comme faciliter la douleur à l’arthrose dans les conditions domestiques

Artrovex acheter

l’Arthrose de l’articulation fémoro-tibiale : les symptômes et le traitement

Gonartroz, comme d’ailleurs, et n’importe quelle autre maladie a les symptômes caractéristiques :

  • la douleur geignant dans l’articulation, qui se renforce à la palpation ou aux mouvements au membre;
  • la courbature observée au refroidissement;
  • krepitatsiya (le craquement) dans l’articulation, qui se renforce avec le temps;
  • la gêne des articulations,
  • l’oedème local accompagné par une faible douleur.

Dans le stade initial gonartroz ne se manifeste pas pratiquement. À l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale le plus premier signe est la douleur insignifiante, qui apparaît aux charges physiques et passe vite dans l’état du repos. Dure plus longtemps la maladie, ses manifestations est plus vives :

  1. l’inconfort et l’indisposition se renforcent;
  2. les douleurs ne font pas dormir;
  3. en se délivrer souvent le repos n’aide pas même.

Chez vous fait mal l’articulation fémoro-tibiale. Que faire ? Supporter de fortes douleurs et plus loin ou guérir et oublier sur la douleur ? Et en effet, les moyens sont pour cela.

De Fortes douleurs dans l’articulation fémoro-tibiale, provoqué par l’arthrite, livrent beaucoup d’ennuis non seulement à la marche, mais aussi dans le repos. Le malade est irrité, provoqué, se plaint de l’insomnie, la faiblesse, la courbature.

Comme faciliter les souffrances ? Pour la réduction des douleurs il y a des moyens accessibles.

En fonction de la maladie — l’arthrite, l’arthrose ou le trauma du cartilage appliquent de différentes méthodes du traitement de l’articulation fémoro-tibiale.

Comment passer du stade piquant de la maladie au stade de la rémission et au rétablissement complet ?

«Retirer» la douleur provoquée par l’arthrite ou l’arthrose, ou réduire le niveau du syndrome douloureux par un mouvement de la baguette magique on peut, si la baguette magique est. Si elle est absente, s’arment de patience et utilisent l’ensemble comprenant tout de deux exercices.

la Méthode du pendule — est utilisée, en particulier, au traitement de l’arthrite et l’arthrose. L’essentiel de la méthode — aux frais des mouvements faciles vibratoires améliorer krovotok autour de l’articulation fémoro-tibiale. Cela permettra d’améliorer son alimentation et le drainage des toxines et les scories.

la Description de l’exercice. Le point supérieur du pendule — immobile. Chez vous ce sera le genou. Un autre point — opposé, dans le cas présent — le pied, fait les petits (.) Les mouvements vibratoires.

Il faut «afficher» «le Pendule» — votre pied de l’articulation fémoro-tibiale à pied — pour retirer la charge de l’articulation fémoro-tibiale. Il suffit de s’asseoir pour cela sur stolechnitsou de la table ou sur un autre objet plat, la hauteur de qui serait plus de distance de votre genou à pied.

Les Mouvements du «pendule» doivent être minimaux selon l’amplitude (3 — 5 centimètres). Selon la durée — 10 minutes. Selon la périodicité — chaque heure. C’est-à-dire, chaque heure jusqu’à 10 minutes vous accordez l’attention au genou malade.

Vous sentirez un Petit allégement dès le premier jour des études. Il faut exploiter par la suite le succès. Tout dépendra de vous.

la Durée de l’application de l’exercice «le pendule» — quelques semaines, si chez vous le stade initial de la maladie, et quelques mois, si votre maladie deuxième et est plus grande que le degré. Il faut s’orienter selon votre état de santé et les résultats de l’inspection.

Schématiquement les actions occupant sont représentées sur le dessin. Le travail contient la plupart des articulations des deux pieds. Aux frais de l’extension et la réduction des muscles et les liasses aussi, comme dans l’exercice précédent, on atteint l’amélioration du tonus des récipients des deux membres.

Finalement à eux se rétablit graduellement l’alimentation entrant selon les artères, et le reflux — selon les veines. Se photographie l’effort dans les tissus, diminue le syndrome douloureux. On peut trouver la description détaillée dans l’article sous le nom «l’Exercice pour les articulations des pieds».

Parallèlement avec l’exécution de ces deux exercices il vous est nécessaire de respecter la diète spécialement établie. C’est le moyen conscient du filtrage de ce que se trouve dans l’organisme et, en particulier, à votre articulation malade.

à l’observation du régime on ne peut pas appauvrir l’organisme, en refusant les produits définis. Il est nécessaire activement de remplacer les albumines animales par les végétaux.

Donnez à l’articulation ce qu’il demande pour son travail normal. Vous trouverez les recommandations sur la ration de l’alimentation dans l’article «le Régime à l’arthrite et l’arthrose».

Si vous poursuivent périodiquement artritnye les douleurs, on demande l’assainissement de tout l’organisme. Le mieux de cette tâche à vous aidera à venir à bout reconnu et à l’ouest la méthode du docteur en médecine du professeur Boubnovsky Sergey Mikhaïlovitch. On peut l’apprendre, ayant passé selon plus haut à lien amené.

Pour la réception de l’aide efficace dans une telle importante affaire pour vous, comme la restitution de votre santé, quoi que ce n’était pas pour quelqu’un inaccoutumé, commencer le traitement il faut de l’appel au Dieu, de la prière.

D’abord il faut dire la prière «notre Ottche». Le texte vous trouverez dans l’article «les prières Efficaces pour la lecture quotidienne».

À l’arthrite, l’arthrose, la podagre pour le retrait rapide de la forte douleur dans l’articulation fémoro-tibiale dans la pharmacie de poche domestique il suffit de tenir de nouveau — taki (en contact avec les exercices) seulement deux médicaments — dimeksid et ketonal.

Avec le même but à l’arthrose on applique la préparation effective de Kharpago — le gel (la production d’Arkofarma — la France). Plus en détail — dans l’article «Comme retirer la douleur dans l’articulation ?»

Probablement, le conseil suivant sera utile à ceux qui fait du sport. Si dans l’articulation fémoro-tibiale s’est arraché le morceau du cartilage, la personne peut éprouver aussi une très forte douleur. Que faire dans ce cas ? Le chiropracteur Gitt Vitaly Démianovitch conseille avant tout de se calmer et en aucun cas ne pas manifester l’héroïsme, en surmontant la douleur.

Puis selon la possibilité de décharger l’articulation fémoro-tibiale. Pour cela s’asseoir sur la chaise, mais ne pas faire une révérence. Pour la cessation des douleurs en s’appuyant sur la chaussette et en balançant un peu le pied, très prudemment plier le pied en haut-en bas, en élargissant alors la fente articulaire.

Dans quelques minutes la douleur elle-même passe. Plus en détail on peut apprendre cela et d’autres exercices du docteur Gitta selon la restitution des articulations, ayant passé selon le lien.

À de fortes douleurs liées à l’inflammation de l’articulation, il est recommandé d’appliquer le traitement avec les herbes, qui donnent antiphlogistique (l’airelle rouge, le gramen, la prèle champêtres, l’églantier), diurétique (le sureau noir, la marguerite, l’églantier), sedativnoe (la marguerite, sabel’nik paludéen) et insensibilisant (l’ortie, la menthe peretchnaya, le poivre siliqueux) l’action.

Par la suite par le rationnel utilisera nastoi et les coulis des herbes normalisant le métabolisme. Par exemple, rastoropchou.

Sur les moyens de l’application est plus haut que les herbes énumérées on peut lire, ayant passé selon les liens, ainsi qu’à la catégorie «l’Arthrite — le traitement avec les herbes».

Le signe Principal de l’arthrose est la douleur. Les moyens symptomatiques sont fixés aux patients en premier lieu. Ils influencent les manifestations de la maladie et en viennent à bout avec succès. Il faut comprendre Cependant que le groupe examiné des préparations n’agit pas sur la raison de la maladie, et coupe seulement le syndrome douloureux.

Pour vaincre la maladie, l’approche complexe insérant telles méthodes du traitement, comme l’accueil des anesthésiques, khondroprotektorov, la physiothérapie avec le massage et la gymnastique médicale, l’alimentation juste est nécessaire. Parfois pour le rétablissement complet on demande l’intervention rapide.

ne se trouve pas oublier cela. Pour guérir, il est nécessaire de s’adresser au médecin et accomplir toutes ses destinations et les recommandations. Seulement on peut surmonter ainsi la maladie et vivre avec la vie à valeur requise.

L’Apparition de l’arthrose du genou lient à l’inflammation de l’articulation.

Cette maladie est chronique et trouve l’expression dans l’endommagement des cartilages du domaine articulaire, est accompagné par les douleurs se renforçant à la marche.

l’Arthrose de l’articulation fémoro-tibiale, le traitement de qui occupe la période de longue durée, il croit comme la maladie la plus répandue de l’humanité moderne.

Le Traitement de l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale comprend l’ensemble considérable des mesures thérapeutiques, qui peuvent supposer parfois seulement les méthodes conservatrices, et dans les cas particuliers – l’intervention chirurgicale.

On peut recevoir le traitement Juste de la maladie, s’étant adressé seulement à un bon spécialiste.

Le Médecin, en vertu des inspections passées, pourra définir le stade du développement de la maladie et choisir le traitement compétent.

Atteindre du succès dans la lutte avec la maladie on peut seulement à l’application systématique des méthodes thérapeutiques, l’exécution de toutes les prescriptions du docteur.

la Question comprend dans celui-là, quel médecin aidera à venir à bout de la maladie ? Aux symptômes de la maladie on peut s’adresser à trois spécialistes.

Le Premier d’eux est revmatolog. Ce médecin aidera aux premiers symptômes de la maladie.

Notamment dans ses forces à révéler la maladie, fixer le traitement et ne pas admettre son passage au stade chronique.

le Médecin-orthopédiste s’occupera de la pathologie au stade tardif de la maladie. Pour l’essentiel, à lui s’adressent les patients, à qui n’étaient pas favorisés la thérapeutique médicamentaire.

Il faut passer le Traitement de l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale dans deux directions — les inadmissions de la progression ultérieure de la maladie et l’élimination des changements se trouvant dégénérescents.

Dans les conditions modernes on élabore la multitude des méthodes efficaces dirigées sur le ralentissement du développement de la maladie et la réduction de la douleur.

Pour la libération de la maladie il est important d’atteindre la décision des tâches suivantes : éliminer les sensations douloureuses et intensifier les procès de la régénérescence du cartilage, assurer l’alimentation du tissu cartilagineux, améliorer la circulation du sang.

Réduire la pression dans la place de l’endommagement des éléments articulaires. Affermir le tissu musculaire, qui adhère à l’articulation.

Contribuer à l’augmentation de l’élasticité des liasses et les tendons et restaurer la mobilité articulaire.

si l’affaire est arrivée à l’intervention rapide, pendant l’opération le médecin remplacera l’articulation frappée par le métallique. Mais c’est les mesures extrêmes, et il vaut mieux quand même essayer toutes les méthodes conservatrices pour la libération de la maladie.

Le traitement Médicamentaire de l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale suppose l’application de quelques groupes des médicaments donnant raznonapravlennoe l’action sur la raison de la défaite.

Les médicaments Principaux, qui sont utilisés dans le traitement, on peut diviser en groupes.

les Médicaments du groupe non stéroïde sont appliqués pour la réduction des sensations douloureuses et la réduction du degré du procès inflammatoire.

À ces moyens se rapportent les préparations contenant la substance agissant, — Diklofenak, Nimesoulid, Indometatsin et les autres.

les moyens Hormonaux

Le Traitement comprend la prévention de la dégénération du cartilage et sa restitution avec l’aide khondroprotektorov, ainsi que la réduction des sensations douloureuses. Pour retirer la douleur à l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale, fixent les groupes suivants des préparations.

Les Médicaments coupant le syndrome douloureux :

  1. NPVP (les préparations non stéroïdes antiphlogistiques) :
  • Diklofenak (Vol’taren);
  • Ibouprofen;
  • Najz (Nimesoulid);
  • l’Aspirine;
  • Indometatsin.
  1. les Analgésiques :
  • Paratsetamol;
  • Ketorol;
  • Anal’gin.

Il Arrive que les douleurs aux arthroses apparaissent en conséquence du spasme musculaire provoqué par le procès inflammatoire ou l’irritation des fibres par les accroissements osseux. Alors on peut appliquer miorelaksanty, retirant la maladiveté et les muscles affaiblissant :

Dans une série cas peut fixer les préparations combinées contenant l’analgésique et spazmolitik :

Il est nécessaire de connaître les particularités de l’utilisation qu’aidera à augmenter l’efficacité de leur application en présence des pathologies accompagnant.

  1. Sur le métabolisme du cartilage articulaire.
  • l’acide Acétylsalicylique;
  • Indometatsin;
  • Piroksikam;
  • Fenilboutazon.
  • Khondroprotektornyj l’effet :
  1. NPVS influencent négativement sur muqueux du canal alimentaire avec le développement de la dispepsie (les nausées, le vomissement, la réduction de l’appétit). Augmente le risque de l’hémorragie et la formation des ulcères.

Pour améliorer perenosimost’ et minimiser oul’tserogennye les effets secondaires, il est nécessaire :

  • utiliser Simultanément gastroprotektory (Omeprazol, Famotidin), les préparations combinées (artrotek).
  • Appliquer kichetchnorastvorimye les formes.
  • Fixer sélectif ingibitory ЦОГ-2 (TSelekoksib).
  1. NPVP agissent nefrotoksitchno.
  • Aggravent rénal krovotok :
  • Indometatsin;
  • Fenilboutazon.
  • Endommagent parenkhimou des reins :
  1. Possèdent koagoulopatiej et gematotoksitchnost’ju (provoquent l’anémie, trombotsitopeniya, l’agranulocytose).
  1. Donnent gepatotoksitchesky l’effet.
  1. Sont dangereux pour de diverses réactions allergiques.
  2. Sont capables de provoquer le spasme des bronches (aspirinovaya l’asthme).
  • Appliquent prudemment chez les patients avec l’asthme bronchique, les défaites erozivno-peptiques du canal alimentaire, les dispositions pour l’hémorragie, aux maladies du foie et les reins.
  • Acceptent après la nourriture.
  • on Ne peut pas reunir avec l’utilisation de l’alcool.
  • Chez les gens âgés il est nécessaire de fixer les doses minimales effectives par les cours courts.
  • aux Enfants jusqu’à 12-14 ans sont interdits :
  1. l’Aspirine;
  2. Ketorolak;
  3. Ketoprofen;
  4. Indometatsin;
  5. Meloksikam;
  6. Tenoksikam;
  7. Diklofenak.
  • Il est nécessaire individuellement de choisir les préparations avec une haute efficacité et le meilleur perenosimost’ju.
  • Il est indésirable d’accepter la position horizontale pendant 15 minutes aux fins de la prophylaxie ezofagita.
  • à une forte gêne sont acceptés tous les matins absorbant vite NPVP ou on utilise les médicaments agissant longtemps pour une nuit.

Gljukokortikosteroidy à l’arthrose sont appliqués en forme des injections intraarticulaires. Il est rationnel de les utiliser à l’inefficacité des méthodes standard. GKS retirent la douleur, répriment la destruction de l’articulation, possèdent l’action prolongée antiphlogistique se gardant de quelques heures à 3 semaines.

  • Kenalog.
  • l’Hydrocortisone.
  • Diprospan.
  • Triamtsinolon.
  • Metilprednizolon.

Tel sont sélectif NPVP – koksiby, possédant le minimum des effets secondaires et diminuant la douleur. Les meilleur de cette série :

  • Arkoksia (Etorikoksib);
  • Mervan;
  • Movalis;
  • Arlef;
  • Tselekoksib (eksinef);
  • Ksefokam (n’influence pas sur TCHSS, la pression artérielle et la fréquence de la respiration)

À 3 et 4 stades de l’arthrose de la douleur dans les articulations intense peuvent ne pas être coupés tabletirovannymi par les médicaments. Alors accomplissent les injections se subdivisant sur :

  • Intramusculaire/intraveineux.
  • les Piqûres à la cavité articulaire.
  • Gljukokortikosteroidy (Diprospan, Tseleston, Kenalog);
  • la Novocaïne;
  • sont incorporés Aussi khondroprotektory et gialouronovaya l’acide.

Novokainovye du blocus sont appliqués à de fortes douleurs. On incorpore 1 % solution au nombre de 20 ml dans l’articulation elle-même ou okolosoustavnye les tissus (les tendons, les muscles, les nerfs) pas plus de 3 fois par mois.

les moyens Extérieurs

On Peut utiliser au stade initial de l’arthrose, quand la douleur dans l’articulation est exprimée non fortement. Aux traumas il est nécessaire qu’il n’y avait pas endommagements des épidermes. Appliquent les gels, les emplâtres, les onguents, les comprimés dilués de Moumie ou le liquide pour les compresses.

  • la Possibilité de l’acquisition dans la pharmacie sans retseptournogo du feuillet.
  • Agissent localement sur l’articulation malade.
  • atteignent l’objectif Vite les destinations.
  • ne donnent pas l’action systémique, c’est-à-dire n’ont pas l’influence nuisible sur les organismes intérieurs.
  • Farmpreparaty avec NPVS. Donnent insensibilisant, protivootetchnoe, l’action antiphlogistique.
  • Avec l’acide salicylique.
  • À la base des moyens naturels :
  • du poison d’abeille (apizartron);
  • des extraits des plantes (sabel’nik, gevkamen).
  • les Onguents avec le contenu kapsaitsina (possèdent l’effet réchauffant, élargissent les capillaires, améliorent la circulation du sang) :
  • Espol.
  • Nikofleks.
  • Kapsikam.
  • Finalgon.

les moyens nationaux du traitement des arthroses entrent Dans ce groupe aussi.

  • les frictions Poivrées. 5 fruits du poivre piquant nettoyer, en petits morceaux couper (travailler dans les gants!), ajouter le verre de l’huile non raffinée. Mettre pour 10 jours à la place sèche sombre, filtrer. Aux douleurs frotter l’articulation, en enveloppant puis le tissu chaud.
  • le gingembre Séché concassé divorcer par l’eau jusqu’à l’état de la bouillie, appliquer en forme des compresses.
  • 1 art. de l. Des fleurs polyni inonder du verre de l’eau bouillante, digérer 40 minutes, filtrer. Enduire l’articulation deux fois par jour.
  • le Verre des couleurs sèches du lilas, 0,5 l de la vodka. Mélanger, digérer 10 jours. Filtrer. Frictionner aux douleurs.

Diminuer la douleur dans le genou et faciliter l’état du patient à l’arthrose les mesures suivantes aideront aussi :

  1. l’accueil Obligatoire khondroprotektorov. À l’application de longue durée on ralentit la destruction du cartilage, il y a sa restitution, s’améliore la production sinovial’noj les liquides – tout cela conduit à la réduction des sensations douloureuses.
  2. l’alimentation À valeur requise avec le contenu augmenté des vitamines du groupe à, l’insertion dans le menu des bouillons concentrés, la gélatine, la gelée de fruits, la galantine produit l’action favorable sur le cartilage de l’articulation.
  3. l’Utilisation des bandages spéciaux, les chaussures orthopédiques, les cannes et les béquilles pour l’allégement des charges physiques et le déplacement.
  4. les procédures Physiothérapeutiques contribuant au retrait des sensations douloureuses.
  • l’Électrophorèse avec anestetikami.
  • Magnitoterapiya.
  • le Laser.
  • l’Ultrason.
  1. les procédures De massage.
  2. LFK.
  3. l’Homéopathie.
  4. Giroudoterapiya.
  5. le Traitement avec les produits de l’apiculture.
  6. la Balnéothérapie.

Aux médicaments hormonaux se rapportent gljukokortikosteroidnye les préparations. Deksametazon entrent dans leur composition, l’Hydrocortisone et Prednizolon. Ils ont une grande quantité de contre-indication et sont capables d’amener au développement des complications sérieuses. Accepter les hormones se trouve alors, quand aucuns autres moyens ne viennent pas à bout de la douleur.

les préparations Hormonales possèdent puissant insensibilisant et antiphlogistique les effets, sont capables d’arrêter le procès de la destruction du tissu cartilagineux, mais restaurer ses hormones non dans l’état. On peut les utiliser en forme des comprimés, les onguents ou les injections. Le dernier moyen est plus effectif.

Pour la réduction de l’influence marginale par les spécialistes il est recommandé d’utiliser les préparations hormonales en liaison des vitamines. Une telle injection est capable de calmer la douleur dans les articulations en quelques minutes.

L’Anesthésie des articulations à l’arthrose est nécessaire dans la période piquante. Pour l’amélioration de l’état de santé appliquent les moyens non stéroïdes antiphlogistiques, les analgésiques et les hormones. La forme de l’émission des préparations utilisées dépend de l’intensité des symptômes. Les déclarations vers le traitement sont :

  • la vive douleur dans les articulations au fond de la thérapeutique totale de l’arthrose;
  • l’inefficacité des méthodes physiothérapeutiques;
  • l’aggravation de la qualité de la vie en raison des souffrances physiques;
  • la restriction de l’activité motrice provoquée par les douleurs.

Commencer l’accueil des anesthésiques il est recommandé sur la phase de la destruction du tissu cartilagineux et le développement des déformations, du code commence à être malade constamment. Il faut rendre la préférence NPVS, puisqu’ils retirent en supplément l’inflammation et accélèrent l’arrivée de la rémission. Passent simultanément la thérapeutique khondroprotektorami et les préparations spécifiques de l’arthrose.

Plusieurs boivent sans contrôle les analgésiques. Mais l’effet d’eux dure seulement quelques heures. Les moyens anal’geziroujuchtchie est admis utiliser comme le secours d’urgence pour le retrait rapide des symptômes, les médicaments systémiques antiphlogistiques ne commenceront pas à agir. Aux douleurs articulaires on peut accepter :

  • Anal’gin (65 rub. pour 20 comprimés). La substance active metamizol du sodium. Possède l’effet fébrifuge et insensibilisant. La dose razovaya 1 g, 3 maximums de vingt-quatre heures Anal’gin on peut appliquer dans 2 trimestre de la grossesse à la prescription du médecin. L’analogue est Baralgin et Prenait.
  • Nekst (295 roubles № 20). L’analgésique combiné, contient ibouprofen et paratsetamol. Ce particulièrement bien agit insensibilisant aux arthroses de l’articulation fémoro-tibiale. Il faut accepter selon un comprimé 400 200 jusqu’à 3 fois par jour. On peut passer le traitement des enfants dès 12 ans. Par temps vynachivaniya de l’enfant et la lactation la thérapeutique est passée selon les déclarations sévères médicales.
  • Efferalgan (198 roubles № 16). Les comprimés mousseux. Contiennent 0,5 g paratsetamola. Possèdent modéré anal’geziroujuchtchim et le fébrifuge. Aux jours environ 8 pièces peut accepter. L’analogue : paratsetamol

Pour le retrait rapide de l’inflammation piquante et la douleur dans les articulations appliquent kortikosteroidnye les préparations. Les fixent souvent comme insensibilisant à

l’Arthrose de l’articulation fémoro-tibiale

le Premier stade est une forme ordinaire du genou et la petite tasse non changée. À gialinovom le cartilage non plus est observé d’aucuns changements extérieurs. Cependant, quelque chose a échangé déjà, c’est les défaillances dans les procès de change, le métabolisme.

En conséquence de cela, apparaît le manque des substances les plus importantes, qui ne font pas être usés au cartilage et gardent son élasticité. Ces éléments les plus importants – gljukozamin et khondroitin, leur déficit provoque les procès dystrophiques.

Gljukozamin du composants pour la production de la graisse naturelle dans l’articulation, l’ingrédient sinovial’noj les liquides. Dès que le liquide cesse vrabatyvat’sya, apparaissent les douleurs caractéristiques à cause de la friction dans l’articulation et commence son usure.

Les symptômes Caractéristiques du stade donné :

  1. l’enflure Insignifiante, qui est capable d’apparaître sur l’antichambre, ainsi que sur l’arrière du genou, dans le trou. L’oedème ou l’enflure est une accumulation du liquide, qui est capable de couler de la cavité de l’articulation au trou poplité.
  2. les sensations Douloureuses à la marche longue, pendant la montée selon les marches, à la flexion du genou sous l’angle aigu.
  3. Après le repos la douleur disparaît l’amplitude motrice se rétablit.
  4. à la radiographie on observe la réduction de la fente interarticulaire, et les changements insignifiants de l’aspect de la sclérose soubkhondral’noj les os.

Pour calmer l’articulation et retirer la douleur au stade initial, il est nécessaire de respecter le régime de lit pendant quelques jours, faire le déchargement complet sur le genou et infliger le bandeau spécial de la bande élastique.

Ne se trouve pas appliquer les moyens irritant comme Kapsikama, Menovazina, ils sont capables seulement de l’effet insignifiant et superficiel.

Toutes ces préparations ont la propriété de retirer la douleur, mais ne pas éliminer la raison de la maladie. Sont destinés pour cela khondroprotektory. Le premier stade de l’arthrose des articulations fémoro-tibiales est ce temps favorable, quand il faut commencer l’accueil «des adjoints» naturels. Ils sont produits en forme des onguents, les gels, les injections, les comprimés et les capsules.

Sont fixés par le médecin traitant et sont acceptés selon le schéma défini par quelques cours.

Le Deuxième stade, en sont caractéristiques les procès plus complexes et sérieux :

  • la couche Cartilagineuse istontchaetsya dans une plus grande mesure, dans les terrains séparés il est absent du tout;
  • Progresse sinovit, et c’est visible selon l’oedème du genou. Sa complication – kista Bejkera, le phénomène assez fréquent;
  • Sgibanie du pied dans le genou livre les douleurs pénibles, de même qu’au mouvement. Plier jusqu’au bout le pied il ne se trouve plus;
  • au mouvement se fait sentir et se fait entendre le craquement;
  • Sur la photo on voit encore bol’chee le rétrécissement de la fente interarticulaire, l’accroissement du tissu osseux sous gialinovym khryachtchom, sont visibles les excroissances – osteofity dans ces places, où le cartilage manque;
  • à la visite on peut voir la déformation du genou, et taktil’no se fait sentir la brutalité de la peau et l’épaisseur.

Ici ne pas se passer déjà sans kortikosteroidov, qui sont incorporés à l’intérieur de l’articulation, la thérapeutique de base reste ancien. On applique la chiropraxie, ainsi que la gymnastique médicale. Pendant la restitution sont fixés khondroprotektory : Afloutop, Strouktoum, Khondroitin, Don.

  • la formation osteofitov Est caractéristique, le tissu cartilagineux manque presque entièrement;
  • Est visible la déformation soubkhondral’noj les os, sa condensation, pour la cavité de l’articulation caractéristique est l’apparition des chondromes;
  • la fente Interarticulaire n’est presque pas visible;
  • les Pieds commencent à prendre la forme KH-figurative;
  • la Douleur ne livre pas et devient importun et constant;
  • le Mouvement devient limité, parfois impossible;
  • Commence le procès graduel atrofirovaniya des muscles sur les jambes et les cuisses.

Le Malade il est nécessaire de diminuer les souffrances et au moins quelque peu garder les fonctions motrices. On ajoute dans le cas présent les préparations en forme des injections avec gialouronovoj par l’acide pour la graisse des articulations. Au troisième stade tardif ou de la pathologie, khondroprotektory ne joueront pas déjà le rôle considérable.

Dans les cas les plus lourds, quand il est impossible de sauver l’articulation, on applique le traitement chirurgical. Parmi les mesures radicales on peut appeler endoprotezirovanie de l’articulation fémoro-tibiale, l’arthroscopie.

Aujourd’hui les pharmacies proposent un assez large choix des préparations pour koupirovaniya à la douleur à l’arthrose. Parmi de divers groupes, on peut s’arrêter sur les médicaments contrôlés et les plus effectifs.

  1. Indometotsin en forme des bougies rectales lutte avec l’inflammation, la douleur, la chaleur, a fort antiagregatsionnoe la propriété. Il est recommandé par les spécialistes à l’arthrose, puisque restaure la structure du cartilage.
  2. Meloksikam. Les pharmaciens proposent le traitement avec les comprimés, les bougies et les injections. C’est sélectif ingibitor ЦОГ-2, réduisant l’inflammation, la reproduction prostaglandinov, diminue la douleur.
  3. Ortofen ou Diklofenak est produit dans deux aspects, comme les comprimés et les injections intramusculaires. Est fixé pendant l’aggravation.
  4. Ibouprofen ou Nourofen, peut-être, la préparation la plus connue du groupe donné. Lutte avec l’inflammation, en réprimant la production prostaglandinov. L’efficacité est atteinte dans 15 minutes. Est produit en forme des suspensions et les comprimés.
  5. Anal’gin – le moyen connu contre la douleur, bien que son action non de longue durée.
  6. Najz – le bloqueur ЦОГ-2, résiste à la nécrose des tissus, lutte avec les procès dégénérescents.
  7. Ketanov – retire le syndrome douloureux, mais non sur la période longue.

Il faut dire sur les effets secondaires, qui sont près de toutes ces préparations. Avant tout, cette influence négative sur la membrane muqueuse jeloudotchno – la route intertinale. Assez souvent chez le malade après l’accueil de longue durée des moyens donnés apparaissent les douleurs dans l’estomac, ponos, le vomissement, l’hémorragie à JKT.

Kortikosteroidy

La Liste des moyens, qui seront est présentée, se rapporte au groupe des médicaments, qui viennent à bout avec succès des procès inflammatoires, les oedèmes, la douleur et l’immobilité des articulations fémoro-tibiales. Ils ont l’application comme les injections incorporées directement dans l’articulation malade, sa cavité.

Ketalog, l’Hydrocortisone, Diprospan, Flosteron, Tseleston ont la tâche — principale de diminuer la douleur et donner la possibilité au malade de se déplacer.

les injections Intraarticulaires se font dans les conditions stationnaires pour éviter les conséquences possibles négatives et les complications.

la Nécessité LFK à la maladie kolen, n’est pas passible de la discussion. Régulier l’étude non seulement améliorent la mobilité de toutes les parties de l’articulation, mais aussi retirent les douleurs, affermissent les structures musculaires, en créant autour des articulations malades le corset sûr.

Avant les exercices il est nécessaire de se dégourdir, se réchauffer. Faire les exercices on peut dans la position en étant assis ou en étant, lentement et sans brusquerie dans les mouvements. Ne se trouve pas s’orienter vers les sports actifs, pour le traitement les exercices de force ou statiques, ainsi que la navigation s’approcheront.

La fente Articulaire se rétrécit, ses bords prennent la forme aiguisée. Est accompagné par les symptômes :

  • Bolyat du pied aux charges de longue durée, pendant la montée selon les marches. Pour retirer la douleur dans les genoux à l’arthrose, il suffit de se reposer.
  • la Gêne de l’articulation tous les matins ou après une longue présence dans une position.
  • un Petit oedème aux frais de l’augmentation de la quantité de liquide intraarticulaire.

à cette période la maladie cède le plus bien au traitement, mais d’autre part ses manifestations sont tellement insignifiantes que les gens n’y concentrent pas l’attention, en acceptant pour la fatigue. C’est pourquoi ils ne s’adressent pas au médecin, en manquant le temps précieux, et la maladie progresse.

le Deuxième stade

À cette étape les symptômes se renforcent :

  • la douleur intense aux mouvements, sgibanii;
  • se garde la gêne de matin;
  • le craquement et les clics;
  • l’enflure exprimée;
  • la déformation de l’articulation;
  • la modicité des mouvements : plier le pied dans le genou il ne semble pas entièrement possible.

le tissu Cartilagineux continue à tomber en ruines, se forme encore plus des terrains non couverts d’elle.

  • le syndrome douloureux est rudement exprimé, retirer la douleur à l’aide du repos on ne réussit pas – elle apparaît et dans le repos, dérange pendant le rêve;
  • la déformation exprimée de l’articulation;
  • la modicité rude du mouvement, kontraktoury;
  • la violation de l’axe du membre;
  • le boitement.

S’Atrophieront les muscles de la cuisse et la jambe.

  • la douleur Intolérable ne passant pas dérangeant dans n’importe quelle position.
  • l’Absence des mouvements dans l’articulation.
  • le Déplacement à l’aide des béquilles, à la défaite bilatérale – sur la voiture d’invalide.

le tableau Clinique

L’Inflammation de l’articulation peut accompagner de diverses maladies. L’arthrite est rarement la maladie indépendante, il apparaît au fond des autres pathologies. Les patients sont tourmentés les années des symptômes de l’inflammation, tentent de couper les sensations douloureuses par les médicaments achetés dans la pharmacie, et au médecin s’adressent seulement dans la situation extrême.

C’est répandu, mais la tactique incorrecte. À l’apparition quand même un signe caractéristique des arthrites, il faut passer l’inspection complexe pour la définition des raisons du développement du procès pathologique. Le tableau clinique se caractérise par telles manifestations :

  • intense, la vive douleur dans le domaine de l’articulation frappée (se renforce au mouvement);
  • la froideur, la rubéfaction de l’épiderme, est possible l’enflure et l’oedème;
  • l’augmentation de température du corps;
  • les sons (craquement) atypiques au changement de la position;
  • l’apparition deformatsionnogo du procès;
  • la gêne, zatekanie après le séjour de longue durée à l’état immobile (le rêve, le repos sur le divan ou le fauteuil).

les sensations Douloureuses aux arthrites ont les particularités. Au courant chronique du procès pathologique le syndrome douloureux apparaît principalement pendant le mouvement ou au changement de la position du corps.

les Comprimés et les capsules du groupe NPVS

Existe au total près de 40 différents aspects des médicaments de ce groupe. Mais non ils sont également effectifs aux douleurs dans les articulations. Sont appliqués le plus souvent quelques insensibilisant à l’arthrose, contenant NPVS :

  • «l’Aspirine» est le plus connu et il y a longtemps le moyen utilisé. Il retire la douleur et l’inflammation, ainsi qu’aide à ralentir la destruction de l’articulation. Mais l’action de l’acide acétylsalicylique non fort, c’est pourquoi elle aide seulement aux stades initiaux de la maladie.
  • «Indometatsin» est un des plus répandu insensibilisant à l’arthrose. En effet, cette préparation retire vite la douleur, il est effectif aussi pour l’élimination de l’inflammation et l’oedème. Il peut être vendu sous les noms «Metindol», «Indotard», «Indobene», «Revmatin».
  • les préparations à sa base fixent «Diklofenak» et souvent à l’arthrose. Son action est bien équilibrée, les préparations retirent vite la douleur et l’inflammation. Il y a beaucoup de moyens à la base diklofenaka : «Ortofen», «Diklofen», «Diklobene», «Rapten», «Naklofen», «Baraten» et les autres.
  • «Ibouprofen» est un moyen le plus sûr non stéroïde antiphlogistique. Est permis de l’accepter même pendant la grossesse et la lactation. Mais la préparation peut ne pas venir à bout de fortes douleurs à l’arthrose. Ibouprofen se trouve dans tels médicaments : «Nourofen», «Broufen», «Motrin», «Reoumafen».
  • «Ketorolak» est capable de retirer même de fortes douleurs. On peut l’acheter sous les noms «Ketorol», «Ketalgin», «Dolak».
  • «Movalis» est une préparation de la nouvelle génération. Il est transféré mieux par les patients. Et à l’application juste retire vite les douleurs et l’inflammation. Il est rationnel de l’utiliser dans le cas où la thérapeutique de longue durée est nécessaire.
  • «Fenilboutazon» est assez fort insensibilisant. À l’arthrose de l’articulation pelvienne l’appliquent d’habitude notamment, puisque les douleurs de plus très fort. Mais à cause d’une grande quantité d’effets secondaires le fixent au temps court, seulement pour le retrait de la crise.

le Traitement aux maladies des articulations doit être complexe. Une de principales composantes de cet ensemble – l’anesthésie à valeur requise. Sans injections et les comprimés aux douleurs dans les articulations on ne réussira pas à atteindre ces buts, pour qui commence tout le procès médical.

Le Plus premier pas en voie de la libération de la personne des douleurs pénibles articulaires, indépendamment de la maladie causale, doit être la destination non narcotique analgetikov. Les préparations de ce groupe donnent un assez bon effet de l’anesthésie avec le dommage minimal à l’organisme.

la substance Agissant et les noms commerciaux les Particularités de l’application
par Metamizol (Anal’gin, Soul’pirin) les Comprimés possèdent l’effet modéré insensibilisant. Les formes in’ektsionnye donnent une bonne anesthésie. La durée de l’effet à un non fort syndrome douloureux de 3-4 à 5-6 heures.
Ketorolak (Ketanov, Ketolong, Ketalgin, Ketoprofen) Sont produits sous de différentes formes médicinales. Même les comprimés insensibilisant possèdent un assez puissant effet analgésique. La durée de leur action environ 6-8 heures. Le syndrome fortement exprimé douloureux peut demander de l’utilisation plus fréquente des préparations du groupe donné.
Deksketoprofen (Deksalgin)
Lornoksikam (Ksefokam, Larfiks) Uns des plus forts analgésiques du groupe non narcotique de la douleur dans les articulations. Se distinguent par la cherté relative, c’est pourquoi sont fixés seulement dans les cas de la douleur exprimée. L’utilisation dans la pratique pédiatrique est rudement limitée. La durée de l’effet insensibilisant environ 8 heures.
l’acide (Aspirine) Acétylsalicylique l’effet Insensibilisant faible. Sa durée n’excède pas 2-3 heures. Sont montrés pour koupirovaniya du syndrome facile douloureux.

Il est important de se rappeler! Nenarkotitchesky insensibilisant sont le groupe principal des moyens analgésiques aux douleurs dans les articulations. Leur utilisation doit être construite à la raison differentsirovannogo de l’approche qu’est lié à une différente efficacité, la probabilité des effets secondaires et vyrajennost’ju les douleurs!

En dehors du traitement de la douleur, les préparations du groupe donné sont capables d’influencer sur patogenetitcheskie les groupes de plusieurs maladies de l’appareil articulaire. Les particularités cliniques de leur application sont telles qu’au fond de l’accueil de longue durée tabletirovannykh des formes apparaît l’irritation de la membrane muqueuse de l’estomac et le duodénum.

Parfois cet effet secondaire devient la raison de la formation des ulcères piquants saignant ou l’aggravation de l’ulcère peptique chronique. C’est pourquoi l’anesthésie à l’aide des comprimés non stéroïdes antiphlogistiques doit se marier avec l’accueil des préparations diminuant la sécrétion gastrique (omeprazol, famotidin). De l’actualité spéciale c’est la règle mérite chez les patients du groupe du risque.

Parmi les préparations les plus répandues ça vaut la peine de noter :

  1. Diklofenak et ses analogues (dikloberl, ortofen, olfen);
  2. Paratsetamol (panadol, efferalgan);
  3. Indometatsin (metindol, indolmin);
  4. Ibouprofen (imet, nourofen, iboufen);
  5. Nimesoulid (nimid, nimesil, nimoulid);
  6. Meloksikam (revmoksikam, movalis);
  7. Tselekoksib (tselebreks).

toutes les préparations possédant l’effet insensibilisant aux frais de l’influence sur opioidnye les récepteurs du centre douloureux de l’encéphale, sont considérées les plus énergiques. Si bolyat les articulations, vers leur destination viennent dans les cas exceptionnellement rares.

De fortes douleurs non coupées par n’importe quels autres moyens et les moyens peuvent devenir la Déclaration pour un tel aspect de l’anesthésie. La particularité de l’anesthésie par les préparations narcotiques dans ce qu’au fond de l’introduction apparaît toujours l’accoutumance.

Tous les moyens narcotiques pour l’anesthésie sont produits à in’ektsionnom l’aspect. Il y a des comprimés de certains d’eux :

les sociétés Modernes pharmaceutiques ont réussi à créer les préparations, qui produisent l’action sur opioidnye les récepteurs du cerveau, mais ne provoquent pas l’accoutumance et l’action psychotrope. Leur effet insensibilisant aux douleurs articulaires est comparé avec tel à l’utilisation des insensibilisants narcotiques.

Le Seul manque des préparations de ce groupe – un assez haut coût. Bien que, en comparaison des médicaments énergiques du groupe des préparations non stéroïdes et non narcotiques, elle même soit plus bas.

Il est important de se rappeler! Narcotique insensibilisant on ne peut pas librement acquérir dans un large réseau de pharmacie. Ces préparations sont passibles du compte sévère et se réalisent exceptionnellement selon la recette spéciale du médecin!

Les Douleurs dans les articulations peuvent être conditionnées différent patogenetitcheskimi par les mécanismes. Parmi eux : l’inflammation, la destruction du cartilage articulaire et les os, le spasme musculaire apparaissant une seconde fois. C’est pourquoi il faut venir dans certains cas vers l’utilisation des préparations des différents groupes médicinaux :

  • les Moyens retirant le spasme musculaire et l’effort (tizaloud, sirdaloud, midokalm);
  • Gljukokortikoidnye les hormones (metilprednizolon, medrol);
  • les moyens Combinés. La combinaison typique – NPVS avec miotropnymi spazmolitikami (spazmalgon, renal’gan, baralgetas).

Ces médicaments prennent la première place selon l’efficacité. Entrent dans tous les schémas principaux du traitement des arthroses. Les préparations possèdent puissant anal’geziroujuchtchim et l’action fébrifuge.

Malgré une haute efficacité, les moyens non stéroïdes antiphlogistiques ont une série de contre-indications, qu’il faut prendre en considération.

Nourofen du Forte

les Comprimés contiennent 400 mg ibouprofena. Ils sont capables d’insensibiliser dans 45 minutes. L’action anal’geziroujuchtchee se prolonge jusqu’à 8 heures. La dose maxima pour les adultes 1200 mg aux jours.

Le Coût de 12 comprimés selon 400 mg 106 roubles. On peut acheter les capsules au nombre de 10 pièces pour 210 roubles. Les analogues : Ibouprofen, les Sorts d’art, l’Instant, Nekst.

Les Comprimés contiennent 100 mg diklofenaka. Sont destinés au traitement symptomatique et le retrait des douleurs dans les articulations. Vol’taren pénètre à sinovial’nouju le liquide pendant 2 heures. L’anesthésie dure jusqu’à 12 heures. Accepter le moyen on recommande une fois par jour.

Le Médicament à dozirovke 100 ne fixent pas aux enfants jusqu’à 18 ans, les femmes enceintes dans 1 3 trimestre et les femmes nourrissant. Les contre-indications sont aussi l’insuffisance rénale et de foie, l’ulcère de l’estomac et la prédisposition vers les hémorragies.

Stoimost’ Vol’tarena 100 de 1450 roubles pour 21 pièce. Dozirovka selon 0,05 g se passera à 280 roubles №20. Les analogues : Diklak, Diklogen, Diklofenak, Ortofen.

La préparation Suisse à la base ketoprofena. Est destiné au retrait des symptômes de l’inflammation et l’anesthésie aux maladies dégénérescentes des articulations. La dose recommandée 200 mg aux jours sur 2 accueils. Boire le lait.

La Préparation est contre-indiquée dans le dernier trimestre de la grossesse, pendant la lactation et chez les patients jusqu’à 15 ans. Le traitement passent avec la prudence en présence des pathologies des organismes intérieurs.

Les Comprimés contiennent 7,5 ou 15 mg meloksikama. La substance active donne est électorale l’influence sur la source de la douleur, avec l’action minimale négative sur l’enveloppe de l’estomac. Ameloteks est khondronejtral’nym le moyen et n’influence pas la destruction ultérieure du cartilage interarticulaire.

les règles Totales de la lutte avec la douleur

Pour retirer vite la douleur à l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale, il est nécessaire :

  • Réduire au minimum n’importe quelle charge physique;
  • Utiliser la canne pour la réduction de la pression mécanique;
  • Prévenir zagoustenie du sang pour que les substances nutritives puissent pénétrer dans les récipients les plus petits;
  • Appliquer les médicaments fixés par le médecin.

Diminuer la charge de l’articulation malade on peut avec l’aide de la genouillère spéciale. On peut utiliser un tel produit comme chaque jour, et aux périodes des aggravations de la maladie.

La Décision comment souvent et quel type du bandage il faut porter, doit être acceptée par le médecin traitant.

Retirer la tumeur et la douleur à l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale on peut, en utilisant les méthodes simples nationales. Quand fait mal le pied, ne se trouve pas se dépêcher de prendre les médicaments chimiques. La recette proposée nationale – le vrai sauvetage.

Il est nécessaire de faire la compresse avec la bardane. Quelques feuilles fraîches faut laver, échauder et mettre par la partie duveteuse à l’articulation malade. Insensibiliser le pied on peut aussi, en utilisant les feuilles séchées, qu’avant l’utilisation il faut tremper.

L’Efficacité était prouvée aussi par le traitement des cartilages de genou par les moyens suivants :

  • les Applications avec le jus frais de la chélidoine pour 30 minutes;
  • le Massage avec le miel;
  • la Compresse des perce-neige concassées pour 15 minutes;
  • la Compresse des feuilles du bouleau pour une nuit;
  • les Frictions par la liqueur d’eau-de-vie de l’ortie.

Avec l’aide des moyens simples on peut calmer la douleur. Ne se trouve pas appliquer le traitement national dans les cas où les sensations désagréables sont intolérables et remuent le rêve à valeur requise. Il faut coordonner n’importe quel traitement de longue durée avec le médecin traitant.

les moyens Hormonaux

  • les moyens non Stéroïdes antiphlogistiques;
  • Khondroprotektory;
  • les Analgésiques et spazmolitiki;
  • Gialouronovaya l’acide;
  • les Diurétiques.

S’Occuper de l’autotraitement ne se trouve pas. Certains médicaments ont les contre-indications, c’est pourquoi se trouve absolument consulter avec le médecin.

Au diagnostic de l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale (gonartroza), les médicaments de ce groupe fixent aux patients en ordre obligatoire. Le traitement aide à enlever l’enflure, éliminer la douleur, la rubéfaction.

Les Médicaments de ce groupe sont produits en forme des onguents, les comprimés ou la solution pour les injections. Ils se distinguent selon l’efficacité. Parmi les médicaments non stéroïdes antiphlogistiques est compté près de 40 aspects.

Le plus souvent diminuer la douleur à l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale on peut avec l’aide de telles préparations :

  • l’Aspirine – aux stades initiaux de la maladie;
  • Indometatsin – s’impose mestno sur l’articulation enflammée;
  • Diklofenak – est appliqué en forme des piqûres;
  • Ibouprofen – est le plus sûr;
  • Ketorolak – aide même aux derniers stades de la maladie;
  • Movalis – est transféré bien, il est permis pour l’utilisation de longue durée;
  • Fenilboutazon – appliquent de courte durée à l’arthrose des grandes articulations et une très forte douleur.

aux symptômes fortement exprimés le médecin traitant peut recommander l’application simultanée de la préparation à la fois sous quelques formes : mestno et dans les comprimés.

Tous les médicaments du groupe NPVS exercent l’influence indésirable sur les organismes intérieurs. C’est pourquoi leur incontrôlé est strictement interdit à la tonique.

Khondroprotektory – les substances, capable de ralentir le procès de la destruction du tissu cartilagineux. Ils aident à restaurer le cartilage et sinovial’nouju le liquide, en ralentissant les procès pathologiques se passant dans l’articulation. L’application de longue durée et régulière coupe la progression de la maladie.

Grâce à la thérapeutique avec l’aide khondroprotektorov baisse vyrajennost’ du syndrome douloureux. Pour le compte regeneratornykh, loubrikatsionnykh et les propriétés amortissables diminue l’oedème et la douleur. S’améliore l’alimentation de l’articulation malade, les récepteurs douloureux s’irritent non ainsi souvent que contribue à la réduction de la douleur.

Faciliter les symptômes désagréables on peut avec l’aide de tels médicaments :

  • de Don – est produit dans l’aspect sache et la solution pour les piqûres;
  • Artra – appliquent dans les capsules et les comprimés;
  • Afloutop – la préparation incorporent directement dans l’articulation fémoro-tibiale ou vnoutrimychetchno;
  • Strouktoum – les capsules luttant activement avec les oedèmes.

Pour l’acquisition du meilleur effet khondroprotektory il faut appliquer longtemps. La cure est définie à titre individuel par le médecin.

Le Traitement avec ces moyens ne doit pas être de longue durée. Les préparations utilisent à titre du «secours d’urgence» pour rapide koupirovaniya les douleurs.

La forme Principale de l’émission – les ampoules, bien que certains moyens produisent dans les comprimés. Pour retirer l’inflammation à l’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale et vaincre la douleur, acceptent Midokalm, la Papavérine ou Baralgin.

Plus tôt fixaient plus souvent «l’Aspirine». Maintenant l’ont exclu de la thérapeutique de l’arthrose. En présence de la multitude de faits marginaux la préparation retire la douleur seulement aux stades initiaux de la maladie.

de Gialouronovaya l’acide fait partie biologique sinovial’noj du liquide, pour le compte duquel l’articulation reste mobile et se défend de la friction. L’introduction de cette substance contribue à l’amortissement et l’amélioration de l’état de la plaque cartilagineuse.

Certains médecins comparent gialouronovouju l’acide à la prothèse liquide. Il faut accepter la décision de la nécessité d’un tel traitement de l’articulation fémoro-tibiale avec le docteur.

les Diurétiques à l’arthrose aident à lutter avec les oedèmes. Si le liquide superflu s’accumule, elle se réunit dans les tissus. Mais abuser de tels médicaments ne se trouve pas, puisque ensemble l’urine déduit les vitamines et les minéraux, qui sont nécessaires à l’organisme. D’accepter préparations le Furosémide, Torasemid ne coûte qu’à Laziks ou à la destination du spécialiste.

Peuvent être appliqués et tels anesthésiques extérieurs à l’arthrose, comme «Bichofit», la bile médicale, l’iode, la térébenthine, le vinaigre, l’extraction des plantes. La médecine nationale accumule l’expérience considérable de l’application des coulis des herbes et d’autres substances pour le retrait des douleurs.

Sont plus effectifs ces moyens, qui contiennent quelques substances. Cela peuvent être khondroitin, gljukozamin. Les plus répandues sont telles préparations :

se Trouve se rappeler que seulement insensibilisant à l’arthrose des articulations n’amèneront pas à la guérison. Cela seulement une des méthodes de la thérapeutique complexe. Après a cessé la douleur, il est nécessaire de continuer le traitement, autrement les symptômes reviendront de nouveau.

À présent

l’arthrose

Les articulations est la maladie la plus répandue de l’appareil oporno-moteur. Et en outre le mode de vie municipal, l’absence du mouvement actif, le trauma sont uns des facteurs prédisposant au développement de la pathologie donnée.

Les Pronostics témoignent de ce que la population de souffrant de l’arthrose dans les années à venir grandira seulement. Selon les dernières données parmi la population des États-Unis de 7 % souffrent de diverses formes de l’arthrose. La statistique parmi les pays de la CEI non se distingue beaucoup de tel dans les pays développés.

Cette pathologie est une des leaders d’après le nombre les raisons de la réduction de la capacité de travail et invalidizatsii les populations. Et en outre les défaites des articulations sont venues pas absolument sur les catégories des citoyens de l’âge de retraité – le pic de la maladie vient sur les groupes d’âge de 40-60 années.

Pour comprendre les raisons et le mécanisme du développement de l’arthrose il est nécessaire en bref de prendre connaissance de la structure anatomique et microscopique de l’articulation et ses tissus.

Anatomitcheski l’articulation est présentée par l’articulation de deux et plus os. L’articulation assure la possibilité du mouvement des surfaces articulaires des os de l’articulation. Les autres particularités des articulations (la forme, l’aspect du mouvement, la limite de charge) sont définies génétiquement et les particularités fonctionnelles.

Il est naturel que toutes les surfaces frottées doivent posséder la couverture spéciale et régulièrement être graissé pour le glissement libre. Dans les articulations c’est assuré par les particularités de la structure des disques cartilagineux de l’articulation et la présence dans la cavité de l’articulation, soi-disant, sinovial’noj les liquides, qui est biologique loubrikantom.

Il est naturel que la cavité elle-même de l’articulation doit être protégée contre les influences extérieures est est assuré grâce à la capsule articulaire, qui fait la cavité de l’articulation hermétique. Notamment muqueux de la capsule articulaire élabore sinovial’nouju le liquide, qui assure l’alimentation de la surface articulaire du cartilage et contribue à l’acquisition du glissement maximum.

Naturellement dans notre organisme il y a une multitude d’articulations, qui assurent de divers aspects des mouvements, éprouvent de diverses charges et ont divers la réserve de solidité. Les mouvements dans les articulations sont définis par la structure de l’articulation, l’appareil de ligament, qui limite et affermit l’articulation, les muscles, qui se fixent aux os articulés au moyen des tendons.

Comment le cartilage articulaire sous le microscope a l’air ?

En fait notre appareil oporno-moteur est formé par le tissu cartilagineux des différents aspects. Dans le paragraphe donné nous examinerons seulement gialinovouju le tissu cartilagineux, qui forme les surfaces articulaires des os. Comme tous les tissus biologiques de notre organisme, le tissu cartilagineux contient les carreaux appelés khondrotsitami.

Ces carreaux s’occupent de l’organisation et la construction du tissu cartilagineux. KHondrotsity synthétisent les aspects définis du collagène et la substance, qui remplissent la carcasse de collagène du cartilage. Le collagène donne la solidité et l’élasticité du tissu cartilagineux, et la substance principale remplissant les méats donne au collagène l’élasticité et les propriétés glissant.

La Fonction de la synthèse du collagène et la substance principale de l’articulation est sur, soi-disant, khondroblastakh. Mais dans le cartilage il y a des carreaux avec les fonctions opposées – la dissolution du collagène et la substance principale, c’est les carreaux s’appellent khondroklastami.

l’Arthrose que cela ? Par l’arthrose (l’ostéoarthrose) les médecins comprennent la maladie complexe dégénérescente entraînant le disque cartilagineux des os, formant l’articulation. Cela ne signifie pas du tout que la raison des procès dégénérescents sont seulement les violations au plus gialinovom le cartilage – les raisons beaucoup plus et ils sont divers. Les raisons de l’arthrose des articulations

le Développement de l’arthrose au fond de la charge augmentée physique En général, cet aspect de l’arthrose les personnes les corps possédant la masse augmentée souffrent. Simplement leurs articulations ne sont pas comptées sur le déplacement dans l’espace de telles charges. C’est pourquoi, le serrage augmenté, qu’éprouvent au mouvement les articulations fémoro-tibiales de la personne dans le 3-ème stade de l’obésité amène aux microtraumas du cartilage. Que, peut amener en fin de compte à la violation des propriétés glissant du cartilage et la réduction de la mobilité de l’articulation. Chez les sportifs de l’endommagement des articulations, en général, se passent en conséquence des différences rudes et fréquentes de la pression entre les surfaces cartilagineuses à la traumatisation des articulations, aux charges augmentées sur non progretye les articulations.
les Traumas des articulations et les déformations innées ou acquises de l’appareil oporno-moteur à ces états peut être amenés à l’arthrose par le contact inadéquat des surfaces articulaires des os. Dans ce cas toute la charge au mouvement ne sera pas distribuée régulièrement selon la surface articulaire et, dans les places du serrage augmenté on formera les microtraumas. L’exemple de telles pathologies disposant sont : le rachitisme, kifoz, skolioz, la jonction incorrecte des fractures des os avec les déformations des os des membres, la déformation O-figurative ou KH-figurative des pieds.
les Violations des procès de l’autorénovation du tissu cartilagineux En général, ce mécanisme du développement de l’ostéoarthrose a lieu en présence des procès inflammatoires dans l’organisme, à la violation de la circulation du sang, les violations hormonales. Est à la base le caractère inadéquat de la régénérescence (restitution) du tissu perdu cartilagineux, l’absence constant remodoulyatsii les tissus et son graduel istontchenie.
la Violation de la formation et la sécrétion sinovial’noj les liquides à l’intérieur de l’articulation Comme on le sait, sur sec assurer le glissement libre des surfaces frottées il est impossible. Prinekhvatke sinovial’noj les liquides les surfaces frottées sont traumatisées, et il y a leur usure accélérée, l’inflammation qu’aggrave encore plus l’état de l’articulation.

Insensibilisant à l’arthrose.

Les Préparations dans les piqûres fixent aux douleurs intenses ne cédant pas à la thérapeutique les comprimés. Insensibilisant à l’arthrose et l’arthrite des articulations dans les injections :

  • Ketonal. La solution à la base ketoprofena. Retire vite la douleur et l’inflammation. La préparation appliquent pour v/m et v/v les introductions dans la dose 100 mg deux fois aux jours.
  • Movalis. La piqûre font profondément au muscle dans la dose de 7 jusqu’à 15 mg aux jours.
  • Ameloteks. Incorporent v/m selon 1,5 ml une fois par jour.
  • Diklofenak du sodium. Font au muscle dans la dose 75 mg.
  • Baralgin. Aux adultes font l’injection 2 fois aux jours selon 2 ml, v/m ou v/v.

Ce sujet est créé pour présenter au lecteur les anesthésiques les plus effectifs à l’arthrose, existant aujourd’hui.

Les Arthroses et les arthrites sont les maladies les plus répandues de l’appareil oporno-moteur. La maladie se développent le plus souvent à coxal et les articulations fémoro-tibiales.

Les Arthroses des membres inférieurs sont bien familières à la plupart des sportifs professionnels chaque jour éprouvant de grandes charges physiques.

Si se trouver souvent et longtemps dans la position immobile (en se trouvant ou en étant assis), on peut gagner la pathologie du tissu conjonctif des os.

Les Raisons amenant aux arthroses des articulations :

  1. les charges Excessives sur le système oporno-moteur, provoqué par l’activité professionnelle ou les études du sport, à 5-8 % des cas. Si l’ensemble d’entraînement est fait pour 20 d’été, il peut porter à l’homme d’âge le dommage considérable.
  2. les Raisons des maladies articulaires à 30-40 % des cas sont les traumas, par qui se rapportent les endommagements des disques de ménisque, les déboîtements de l’articulation fémoro-tibiale, les fractures du genou.
  3. les Arthrites du divers degré du poids à 10 % des cas se développent en raison de la masse excédentaire du corps du patient, puisque dans telles situations on confie aux membres la charge excessive.
  4. l’Inflammation dans la cavité de l’articulation.
  5. les Violations du procès du métabolisme.

l’Arthrose se développe lentement. D’abord la personne peut ne pas comprendre qu’avec ses articulations ce n’est pas cela. Il y a des petites douleurs geignant aux charges, peut apparaître ensuite le craquement et pochtchelkivanie pendant le mouvement.

À la différence des conséquences des traumas et les phénomènes inflammatoires, les sensations douloureuses à l’arthrose se développent le plus souvent au départ après l’immobilité de longue durée. Et on observe tous les matins la gêne dans l’articulation.

Avec le temps les douleurs deviennent fortes, long. C’est pourquoi il est beaucoup nécessaire insensibilisant à l’arthrose. C’est la première étape obligatoire du traitement. Il est désirable que les préparations choisissent par le médecin, qui prendra en considération les particularités individuelles et le degré de la destruction du tissu cartilagineux. La plupart de telles préparations sont vendus seulement selon la recette.

Retirer la douleur à l’arthrose probablement seulement alors, quand cesseront les procès dégénérescents. D’uns seulement par les analgésiques ne pas se passer, en effet, la maladie progressera en tout cas.

Cette maladie, particulièrement aux stades tardifs, peut être accompagnée par de fortes douleurs. À la crise de l’arthrose de genou ou l’articulation pelvienne par la méthode répandue du traitement il y a souvent des injections. Et en outre les plus effectifs sont les blocus intraarticulaires.

Une des préparations les plus répandues pour cela – «la Novocaïne». Notamment novokainovaya le blocus est appliqué dans les hôpitaux à l’entrée des patients avec la poussée aiguë de l’arthrose. On incorpore 1 % solution au nombre de 20 ml dans l’articulation elle-même ou okolosoustavnye les tissus. L’injection se fait tous les 4 jours plusieurs fois.

Vnoutrimychetchno ou est souvent intraveineux on incorpore les préparations à la base des moyens non stéroïdes antiphlogistiques. Dans ce cas ils dejstoujut est plus rapides, en retirant la douleur pendant quelques minutes. Par exemple, à l’introduction exceptionnelle de «Tenoksikama» l’effet insensibilisant se tient jusqu’à 3 jours.

à l’inefficacité des autres moyens on applique les injections des préparations hormonales, par exemple «Diprospana» ou «Deksametazona». Les faire il faut seulement à la prescription du médecin. La tenue pas plus de 5 injections est admissible, et en outre entre eux il y avoir être une interruption de 5 jours.

Les Préparations en forme des onguents ou la crème aux douleurs dans les articulations sont plus employées. Il est confortable de s’en servir, ils ont peu d’effets secondaires et retirent effectivement les sensations douloureuses. Il y a maintenant une grande quantité de différentes préparations, que l’on peut partager en quelques groupes :

  • les Onguents à la base de NPVS sont appliqués à l’arthrose le plus souvent. C’est «Najz», «Indometatsinovaya», «Ketonal», «Finalgel'», «Boutadion», «Dolgit» et les autres.
  • les Préparations contenant kapsaitsin, provoquant l’accélération des procès de change et l’affluence du sang vers les tissus. C’est «Nikofleks», «Kapsikam», «Finalgon», «Espol» et les autres.
  • les Onguents comprenant l’acide salicylique, possèdent non seulement insensibilisant, mais aussi l’action antiphlogistique. C’est «Viprosal», «le Ben-gay», «Efkamon».
  • les Préparations contenant le poison d’abeille, les huiles volatiles et les extraits rateny. «Apizartron», «Gevkamen», «Sabel’nik», l’onguent de Dikoulya et beaucoup d’autres moyens, que l’on peut acquérir sans recette du médecin.
  1. les Analgésiques :

Il est confortable de se servir des Onguents avec anal’geziroujuchtchim par l’action. Ils ont non ainsi beaucoup de restrictions et sont effectifs contre les douleurs à l’arthrose, qui n’a pas passé au stade lourd. Dans la composition des onguents entrent NVPS, qui intensifient l’affluence du sang vers l’articulation endommagée. Les poisons d’abeille et de serpent se produisent la base pour l’onguent à la plante.

on destine les onguents insensibilisant à titre de la thérapeutique symptomatique – le retrait de la douleur. Telles préparations ne possèdent pas les propriétés médicales, c’est pourquoi font partie du traitement complexe.

  • Sabel’nik et Gevkamen – les onguents à la base du poison d’abeille, l’extrait des plantes et les huiles volatiles. Le prix : 34,27 – 50,25 rub.;
  • Indometatsinovaya l’onguent – comprennent Ketonal et NVPS. Le prix : 40-180 rub.;
  • Kapsikam – l’onguent améliorant la circulation du sang locale. Le prix : 265 rub.;
  • Viprosal – l’onguent, dans la composition de qui l’acide salicylique entre, exerce l’influence antiphlogistique. Le prix : 190 rub.

Les Onguents donnant l’effet insensibilisant

L’Arthrose est la maladie beaucoup répandue frappant les articulations. Plus tôt on croit que cette pathologie se rencontre seulement dans l’âge avancé, puisqu’elle se caractérise par les procès dégénérescents-dystrophiques dans la couche intermédiaire cartilagineuse des articulations.

Le plus souvent un tel arrive à cause du ralentissement naturel des procès de change se passant avec l’âge. Mais apparaître la maladie peut chez les jeunes gens à cause de la vie sédentaire, l’alimentation incorrecte ou les charges augmentées des articulations.

Si l’arthrose à ne pas commencer à temps traiter, le procès de la destruction de la couche intermédiaire cartilagineuse peut passer loin. Souvent cela amène à l’immobilité complète de l’articulation. Le traitement de la pathologie doit être complexe. Est appliqué le plus souvent insensibilisant à l’arthrose.

Telles préparations éliminent seulement les symptômes, mais ne traitent pas la maladie elle-même. Mais malgré cela, ils sont la partie principale de la thérapeutique complexe.

la Douleur dans les pieds peut fortement empêcher le travail et le repos. L’arthrose de l’articulation fémoro-tibiale devient un grand problème pour la plupart des gens. Cependant, même d’une telle situation on peut trouver toujours la sortie. De nos jours il y a beaucoup de moyens de retirer la douleur à l’arthrose sont il y avoir être des onguents médicinaux insensibilisant les comprimés, les injections intraarticulaires, la physiothérapie, les moyens nationaux aidant provisoirement retirer la douleur et réduire l’inflammation.

Le Degré des manifestations de la maladie dépend, en premier lieu, du stade de la défaite de l’articulation. Les symptômes principaux pour tous les stades non se distinguent fortement :

  • l’Inconfort, la douleur à la marche. Les sensations se renforcent à la diffusion de la défaite du tissu cartilagineux;
  • le Claquement, le craquement, le craquement au mouvement dans l’articulation;
  • la réduction De matin de la mobilité de l’articulation, passant vers le midi;
  • le Changement de la forme de l’articulation. Devient plus considérable aux stades tardifs de la maladie.

Les préparations Insensibilisant à l’arthrose — la partie intégrante du traitement complexe de la maladie.

Leur tâche dans le retrait fort, remuant le patient conduire le mode de vie habituel, les douleurs.

Les Maladies des articulations, particulièrement aux stades tardifs, se manifestent par le syndrome douloureux, à cause de qui il est difficile de procéder au traitement.

La Fonction des préparations insensibilisant dans ce qu’ils contribuent au retrait du procès piquant inflammatoire. Passe l’oedème de la place de l’articulation frappée, baisse la température levée du corps.

les moyens Populaires non stéroïdes antiphlogistiques sont produits en forme des comprimés, les solutions pour les injections, les onguents pour l’application locale. Toutes les préparations conviennent les traitements koksartroza coxal, gonartroza de l’articulation fémoro-tibiale.

Les Comprimés coupant le syndrome douloureux pendant le procès inflammatoire, se trouve accepter suivant la recommandation du médecin. Ils ont les contre-indications, sur lesquelles le docteur communiquera.

Accepter les préparations insensibilisant longtemps on ne peut pas — ne sont pas le médicament contre l’arthrose, retirent seulement le syndrome douloureux.

L’accueil De longue durée des préparations contribue à l’aggravation de l’état.

Les Essentiels insensibilisant à l’arthrose :

  • l’Aspirine. Pendant l’inflammation piquante de genou, l’articulation pelvienne prescrivent souvent l’acide acétylsalicylique. Ce moyen populaire non stéroïde antiphlogistique. Il est capable de retirer la douleur, freiner le procès de la destruction du tissu cartilagineux. Aux jours acceptent jusqu’à six comprimés de l’aspirine.
  • Indometatsin. La préparation possède l’effet exprimé insensibilisant. Est capable de retirer la chaleur, l’inflammation, l’oedème à la place de genou, l’articulation pelvienne. Aux jours acceptent selon un comprimé 50 ou 100 mg.
  • Ibouprofen. Aux arthroses la préparation fixent pour koupirovaniya du syndrome douloureux, la réduction du procès inflammatoire. Aux jours accepter jusqu’à cinq comprimés selon 200 mg. Exact dozirovkou le médecin en fonction du degré de l’arthrose, l’intensité du syndrome douloureux prescrit.
  • Fenilboutazon. Le moyen antiphlogistique non stéroïde est le médicament le plus fort retirant la douleur. Prescrivent dans les cas des fortes douleurs ne passant pas. Retire l’oedème, arrête le procès inflammatoire. Acceptent selon trois comprimés pour les jours. Pendant l’accueil fenilboutazona il est indésirable d’utiliser les produits salés, la préparation contribue au retard du liquide de l’organisme.
  • Kortikosteroidy. Les préparations hormonales appliquées pour le retrait de fortes douleurs à l’arthrose de genou, de l’articulation pelvienne. Fixent au cas où les comprimés décrits ci-dessus n’aident pas à retirer de fortes sensations douloureuses. Les médicaments acceptent razovo, l’utilisation de longue durée provoque la destruction des tissus cartilagineux, articulaires.

    Novokainovye du blocus

    la méthode la plus répandue de l’anesthésie sont les injections. Le docteur définira, comme insensibiliser le genou à l’arthrose avec l’aide novokainovoj les blocus. Le blocus intraarticulaire avec la novocaïne possède le meilleur résultat.

    Le Blocus avec la novocaïne est appliqué, quand à la branche entre le patient avec le syndrome douloureux dans la période piquante de la maladie. On incorpore la préparation directement dans l’articulation ou ses tissus entourant. La quantité – 20 ml, la concentration – 1 %. La piqûre est passée non plus souvent 3 fois par mois.

    Cette introduction des préparations à la capsule articulaire et le domaine du cartilage endommagé à une forte douleur. Pour le blocus utilisent la novocaïne ou la préparation hormonale l’Hydrocortisone. La procédure est appliquée dans les cas extrêmes et produit l’action instantanée insensibilisant.

    le Médicament pour les articulations — la liste des préparations de la douleur articulaire

    Pour la restitution de la capacité motrice des articulations on demande l’approche complexe insérant l’accueil des médicaments, la tenue des procédures physiothérapeutiques, LFK, l’observation du régime et l’assainissement de sanatorium.

    Le Médicament contre l’arthrose est fixé pour le retrait du syndrome douloureux, la réduction du procès inflammatoire, la prévention des destructions destructives du tissu cartilagineux.

    les Médicaments du groupe NPVP produisent l’action insensibilisant, antiphlogistique et fébrifuge grâce à la répression de la production prostaglandinov. Le médicament appliquent sistemno et en forme du traitement local des articulations par les onguents.

    Les préparations non Stéroïdes antiphlogistiques à l’arthrose divisent sur sélectif et non sélectif.

    Le Deuxième groupe ingibirouet la synthèse ЦОГ-1 et 2, c’est pourquoi peut provoquer le développement des effets secondaires du côté du canal alimentaire, les voies respiratoires supérieures.

    Les moyens Sélectifs répriment la production seulement ЦОГ-2, grâce à quoi les actions marginales du côté de JKT diminuent, mais augmente la probabilité trombotitcheskikh des complications.

    Vers sélectif NPVS se rapporte :

    • Rofekoksib
    • Tselekokosib
    • Nimesoulid
    • Parekoksib
    • Meloksikam
    • Etorikoksib.

    Avec la prudence il faut prendre tels médicaments contre l’arthrose des articulations à l’ulcère, les érosions des organismes JKT, l’insuffisance incompensée cordiale rénale, la cirrhose du foie et les patients 65 ans est plus aînés.

    le groupe Sélectif des préparations antiphlogistiques à l’arthrose est fixé par les cours jusqu’à 2–3 semaines. Aux formes lourdes de la maladie on peut passer le traitement plus de longue durée. Dozirovka et le schéma de la thérapeutique s’approche furtivement par le médecin en tenant compte des déclarations individuelles de chaque patient.

    Vers non sélectif NPVS se rapporte :

    • Indometatsin
    • Paratsetamol
    • Diklofenak
    • Ibouprofen
    • Naproksen.

    Paratsetamol à l’arthrose agit au niveau du système cérébro-spinal, l’appliquent dans l’ensemble avec Diklofenakom ou Indometatsinom pour le renforcement anestetitcheskogo de l’effet.

    Insensibilisant à l’arthrose provoquent les réactions marginales, qui se développent après l’accueil de longue durée.

    On observe la défaite de la membrane muqueuse de l’estomac, le duodénum avec la formation des érosions, les ulcères, les hémorragies.

    NPVP peuvent provoquer bronkhospazm, une telle complication se rencontre chez les malades souffrant de l’asthme bronchique, chronique rinosinousitom.

    les Comprimés de l’arthrose des articulations cumulent avec l’application extérieure des onguents sur le domaine frappé.

    Dermal’nye les gels à la base de Diklofenaka, Indometatsina s’absorbent par la peau, se concentrent dans le liquide articulaire et les tissus cartilagineux.

    À l’arthrose passant sans les signes sinovita on peut utiliser les gels réchauffant améliorant l’affluence du sang vers l’articulation. Utilisent pour cela Menovazin, Nikofleks, Espol.

    les Antibiotiques à l’arthrose des articulations sont fixés seulement au développement des complications, l’inflammation purulente, la septicémie, la forme réactive de la maladie. Les préparations pour le traitement choisissent en tenant compte de la raison qui ont provoqué le procès piquant inflammatoire.

    À l’infection bactérienne de l’intestin fixent les préparations du groupe ftorkhinolonov : TSiprofloksatsin, Ofloksatsin.

    C’est les moyens du large spectre les actions provoquant la destruction de l’ADN des microorganismes pathogènes.

    Si l’arthrose était provoquée par l’infection bactérienne des voies respiratoires supérieures, on montre l’accueil des pénicillines semi-synthétiques, tsefalosporinov ou makrolidov (Ampitsilin, l’Érythromycine, Tsefazolin).

    les Antibiotiques ont une grande quantité de contre-indications, c’est pourquoi la thérapeutique doit être passée sous le contrôle du médecin.

    Pour guérir l’arthrose, les comprimés choisissent après bakposeva sinovial’noj les liquides de l’articulation frappée.

    Au laboratoire définissent les préparations, auxquelles sont sensibles les bactéries qui ont provoqué le procès inflammatoire.

    Les préparations Insensibilisant à l’arthrose sont fixées du groupe des moyens non stéroïdes antiphlogistiques. Dans le traitement complexe du comprimé aident à retirer la vive douleur, augmenter la mobilité de l’articulation.

    Si la maladie progresse, NPVP ne donnent pas le résultat, on montre l’accueil faible opioidnykh des moyens. Au groupe donné se rapporte Tramadol, la Codéine, on peut acquérir tels médicaments seulement selon la recette du médecin.

    Opioidnye les comprimés insensibilisant provoquent l’accoutumance rapide, influencent négativement le foie, oppriment la respiration, c’est pourquoi l’accueil commencent par de petites doses. Les préparations narcotiques pour le traitement de l’arthrose prescrivent à l’inefficacité de tous les moyens énumérés ci-dessus.

    Pour l’acquisition de l’anesthésie rapide dans l’articulation frappée passent les blocus médicamentaires.

    Font De plus les piqûres de la Novocaïne à okolosoustavnouju le domaine ou dans la cavité articulation frappée.

    Excepté insensibilisant, font les injections intraarticulaires antiseptikov, les antibiotiques et kortikosteroidov. Le choix des préparations dépend de la forme et le degré du poids de la maladie.

    Auparavant il convenait de trouver que le tissu cartilagineux n’est pas capable vers l’autorénovation. Cependant les dernières études des médecins ont persuadé de l’inverse. Cette ouverture scientifique est devenue l’impulsion pour la création des médicaments, à qui la substance agissant est gialouronovaya l’acide, khondroitin et gljukozamin.

    Tous ces ingrédients au traitement de longue durée restaurent graduellement la structure du cartilage, à la suite de quoi la maladie s’arrête, les sensations douloureuses disparaissent, dans les articulations fémoro-tibiales augmente le volume des mouvements.

    gialouronovaya l’acide pour les articulations n’est pas accepté vovnoutr’, l’incorporent directement dans la cavité articulaire. Il est recommandé de faire telles injections deux fois par an. Après les procédures le malade éprouve l’allégement considérable, et dans l’articulation endommagée se rétablit la mobilité.

    Lancé gonartroz par les méthodes conservatrices ne se soigne pas, et demande l’intervention chirurgicale. L’efficacité du traitement dépend en premier lieu de celui-là, à quel stade de la maladie le malade s’est adressé après l’assistance médicale, de la justesse du diagnostic et la discipline du patient au plan de l’exécution des recommandations thérapeutiques.

    Pour l’anesthésie locale appliquent mazevye les formes des analgésiques et NPVS, ainsi que les compresses avec les préparations médicinales. Les onguents effectifs et les gels de la douleur dans les articulations et de moyens prix en roubles :

    • Ketorol 381;
    • Nourofen le gel 305;
    • Najz 330;
    • Indometatsin 123;
    • Boutadion 226;
    • Dolgit le gel 150, la crème 230;
    • Bystroumgel’ 321;
    • l’onguent De térébenthine 48.

    Excepté ces préparations, pour l’anesthésie appliquent les moyens locaux détournant avec l’effet irritant. C’est les onguents à la base du poison d’abeille et de serpent, sabel’nika, la consoude et l’acide formique. De la popularité se servent : Kapsikam, Viprosal, Soustavit, Sofia, Jivokost.

    Pour les compresses appliquent la solution d’eau de Dimeksida, la liqueur valeriany, la térébenthine et les collectes d’herbe. Les solutions infligent pour une nuit sous la pellicule et protègent contre le froid par le tissu de laine.

  • Rating
    ( No ratings yet )