Les nouvelles méthodes du traitement de l’adénome de la prostate et prostatita chez les hommes que choisir

XTRAZEX acheter

Les technologies Actuelles médicales ont atteint de grandes hauteurs, grâce à quoi les médecins ont dans la disposition beaucoup de moyens du traitement des maladies de la prostate, tels que l’adénome et prostatit. Les Cures ont de différentes directions, principal de qui sont : la thérapeutique avec l’utilisation des préparations pharmacologiques, l’application des technologies avec l’invasion minimale et le traitement rapide. Le choix de la direction et le volume des actions thérapeutiques sont établi par le médecin traitant en vertu du tableau clinique de la maladie, le poids de l’état, le degré de la défaite et l’âge de l’homme malade. Les méthodes modernes du traitement de l’adénome de la prostate et prostatita pour les dernières décennies ont subi beaucoup de changements que permet d’obtenir la productivité maxima dans la pratique médicale.

La thérapeutique Médicamentaire

Ce moyen du traitement de l’adénome de la prostate et prostatita utilisent sur chacun des stades de la maladie. Aux étapes précoces de la maladie les médicaments montrent le résultat appréciable, c’est pourquoi tout le cours des actions thérapeutiques se limite à cela et. izolirovanno ils sont appliqués aussi, quand l’homme a des contre-indications vers rapide vmechatel’stvam avec le but d’affaiblir les manifestations prostatita ou les adénomes. Mais la tenue de l’opération sur la prostate ou est minimale invazivnye les technologies n’excluent pas l’application des moyens médicamentaires.

L’industrie Moderne pharmacologique ne reste pas sur place. Chaque année il y a des dizaines des nouveaux médicaments, que l’on peut utiliser pour le traitement prostatita et les adénomes de la prostate. Pour le confort il convient de diviser toutes les préparations en groupes des mécanismes de l’action :

  • Les Bloqueurs des récepteurs alpha-adrénergiques.

Produisent l’action tonifiant sur les organismes de l’appareil uro-génital, y compris améliorent le tonus du sphincter de la vessie, améliorent les procès de change. Comme le résultat – les améliorations de la mise en relief de l’urine et l’élimination des difficultés avec l’urination, qui a provoqué l’adénome de la prostate ou prostatit.

  • Ingibitory du ferment 5-al’fa-redouktaza.

À l’utilisation de ces médicaments change steroidogenez. Le ferment 5-al’fa-redouktaza règle la formation digidrotestosterona, l’androgène, qui influence la croissance de la prostate. En conséquence, la quantité diminuée de stéroïde dans l’organisme arrêtera la progression de l’hyperplasie de la glande, réduira les symptômes et facilitera l’état. Les assez nouveaux représentants modernes : dal’faz, kamiren, doksazozina mezilat.

Les Préparations de ce groupe règlent la quantité de contenu des androgènes dans le sang. Leur action principale est dirigée sur la réduction testosterona dans le sang, qui réduit l’influence sur la prostate après la cure. Les représentants modernes : androkour, mikrofollin.

Les médicaments Végétaux ces derniers temps sont utilisés largement dans la thérapeutique de l’hyperplasie de bonne qualité prostatitcheskoj les glandes et à l’inflammation de l’organisme, puisque au fond de leur utilisation on réussit à diminuer le procès pathologique. À plusieurs leurs sources sont dans la médecine nationale, mais les nouvelles méthodes du traitement des plantes aident à diminuer le contenu des additions nuisibles dans le produit définitif que conduit en fin de compte à la minimisation des effets secondaires, les possibilités d’appliquer les médicaments par les cours de longue durée. Dans la pharmacie moderne on peut trouver les assez nouvelles préparations : prostanorm, prostamol ouno, speman, la prostate du forte.

  • Antibactérien et protivovirousnye les médicaments.

Les utilisent pour le traitement, quand est prouvé que la maladie de la prostate est provoquée par les agents microbiens. L’élaboration des nouveaux antibiotiques est dirigée sur la destruction des bactéries avec la stabilité augmentée.

  • Les moyens non Stéroïdes antiphlogistiques (NPVS).

Les utilisent à prostatite avec le but de diminuer le procès inflammatoire, faciliter la douleur, affaiblir la fièvre. Dans la pratique moderne clinique utilisent plus souvent tels moyens, comme ketorolak, diklofenak etc.

Les Dernières élaborations et les nouvelles préparations apparues des groupes énumérés permettent le plus productivement d’utiliser le moyen : augmente le délai de leur action, diminue le nombre des effets secondaires et les complications. Tout cela permet de traiter les maladies de la prostate sans opération.

Est minimal invazivnye les technologies

La Conception de l’utilisation de ces méthodes est considérée à présent la plus acceptable pour la réhabilitation postopérationnelle des patients que détermine par la large expansion de ces opérations. Les nouvelles méthodes du traitement de l’adénome de la prostate en fonction du moyen de la thérapeutique et les techniques appliquées divisent en trois groupes :

  • Stentirovanie.
  • l’Influence de l’énergie thermique.
  • Le traitement Laser.

La Méthode stentirovaniya est fondée sur ce qu’à l’urètre se placent les prothèses spéciales qu’assure sa viabilité normale. Le plus souvent protezirovanie se réalise jusqu’à la fin de la vie.

La Deuxième méthode est fondée sur ce que sous l’effet de la source de l’énergie thermique il y a une destruction des structures albuminées de la prostate que conduit à la réduction du montant de l’organisme. Pendant la tenue de la manipulation à l’homme par muqueux de l’urètre (transouretral’no) ou dans le rectum (transrektal’no) dans la prostate on incorpore un petit appareil spécial (c’est un petit fil, à la fin duquel s’installe l’irradiateur de l’énergie laser). À l’atteinte dans les terrains nécessaires du tissu l’insèrent. De la source de l’énergie servent le plus souvent : les microondes, les ondes radio d’une haute fréquence, les ultraondes sonores focalisées. En conséquence, le traitement de l’adénome de la prostate et prostatita par le moyen décrit est classifié en fonction de la source de la chauffe des tissus et la variante de sa présentation, ainsi que les températures progrevaniya de l’organisme :

  • Transouretral’naya la thermothérapie (jusqu’à 40–45°С).
  • l’hyperthermie Transrectale (jusqu’à 45–70°С).
  • Transouretral’naya l’ablation (jusqu’à 70-100 °s). L’ablation – signifie l’éloignement.
  • l’Ablation par l’ultrason focalisé (jusqu’à 80–120 °s)
  • Transouretral’naya la thérapeutique à micro-ondes.

On peut traiter Prostatit et l’adénome de la prostate par le laser. La méthode de l’introduction de l’appareil laser émettant ne se distingue pas principalement du moyen plus haut. La différence consiste en mécanisme de l’influence du laser – il provoque la dénaturation et la coagulation des albumines, la déshydratation et la vapeur ultérieure des tissus. De manière scientifiquement cela s’appelle «la vaporisation laser de la prostate».

Il Y a encore une variante du traitement avec le laser est une résection laser. La méthode de l’exécution de la manipulation est pareille en plusieurs cas au traitement rapide. Est complexe dans la tenue, en Russie est pas assez de maîtrisé.

Au minimum invazivnye les technologies sont les meilleures aujourd’hui. L’opération et la restitution après elle occupent environ les jours, dans le couple de jours la personne va déjà sur le travail. Mais un grand manque est ce que l’équipement nécessaire coûte cher, le personnel médical dans la santé publique actuelle n’est pas appris – tout cela détermine par une petite accessibilité de ces méthodes du traitement.

l’éloignement Rapide ou la résection

L’Adénome de la prostate par la voie chirurgicale s’éloigne (adenomektomiya) à présent seulement à 2–3 % des cas. On passe la coupe de la peau, l’ouverture de la vessie, et puis les manipulations ultérieures avec la prostate. C’est l’opération est beaucoup travmatitchnoj, c’est pourquoi dans la pratique moderne médicale est accompli seulement en cas d’impossibilité accomplir le traitement d’une autre manière.

L’Adénome de la prostate par la voie chirurgicale s’éloigne (adenomektomiya) à présent seulement à 2–3 % des cas.

Transouretral’naya la résection de la prostate est considéré comme «l’étalon or» dans le traitement. Certains auteurs la portent vers les opérations avec une petite invasion. L’éloignement de la partie de l’organisme se passe à l’aide de l’appareil spécial – rezektoskopa, incorporé par l’urètre. La période de réhabilitation fait quelques jours, nécessité du cathétérisme de la vessie – 2 jours. La manipulation est dangereuse pour de hauts risques du développement de l’hémorragie, les complications liées à la tenue de l’anesthésie.

Nouveau dans le traitement de l’adénome de la prostate et prostatita apparaît constamment : les médicaments, les technologies, l’équipement et etc. Mais se trouve prendre en considération la possibilité de l’application de toute cela dans la santé publique moderne. En effet, les moyens coûteux du traitement est mieux remplacer plus bon marché, si leur efficacité est relativement identique. Sera assurée ainsi l’accessibilité de l’assistance médicale à toute la population.

Rating
( No ratings yet )