L’aggravation chronique prostatita les raisons, les symptômes et les méthodes du traitement

XTRAZEX acheter

Chronique prostatit a le courant cyclique. Les périodes de la rémission changent par les périodes de l’aggravation. Les symptômes de la maladie commencent plus vivement à se manifester au temps osenne-du printemps, comme aux maladies plusieurs autres du caractère chronique. Aussi les signes apparaissent souvent par un hiver, quand on observe les températures anormalement basses et l’affaiblissement du système réfractaire de l’organisme.

L’Aggravation chronique prostatita a les raisons et se manifeste en forme de diverses manifestations.

Pour réduire la probabilité de l’apparition des signes piquants de la maladie, il est nécessaire à temps de passer le traitement et observer les règles de la prophylaxie de la maladie.

Pourquoi on observe les aggravations ?

Les Raisons de l’aggravation chronique prostatita peuvent être les plus diverses. Mettent en relief quelques facteurs principaux, qui le plus souvent lui amènent :

  1. Prostatit peut s’aggraver à cause de la réduction des fonctions protectrices de l’organisme au refroidissement. En conséquence de la répression de la protection réfractaire l’organisme non dans les forces à venir à bout des microorganismes nuisibles, c’est pourquoi la maladie passe à la phase piquante. On peut recevoir le refroidissement et à la présence dans l’eau froide à la période d’été. Mais particulièrement souvent le procès est observé par un automne et l’hiver.
  2. Les Symptômes se renforcent à la conduite du mode de vie lourd (sédentaire). Dans ce cas apparaissent zastoi dans le domaine d’une petite bassine. En outre à la circulation du sang violée baisse la résistance de l’organisme vers de divers virus pathogènes, les bactéries, les microorganismes végétaux.
  3. s’Aggraver prostatit peut à la pénétration ourogenital’noj les infections. Une assez souvent telle situation est observée en cas du contact non protégé sexuel.
  4. Le procès Inflammatoire dans la prostate peut se manifester, s’il y a une intensification de n’importe quelle autre maladie chronique.
  5. Aggravé prostatit se manifeste très souvent à l’utilisation excessive des boissons spiritueuses. Le fumer contribue à cela aussi.
  6. l’alimentation Incorrecte peut être la raison de l’aggravation de la maladie.
  7. La Probabilité de l’apparition de l’aggravation augmente rudement à la situation de stress dans la vie de l’homme.

Les Symptômes

Les Symptômes de l’aggravation chronique prostatita chez les hommes sont analogues aux signes de la manifestation de la forme piquante de la maladie. Ils se divisent sur deux grands groupes : spécifique et non spécifique.

Les signes Spécifiques de ce que s’est aggravé prostatit, ont l’air comme il suit :

  1. à la période initiale il y a des sensations douloureuses dans l’aine, le domaine du périnée et les organes génitaux puisque la prostate commence à s’enflammer. De plus l’homme marque que fait mal tout l’urètre. Aussi l’inconfort et l’effort sont observé dans le service lombaire et le rectum.
  2. Change la couleur et l’odeur de l’urine. C’est considérable à la fois.
  3. l’Urètre devient douloureux. En outre apparaissent muqueux de la mise en relief de l’urètre.
  4. La Défécation est accompagnée par un fort syndrome douloureux.
  5. il Y a des appels fréquents vers l’urination. De plus l’urine se détache le minimum.
  6. on viole les fonctions sexuelles. S’enregistre l’affaiblissement de l’érection, la douleur dans le membre sexuel, prématuré eyakoulyatsiya.

Mettent en relief Aussi les symptômes non spécifiques de l’aggravation. Ils s’expriment dans l’aggravation de l’état total de l’organisme de l’homme. Le malade peut marquer l’apparition :

  • Les faiblesses;
  • de la fatigue augmentée et la faiblesse;
  • de l’irritabilité et la nervosité;
  • Les insomnies;
  • Les augmentations de température du corps;
  • Les violations de l’état de conscience;
  • augmenté potootdeleniya, qui est accompagné par l’odeur désagréable;
  • de l’apathie et la faiblesse des muscles.

Les Signes de l’aggravation chronique prostatita peuvent être différents, mais il y a un, qui est absolument lié à la maladie. C’est la douleur à la fois après l’éjaculation. Après eyakoulyatsii la prostate est réduite, et, puisqu’elle est enflammée, cela provoque les sensations douloureuses.

S’il y avait une aggravation prostatita, que lui traiter le spécialiste doit décider. Il estime le tableau clinique de la maladie et prescrit la thérapeutique symptomatique et totale.

À l’apparition de l’aggravation prostatita la thérapeutique est dirigée sur l’élimination de ses manifestations, ainsi que l’assainissement total de l’organisme. C’est pourquoi excepté le traitement médicamentaire est appliqué absolument et fizioletchenie.

Les préparations Médicinales

Les hommes Malades sont donnés assez souvent par la question, comme retirer et que traiter l’aggravation prostatita. Indépendamment fixer les préparations médicinales est catégoriquement inadmissible, puisque cela peut aggraver la situation. De cela doit s’occuper le médecin traitant après la visite du patient.

Avant tout pour l’élimination de l’inflammation on demande l’application des moyens antibactériens. Les fixent seulement au procès confirmé inflammatoire. On utilise de plus les classes suivantes des antibiotiques :

  • ftorkhinolony;
  • nitromidazoly;
  • makrolidy;
  • tetratsikliny.

Si l’inflammation est provoquée par les microorganismes végétaux ou les virus, il est nécessaire de compléter le traitement antibactérien avec les groupes correspondants des préparations.

À l’oedème des tissus il est important d’accepter les moyens antihistaminiques. Il vaut mieux utiliser les préparations de la nouvelle génération. L’influence effective est par Primalanom, Ketotifenom.

Pour l’augmentation de la microcirculation on demande l’accueil :

Ces médicaments sont fixés, si l’aggravation est provoquée non par les bactéries et le procès non inflammatoire.

Aussi au malade peuvent fixer tels alpha-adrenoblokatory, comme Nitsergolin, Prazozin.

Si on observe l’accroissement actif de la prostate, le médecin peut fixer le traitement avec l’aide :

Pour la réduction du syndrome douloureux dans une petite bassine on montre l’accueil de Diklofenaka, Ibourofena et d’autres préparations non stéroïdes antiphlogistiques.

Aux violations de la puissance et négatif les changements de la sphère sexuelle peuvent être fixés stimoulyatory les circulations du sang et les érections. Parmi eux mettent en relief le Viagra et Sealeks.

Fizioletchenie

Que faire avec l’aggravation prostatita excepté l’influence médicamentaire ? Certes la thérapeutique restaurant est nécessaire. Vers elle on peut porter fizioletchenie.

La Physiothérapie est la méthode supplémentaire de la lutte avec prostatitom. Elle aide à améliorer la circulation du sang dans les récipients des organismes de la petite bassine et intensifie l’action des antibiotiques.

Parmi les méthodes physiothérapeutiques on applique le plus largement les procédures suivantes :

  • l’électrophorèse;
  • magnitoterapiya;
  • Les COURANTS À MICROONDES;
  • Lazeroletchenie;
  • l’influence ultrasonore.

Très utile est le massage de la prostate, qui peut être de main et de matériel.

On applique Largement les microclystères avec les solutions salubres. On peut préparer la solution à la base :

  • de l’eau minérale;
  • oblepikhovogo, de pêche, de ricin masel, l’huile du cacao et l’églantier;
  • des coulis des plantes médicinales;
  • nastoev des herbes.

Pour que l’aggravation ne se manifeste pas de nouveau, et la maladie se trouvait constamment dans le stade de la rémission, il est nécessaire de se tenir aux mesures prophylactiques.

que faire pour éviter l’aggravation ?

  1. Pour diminuer l’apparition des procès inflammatoires, il est nécessaire de conduire la vie régulière sexuelle.
  2. Il est nécessaire d’exclure de la ration l’utilisation des boissons spiritueuses, solennoj et la nourriture piquante. Si cumuler la consommation de ces produits, l’aggravation sera simple inévitable.
  3. on ne peut pas se refroidir En aucun cas à n’importe quel temps de l’année.
  4. Pour prévenir l’aggravation prostatita, il faut constamment être observé chez le médecin. L’aggravation de la maladie peut apparaître au fond de l’indisposition totale. C’est pourquoi l’homme doit se tenir juste et le régime équilibré, faire du sport et donner l’attention voulue à la santé.
  5. Il est obligatoire de suivre les contacts sexuels pour exclure la probabilité de la contamination vénérien et les maladies infectieuses.
  6. Il est nécessaire de réduire le temps sédentaire jusqu’au minimum pour améliorer krovotok.

vidéo Utile

Rating
( No ratings yet )