Chronique prostatit les signes, le traitement et les comprimés, les symptômes de l’aggravation

XTRAZEX acheter

La Prostate — l’organisme le plus vulnérable dans l’organisme pour hommes. Les maladies de la prostate se rencontrent chez homme chaque troisième à l’âge de 20 ans. De plus l’hyperplasie de la prostate et l’adénome, amenant aux problèmes avec l’érection, sont le plus souvent la conséquence chronique prostatita. C’est pourquoi il faut connaître les signes caractéristiques chronique prostatita et comme de celui-ci traiter.

Chronique prostatit — qu’est-ce que c’est ?

Chronique prostatit est un procès inflammatoire passant longtemps dans la prostate. Le terme unit quelques formes de la maladie, manifestant par les symptômes pareils cliniques.

Les Catégories chronique prostatita :

  1. Infectieux — est provoqué par les bactéries, le microorganisme végétal ou le virus;
  2. non Infectieux (stagnant) — autrement s’appelle le syndrome de la douleur chronique pelvienne, passe avec les signes de l’inflammation ou sans eux;
  3. Assymptomatique — en absence complète des manifestations cliniques l’inflammation se révèle seulement à l’inspection soigneuse de la prostate.

à 95 % des cas est diagnostiqué non infectieux chronique prostatit. De plus sur le premier plan du développement de l’inflammation sortent les phénomènes stagnants dans la prostate — son secret ou la circulation du sang dans les veines.

Le Risque de la maladie chronique prostatitom est augmenté chez les gens :

  • conduisant la vie irrégulière sexuelle, pratiquant régulièrement l’interruption de l’acte sexuel pour éviter la grossesse du partenaire;
  • des collaborateurs des bureaux et les conducteurs (le travail sédentaire provoque l’hémostase dans la bassine);
  • préférant porter le linge de corps étroit;
  • abusant de l’alcool et le fumer.

Chronique prostatit : les signes de l’aggravation

Chronique prostatit se développe graduellement et plusieurs années peut ne pas provoquer les inquiétudes. Périodiquement l’homme peut marquer :

  1. Les sensations Désagréables dans la zone du périnée;
  2. La Douleur de l’intensité minimale avec l’irradiation caractéristique au sacrum, le rectum, les organes génitaux;
  3. un Certain outchachtchenie de l’urination avec l’apparition des douleurs et insignifiant pathologique vydeleny de ouretral’nogo du canal, un faible courant de l’urine;
  4. La Maladiveté du gland après eyakoulyatsii (disparaît pendant 30 minutes);
  5. Le Pyrosis dans l’urètre, l’apparition de la maladiveté à l’acte sexuel.

Le Stress, le refroidissement, l’infection transférée, amenant à l’affaiblissement de l’immunité, et l’utilisation de la nourriture/alcool piquante peuvent provoquer l’aggravation chronique prostatita. De plus l’intensité des manifestations douloureuses s’accroît et rappelle l’inflammation piquante.

Avec le développement de la maladie et l’entraînement dans le procès pathologique des nerfs se renforce de plus en plus la dysfonction érectrice que se fait sentir considérablement l’état de conscience du malade.

Cependant chronique prostatit est gros non seulement la violation de la puissance — une faible érection, la réduction des sensations à l’orgasme ou leur absence complète, prématuré eyakoulyatsiej.

Assez souvent la maladie amène au développement de la cystite, pielonefrita et les inflammations des testicules accablant le courant de la pathologie principale. En plus augmente considérablement le risque de la formation des pierres de la prostate, les adénomes ou les apparitions de la tumeur maligne. Au courant de longue durée chronique prostatita se développe la stérilité.

Les Symptômes chronique prostatita selon les formes et les stades

Les Symptômes chronique prostatita dépendent de la forme de la maladie et le stade de la maladie (l’aggravation ou la rémission).

Bactérien chronique prostatit

Les Signes chronique prostatita, provoqué par la microflore pathogène, apparaissent périodiquement avec différent l’intensité. Pendant l’aggravation les symptômes de l’inflammation les plus exprimé. Infectieux, passant chroniquement prostatit se manifeste :

  • par les signes Totaux de l’inflammation dans l’organisme — l’augmentation de température, la faiblesse, les frissons, les myodynies (apparaissent à l’aggravation);
  • par le syndrome de l’inflammation locale — la maladiveté au dessous du ventre, renforçant à la relation sexuelle, après la défécation et l’urination, en absence de longue durée de la proximité;
  • par les Violations du côté de l’appareil uro-génital — l’urination entrecoupée, violé erektil’nost’;
  • par les Rejets dans les études de laboratoire — la détection dans le secret de la prostate et l’analyse de l’urine des bactéries/champignons, les signes de l’inflammation dans l’analyse du sang (la leucocytose, augmenté SOE) et l’urine (lejkotsitouriya, l’albumine).

En dehors de l’aggravation de l’inflammation les signes chronique prostatita sont effacés. Les plaintes du patient indiquent plus à l’urination violée, la réduction de l’inclination sexuelle et d’autres violations érectrices provoquant la nervosité exprimée.

non Infectieux chronique prostatit : le syndrome de la douleur chronique pelvienne

Le nom Lui-même indique sur prédominant au type donné chronique prostatita le symptôme — les sensations douloureuses. En conséquence d’une petite intensité des douleurs, chronique prostatit du caractère non infectieux il reste souvent sans attention.

Avec le temps les douleurs se renforcent un peu, et dans le tableau clinique il y a des symptômes de la violation de la fonction sexuelle, conditionné par la progression des phénomènes stagnants et la réduction du tonus musculaire du fond pelvien et motcheispouskatel’nogo du sphincter.

Assez souvent la maladie passe absolument sans symptôme. Le diagnostic chronique prostatit est mis à la détection des signes de l’inflammation de la prostate et son hyperplasie pendant la tenue des études diagnostiques. Dans l’analyse de l’urine peut périodiquement être fixé lejkotsitouriya.

Les Méthodes du traitement chronique prostatita

Dans chaque cas le traitement chronique prostatita demande la sélection individuelle du schéma thérapeutique. On prend en considération de plus la raison de la maladie (l’infection, la stagnation du secret ou le sang veineux), la durée du courant et la présence de la pathologie accablant.

la thérapeutique Médicamentaire :

  • Les préparations Antibactériennes — le traitement avec les antibiotiques (Tsiprofloksatsin, Amoksitsillin, Azitromitsin, Levofloksatsin, Klaritromitsin) est montré seulement à l’inflammation exprimée, la révélation de l’agent bactérien dans l’urine ou le secret de la prostate. antibiotikoterapiya se prolongent 2-8 semaines. Au terme du cours les symptômes de la maladie se gardent souvent définitivement, bien que le facteur infectieux se retire entièrement.
  • Alpha- adrenoblokatory (Terazonin, Tramsoulozin, Al’fouzozin) — sont fixé à augmenté vnoutriouretral’nom la pression, l’hypertonus des muscles de la vessie. Leur application ne donne pas l’effet à la violation de l’innervation des muscles et miodistrofii du fond pelvien.
  • Le traitement Symptomatique chronique prostatita — pour koupirovaniya du syndrome douloureux on applique les préparations NPVS (Diklofenak, Ketorolak) souvent dans les comprimés, pour l’élimination du caractère alarmant est recommandé l’accueil des antidépresseurs sélectifs (Imipramin, Flouoksetin).
    La thérapeutique Hormonale — le traitement avec les antiandrogènes et les androgènes s’occupera des rejets du niveau hormonal.
  • Immounostimoulyatory — sont fixés seulement à prouvé laboratorno l’immunodéficit.
  • Les Moyens réglant le niveau de l’acide urique, — sont rationnels seulement à la détection des pierres dans la prostate. Le plus souvent le médecin fixe l’Allopurinol. Cependant la préparation est effective seulement sous la relation ouratov.
  • Vitaminoterapiya — les moyens du choix au traitement chronique prostatita deviennent les ensembles accessibles vitaminno-minéraux. Leur remplacement sur fait de la publicité BADy n’apporte pas le résultat médical, excepté la dépense superflue de l’argent.

le traitement Chirurgical prostatita

En fonction du procès pathologique qui ont provoqué chronique prostatit sont appliqués transouretral’naya la résection de la prostate (remplace souvent l’opération ouverte), endoskopitcheskoe drenirovanie formé kisty les prostates, la correction chirurgicale des bulles de semence au reflux violé du secret.

à la sclérose répandue est passé prostatektomiya. À l’hyperplasie de la prostate sont effectifs ablyatsionnye les méthodes — la thermothérapie à micro-ondes et l’ablation laser.

d’Autres méthodes du traitement chronique prostatita

Certains médecins fixent activement aux patients avec chronique prostatitom de diverses méthodes fizikal’nogo les influences sur la prostate. Cependant la plupart d’eux ont une série de contre-indications et sont fixés seulement dans certains cas :

  • Le Massage de la prostate (une petite partie de la glande est accessible seulement) aux changements hyperplastiques de l’organisme peut provoquer le retard piquant de l’urine et contribue à la diffusion du procès inflammatoire (jusqu’au développement de la septicémie). Aussi le massage on ne peut pas passer aux pierres et kistakh les prostates, la stagnation exprimée veineuse. La libération de la prostate du secret stagnant se passe le mieux possible à naturel eyakoulyatsii.
  • La Gymnastique pour la vessie — les exercices spéciaux pour l’allongement des intervalles entre l’urination jusqu’à 4-5 heures sont effectifs à la violation du tonus musculaire de la vessie et son sphincter. Cependant leur efficacité baisse considérablement à miofastsial’nom le syndrome provoqué nejrodistrofitcheskimi par les changements.
  • Instillyatsiya — l’injection profonde des préparations médicinales à l’urètre est grosse très douloureusement des complications.
  • Elektrostimoulyatsiya, l’ultrason transrectal et fonoforez, magnitoterapiya et d’autres méthodes stimoulyatsii des muscles sont rationnelles dans l’application seulement à l’hypotonie des muscles du fond pelvien. fizioprotsedoury donnent seulement l’allégement temporaire, et l’effet ferme est atteint à l’élimination de la raison de la maladie.
  • Les méthodes Nationales — les recettes domestiques (les graines de courge avec le miel, d’alcool nastoj de l’écorce du tremble et les autres) sont appliqués seulement de l’approbation de l’andrologue traitant et ne remplacent pas en aucune manière la thérapeutique médicinale.

Le Pronostic : si on peut guérir chronique prostatit ?

Le Pronostic à chronique prostatite dépend directement de l’opportunité de l’appel du patient après l’aide qualifiée. Comme vous pouviez remarquer, les symptômes et le traitement chronique prostatita chez les hommes sont étroitement liés — en l’absence des changements hyperplastiques de la glande et nejrodistrofii, à la condition du traitement complexe, on peut obtenir l’amélioration ferme de l’état.

Il est important de plus radicalement de reconsidérer la vie : exclure les phénomènes provoquant stagnants les facteurs, se délivrer des mauvaises habitudes est à valeur requise se nourrir.

Rating
( No ratings yet )